background preloader

Corridas - Tauromachie

Facebook Twitter

Béziers: Pour un référendum sur la corrida. Ce lundi 19 octobre, Robert Ménard maire de Béziers a accordé audience à une délégation du COLBAC auquel a assisté Madame Christine Catala présidente du Collectif Végavenir.

Béziers: Pour un référendum sur la corrida

Cet entretien avait pour sujet une demande de référendum sur la corrida, qu'il refusa. Par ailleurs, lors de cette entrevue, le maire nous a fait savoir que les amateurs de corrida étaient très peu nombreux à Béziers. En effet, lors de la corrida du dimanche 18 octobre seulement 200 billets d'entrés ont été vendus alors que les arènes de Béziers ont une capacité d'accueil de 13,000 places. Ces eurodéputés ont voté contre la suppression du financement européen des corridas. La corrida retirée du patrimoine culturel immatériel de la France. LIBRE EXPRESSION - S�TE : SETE - AGDE - ENFANTS ET CORRIDA ! LE PS/HERAULT/SETE CONDAMNE ! Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas Bonjour,

LIBRE EXPRESSION - S�TE : SETE - AGDE - ENFANTS ET CORRIDA ! LE PS/HERAULT/SETE CONDAMNE !

Ce taureau mon maître... (matador Alvaro Munera de Torera) Et si on nous mentait avec cette photo ?

Ce taureau mon maître... (matador Alvaro Munera de Torera)

Accueil - CRAC Europe. La corrida et le maintien des races de taureaux. True story.

La corrida et le maintien des races de taureaux.

On pourrait écrire un livre avec les arguments rigolos des afiocs, d’ailleurs en fait y’en a un (cliquez dessus): True story. A Nîmes aussi, déficit chronique des corridas sur fond de malversations fiscales  ÉCONOMIE - Après avoir analysé les résultats financiers récents -tous déficitaires- des corridas qui se sont tenues ces dernières années à Bayonne, Béziers et Arles, nous poursuivons notre panorama des places tauromachiques de France avec Nîmes.

A Nîmes aussi, déficit chronique des corridas sur fond de malversations fiscales 

Cette ville a été le point de départ en 2011 d'une opération concertée de malversation fiscale de la part de différents organisateurs de corridas, consistant à s'auto-accorder une réduction de TVA illicite sur le chiffre d'affaire réalisé. On peut qualifier ce procédé de déni fiscal dans la mesure où il n'y a aucun doute sur le taux de TVA applicable aux corridas. La Direction Générale des Finances Publiques a, en effet, toujours maintenu clairement que seule la TVA au taux plein est due pour ce type d'activité. La tentative d'escamotage que représente le différentiel impayé depuis 2011 s'élève à plusieurs centaines de milliers d'euros pour chacun de ces organisateurs. Un ULM anticorrida au-dessus de Fréjus !

Un collectif anti-corrida basé à Fréjus a eu une idée originale pour propager ses valeurs sur toute sa ville… En 2010, la ville de Fréjus a eu la sagesse de mettre fin à la corrida.

Un ULM anticorrida au-dessus de Fréjus !

L’aboutissement logique d’une campagne d’information sur les réalités de la corrida, qui avait notamment recueilli l’adhésion de François Léotard, ancien maire de Fréjus qui s’était officiellement déclaré anti-corrida. Bien sûr, certains aficionados nostalgiques aimeraient voir leur spectacle favori faire son retour dans leur ville. Voilà pourquoi « les abolitionnistes locaux restent vigilants », selon la FLAC. Collectif fréjussien anticorrida Réunis en un «Collectif fréjussien anticorrida », des habitants de Fréjus mobilisés contre cette pratique sanguinaire sont déjà intervenus (avec succès) au mois d’août dernier pour veiller à ce qu’un spectacle annoncé comme «sans banderilles, ni mise à mort » ne se transforme pas en mise en scène sanglante par le fait des manipulations des organisateurs.

Álvaro Múnera: Cette photo n'est pas ce qu'il semble ... - The Last Arena. The above photo has been doing the rounds on the internet with claims it is Álvaro Múnera Builes, a Colombian animal rights activist who worked briefly as a bullfighter in his youth under the name ‘El Pilarico’ in Colombia and then Spain.

Álvaro Múnera: Cette photo n'est pas ce qu'il semble ... - The Last Arena

With the image comes these words, also claiming to be from Múnera. And suddenly, I looked at the bull. He had this innocence that all animals have in their eyes, and he looked at me with this pleading. It was like a cry for justice, deep down inside of me. I describe it as being like a prayer – because if one confesses, it is hoped, that one is forgiven. L'Europe vote la fin des subventions aux corridas. Fantastique nouvelle : un vote de l’UE a décidé de supprimer les subventions à l’élevage des taureaux destinés aux corridas !

L'Europe vote la fin des subventions aux corridas

Il s’agit à ce stade d’un amendement (numéro 6334), déposé par Bas Eickhout (Greens/European Free Alliance). Il a été soumis au Comité de l’Environnement, de la Santé Publique et de la Sécurité Alimentaire (Environment Public Health and Food Safety Committee). Il a été adopté par les parlementaires européens avec une large majorité de 29 voix contre 11. Il est précisé : « Des subventions ne pourront pas être utilisées pour soutenir l’élevage ou le dressage de taureaux en vue de corridas. » Pour justifier cet amendement, il est dit dans le texte : « La Convention Européenne pour la protection des animaux d’élevage (Council Directive 98/58/EC) déclare que ces animaux ne doivent subir aucune douleur, blessure, peur ou détresse.

Source : Humane Society International. Corrida : le réalisateur Jean-Pierre Jeunet renvoie à Beaucaire sa médaille de la ville. Jean-Pierre Jeunet et le maire de Beaucaire, Jacques Bourbousson, en juillet 2011.

Corrida : le réalisateur Jean-Pierre Jeunet renvoie à Beaucaire sa médaille de la ville

(SAMUEL DUPLAIX - Archives) Le célèbre metteur en scène d'"Amélie Poulain" vient de retourner au maire de Beaucaire sa médaille de la ville, lui suggérant de se la "carrer où [il] pense". En cause : l'organisation dans la cité de spectacles tauromachiques, que le réalisateur a récemment découvert. Réalisateur de films célèbres tels que "Amélie Poulain", "Delicatessen" ou le récent "T.S. Spivet", Jean-Pierre Jeunet vient de renvoyer au maire de Beaucaire la médaille de la ville, qu'il avait reçue en 2011 lors d'un festival local. Dans une lettre au vitriol adressée au maire Jacques Bourbousson, Jeunet explique avoir "découvert récemment" le fait que la commune et l'édile étaient "fortement investis dans ce spectacle qui consiste à torturer et mettre à mort des animaux pour le plaisir de spectateurs qui ont probablement le malheur, étant jeunes, d’avoir été bercés trop près du mur".