background preloader

LOBBYING

Facebook Twitter

Un enseignant témoigne des lobbies qui influencent l’Education Nationale… Médias Presse Info vous livre une courte présentation du témoignage (masqué) d’un enseignant sur « La Pyramide de l’Education Nationale ». « Les Français, tout le monde s’en fout« , résume l’enseignant qui nous explique comment sont rédigées les directives du ministère de l’Education Nationale.

Un enseignant témoigne des lobbies qui influencent l’Education Nationale…

Bienvenue chez les lobbies… WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème A Créteil, c'est le lobby LGBT qui forme les enseignants Civitas avait déjà diffusé différentes vidéos expliquant, documents à l'appui, comment la théorie du genre se propage bel et bien malgré le déni des autorités. 14 avril 2014 Dans "Education" Brésil - Des enseignants prennent d'assaut leur ministère Brésil - Des enseignants en colère concernant leurs conditions de travail ont essayé de prendre d'assaut, jeudi, le siège du Ministère de l'Education nationale à Sao Paulo. 25 avril 2015. Les légumes anciens interdits à la vente - 30/10/2008. Ils égayent nos marchés avec leurs couleurs années « 70 » et leurs formes improbables, à mi-chemin entre des mini Barbapapa amusantes et des sex toys turgescents.

Les légumes anciens interdits à la vente - 30/10/2008

Sauf que… vendre de vieux légumes ou légumes anciens peut nous mener tout droit au panier à salade. À tout le moins au regard de la loi. En effet, le commerce de fruits, légumes et semences de plantes potagères est soumis à une réglementation des plus strictes. La FNSEA fait censurer une campagne un peu trop végétarienne à son goût. Semences : l'incroyable cadeau fait aux multinationales alimentaires. La Commission Européenne a adopté le 6 mai une proposition de règlement sur les semences [1], qui est désormais entre les mains du Parlement et du Conseil Européens.

Semences : l'incroyable cadeau fait aux multinationales alimentaires

La Coordination Européenne Via Campesina (ECVC) dénonce cet incroyable cadeau fait aux brevets et titres de propriété de l’industrie agro-alimentaire, l’agression violente que cette proposition représente contre les droits des agriculteurs et des jardiniers, et le contrôle bureaucratique qui s’y retrouve renforcé, et dont le seul résultat ne peut être que de définitivement tuer la biodiversité. Le résultat obtenu est donc l’inverse des raisons invoquées par la Commission pour réformer la législation existante, à savoir une nécessité de simplification administrative et de protection de la biodiversité. « Dans cette proposition, la Commission Européenne laisse la porte grande ouverte à la commercialisation sans restriction de plantes brevetées.

Complément d’information Notes. Censure scientifique : des chercheurs condamnent le retrait de l’étude Séralini. Article publié le 29 janvier 2014 par Générations Futures : Quarante et un scientifiques et experts demandent la republication de l’étude Séralini sur le maïs OGM Nk603 et le Roundup retirée indument par le journal Food and Chemical Toxicology.

Censure scientifique : des chercheurs condamnent le retrait de l’étude Séralini

Les scientifiques du monde entier sont invités à joindre leurs signatures contre cette censure de la science*. Un groupe international de scientifiques s’est uni pour condamner le retrait , par l’éditeur de la revue Elsevier Food and Chemical Toxicology (FCT) de l’ étude pionnière sur les aliments génétiquement modifiés (GM) et l’herbicide Roundup, réalisée par le professeur Gilles-Eric Séralini et son équipe à l’Université de Caen, en France.

Les 10 multinationales les plus dangereuses dans le monde - Stratégie du chaos controlé. Peu importe où vous vivez, vous ne pouvez pas échapper à la mondialisation.

Les 10 multinationales les plus dangereuses dans le monde - Stratégie du chaos controlé

La seule façon de sortir est d'apprendre à choisir avec conscience avant d'acheter. Le PDG de Total entame-t-il un bras de fer sur le décret carburants ? Carburants Par David PoncheletPublié le 15/01/2014 | 12:11, mis à jour le 15/01/2014 | 16:37 Christophe de Margerie, PDG de Total, actionnaire de la SARA, était auditionné ce matin par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale. Il n'a pas démenti les rumeurs sur un risque de rupture d'approvisionnement à venir aux Antilles. © Capture d'écran AN Christophe de Margerie, PDG de Total, lors de son audition à l'Assemblée nationale. Zapping Ecologie vs Lobbys. Un rapport révèle que près de deux tiers des experts de l'Efsa sont liés à l'industrie  Un rapport publié le 23 octobre, et réalisé par l'ONG Corporate Europe Observatory (CEO), montre que 59% des experts de l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) sont liés à l'industrie. « Le nombre de conflits d'intérêts dans l'agence est consternant », déclare Stéphane Horel, qui a mené l'enquête, au journal Le Monde.

Un rapport révèle que près de deux tiers des experts de l'Efsa sont liés à l'industrie 

Selon ce dernier, l'analyse des 209 déclarations d'intérêts des membres des groupes de travail de l'EFSA révèle 850 liens avec les industriels : financements de recherches et de laboratoires, contrat d'expertise-conseil, etc. A eux seuls, 17 des 20 scientifiques affectés au panel « produits diététiques, nutrition et allergies » recensent « plus de 100 conflits d'intérêts ». L'ennui, c'est que ces experts -qui sont, par ailleurs, chercheurs ou professeurs d'université, sont amenés à évaluer les risques des produits (OGM, pesticides, édulcorants, additifs, etc.) présents dans ce que nous mangeons.

Les 10 grandes firmes qui contrôlent quasiment tout ce que nous achetons. Les 10 grandes firmes qui contrôlent quasiment tout ce que nous achetons "Gardez en tête cette image, la prochaine que vous achèterez en ayant l’impression « d’avoir le choix » !

Les 10 grandes firmes qui contrôlent quasiment tout ce que nous achetons

Au Parlement européen, un vote dicté par les lobbies agrochimiques. Vote au Parlement européen ce 11 mars sur l’horticulture : il est porté par Anthea McIntyre, une députée qui n’a rencontré que des représentants de l’industrie des pesticides et agro-industrielle pour préparer son texte.

Au Parlement européen, un vote dicté par les lobbies agrochimiques

La fin du mandat du Parlement européen – les élections auront lieu en mai - poussent les sociétés agrochimiques à profiter des dernières possibilités de vote pour faire passer par le Parlement actuel des résolutions qu’elles ont formulées. Ces résolutions serviront probablement de référence pour influencer les députés qui seront élus au printemps. Un premier exemple de cette stratégie est la résolution sur « l’avenir du secteur de l’horticulture en Europe - les stratégies de croissance » - qui doit être votée par le Parlement européen ce mardi 11 mars à Strasbourg. Le texte est basé sur un rapport de l’eurodéputée conservateure britannique Anthea McIntyre, qui est aussi consultante en veille stratégique au Royaume-Uni. Pourquoi la fondation Gates finance Total, Coca et McDo. Où les bons samaritains placent-ils leur argent ?

Pourquoi la fondation Gates finance Total, Coca et McDo

Chez McDo, BP, Coca-Cola, Exxon Mobil et même dans une société de prisons privées. C’est ce qu’ont découvert les journalistes du magazine américain Mother Jones en épluchant la déclaration fiscale 2012 (en pdf) de la fondation Bill et Melinda Gates. Officiellement, les 36 milliards de dollars (26,24 milliards d’euros) de cet empire aussi riche que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sont censés « lutter contre la faim et l’extrême pauvreté ». Dans le détail, 3 milliards (2,7 milliards d’euros) vont aux géants du fast-food et des boissons gazeuses. De même, alors que la fondation présente le réchauffement climatique comme « un enjeu majeur », elle place près de 750 millions de dollars (544 millions d’euros) chez les pétroliers et autres spécialistes des sables bitumineux.

Total accusé de «complicité d'assassinats et de travail forcé» en Birmanie.