background preloader

Democratie

Facebook Twitter

Being Liberal - (W) FACT: "Facts don't convince people,"... Infographie : Qu'est ce que l'Intelligence Collective ? | Le Blog H2 University. DOCUMENTS PARTAGES. Nous sommes conscients d’un manque de supports et de repères écrits pour les pratiquants de la CNV, aussi nous avons à cœur d’offrir ici les documents que nous créons dans l’esprit du Copyleft*. La plupart ont été réalisés par Jean-Philippe, qui aime donner du sens à son travail de recherche, le plus souvent en coopération avec Muriel ou des membres de groupes de recherche. Notre souhait est de pouvoir soutenir les personnes débutantes avec des textes accessibles, mais aussi de partager sur une CNV axée sur le ressenti et la sensibilité corporelle, qui intègre l’intuition et prend ses racines dans la spiritualité. 168 documents sont à votre disposition. Si vous souhaitiez les utiliser, nous vous demandons d’en mentionner la source.

Nous espérons stimuler les échanges sur la création d’écrits, et serions intéressé de recevoir vos retours, vos commentaires ou vos propres apports. *pour en savoir plus sur le Copyleft, vous pouvez aller voir sur les liens artlibre.org ou wikipedia.org). Le Paradoxe de la violence. C'est statistique : le monde est de moins en moins violent. Sauf qu'on a tout le temps le sentiment contraire : parce qu'il ne se passe pas une journée sans qu'on entende parler d'une attaque terroriste quelque part dans le monde, parce qu'il ne s'écoule pas une heure sans qu'on voie passer sur un Facebook un titre de faits divers sordide...

Pourquoi a-t-on le sentiment que le monde est de plus en plus violent, alors qu'il est de plus en plus sûr ? C'est le sujet de notre nouveau Topo. Temps de lecture : environ 8 minutes. ----------------- Voilà Ötzi. Son portrait robot ? ​ Bref, pas exactement ce qu’on avait entendu dans nos cours de philo, où on nous parlait souvent du mythe du bon sauvage : l’idée que l’homme, naturellement bon, serait corrompu par la civilisation et deviendrait hyper violent et mal intentionné uniquement à partir du moment où il vivrait en société, entouré d'autres êtres humains. Là, on vous propose un petit exercice. Ça n'a rien à voir avec les extra-terrestres...

Le Paradoxe de la violence. Ouvrez, ouvrez la cage aux marmots - Idées. Le pari de l’intelligence collective. Le meilleur gouvernement est celui qui nous enseigne à nous gouverner nous même. » Goethe Imaginez des communautés de travail autogérées, sans rapport hiérarchique, sans budget centralisé, ou tous les salariés décident de leurs méthodes de travail, de leurs horaires, de leur rémunération et même de leur fiche de poste. Imaginez des structures où les dirigeants sont choisis pour leur humilité et leurs qualités humaines et dont le rôle est d’accroître l’autonomie des groupes de travail et des individus, de développer les espaces de dialogue et d’émulation, de révéler les talents qui résident en chacun de nous.

Trop beau pour être vrai, pensez-vous, pourtant ces organisations existent bel et bien. Réussir à faire travailler de concert les individus et leur ego La richesse de ces organisations réside dans le soin apporté à l’apprentissage par chaque personne des comportements coopératifs qui permettent l’intelligence collective. Reinventing organizations. Les États-Unis tentés par le risque, par Serge Halimi (Le Monde diplomatique, octobre 2016) The system is rigged : le système est truqué.

On savait déjà qu’aux États-Unis le candidat qui remporte le plus de suffrages à l’échelle nationale ne devient pas toujours président ; que la campagne électorale ignore trois quarts des États où l’issue du scrutin semble acquise ; que près de six millions de citoyens ayant été condamnés par la justice ont perdu le droit de voter ; que 11 % des électeurs potentiels ne disposent pas des papiers d’identité exigibles s’ils veulent déposer un bulletin dans l’urne ; que le mode de scrutin accorde aux deux partis dominants un avantage exorbitant.

On n’ignorait pas non plus que l’argent, les médias, les lobbys, le découpage des circonscriptions défigurent la représentation démocratique du pays (1). Cette fois, pourtant, c’est aussi d’autre chose qu’il s’agit. D’un sentiment qui enjambe les clivages partisans. A priori, tout avait pourtant bien commencé. Le « haro sur l’État » caractérisait la plupart des campagnes précédentes. Les diatribes de M. La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ? Le théâtre de la terreur Un terroriste, c’est comme une mouche qui veut détruire un magasin de porcelaine. Petite, faible, la mouche est bien incapable de déplacer ne serait-ce qu’une tasse. Alors, elle trouve un éléphant, pénètre dans son oreille, et bourdonne jusqu’à ce qu’enragé, fou de peur et de colère, ce dernier saccage la boutique.

C’est ainsi, par exemple, que la mouche Al-Qaeda a amené l’éléphant américain à détruire le magasin de porcelaine du Moyen-Orient. Comme son nom l’indique, la terreur est une stratégie militaire qui vise à modifier la situation politique en répandant la peur plutôt qu’en provoquant des dommages matériels. Jean-Pierre Filiu : "En Syrie, les monstres ont été réveillés et lâchés" Modifier une situation politique en recourant à la violence n’est pas chose aisée. Merci, votre inscription a bien été prise en compte. En comparaison, le terrorisme est un petit joueur. Comment alors les terroristes peuvent-ils espérer arriver à leurs fins ? Rebattre les cartes. Et si on lâchait la bride à nos enfants ? Fliqués, surprotégés, les enfants d’aujourd’hui ont à peine le droit d’aller acheter seuls une baguette de pain.

Une culture du risque zéro qui les prive de liberté et les prépare mal aux aléas de la vie. C’est un étrange phénomène qui se répand dans certains squares. Les bancs, initialement prévus pour que les parents discutent en retrait, se vident. Les adultes restent collés au toboggan ou à l’échelle de corde. « Tu veux que je te tienne ? » « Fais attention ! » Pas question de risquer une chute, malgré le rembourrage des sols. Dans beaucoup de villes, si vous croisez un enfant à vélo, soyez assuré que les parents pédalent juste à côté. Cela n’a rien à voir avec la façon dont leurs parents ont grandi. Cabanes et aventures dans les bois Oui, mais le monde a changé, lui dit-on. . « Ce qui m’intéresse, c’est la société » « Pendant quatre ans, on m’a demandé : “Et comment vous seriez-vous sentie si votre fils n’était pas revenu ?” Les balançoires : trop dangereuses Jouer pour évoluer. Interfaces Montréal. À propos de cette conférence [En français] « Notre plateforme e-learning, l’Intelligent Tutoring System, est en mesure de comprendre la personne qui l’utilise, de savoir dans quel état émotif elle se trouve et peut l’aider à se mettre dans un état propice à l’apprentissage. » Claude Frasson (Virtuelage, DIRO et le laboratoire Héron de l’Université de Montréal) a démontré que plus de 80% des informations stockées dans le cerveau humain se situent au niveau du subconscient.

L'état émotif d’une personne a un impact direct sur sa capacité d’avoir accès à l’information stockée dans son cerveau. L’augmentation de la confiance en soi à l’aide d’agents intelligents signifie pour l’apprenant plus d’accès au subconscient et un apprentissage plus rapide. Claude Frasson – Président de Virtuel Age International,Professeur titulaire, Diro, Université de Montréal Au sujet de Claude Frasson. Economie - Énergies renouvelables : les pays en développement détrônent les pays riches. Player. Extrême droite: de la Finlande à la Grèce, la dérive européenne. Il n’y a pas que l’Autriche. De la France à la Suède, du Royaume-Uni à la Grèce, ces dernières années ont vu progresser une droite radicale, populiste, xénophobe et antieuropéenne. Souvent comparé à une «vague» ou un «raz-de-marée», le phénomène est plus complexe, et pas toujours lié à l’ampleur de la crise économique ou à celle des mouvements migratoires. Quelle est l’ampleur du phénomène ? La montée de l’extrême droite est manifeste dans certains pays européens.

En France, le Front national bat des records électoraux depuis 2012. Créé il y a seulement trois ans, le parti allemand AfD a réalisé une percée lors des élections régionales de mars. En Grèce, les néonazis d’Aube dorée disposent depuis septembre 2015 de 18 sièges à l’Assemblée nationale. La faute à la crise ? Crise = extrême droite. Quelle extrême droite ? L’autre ensemble regroupe des mouvements dits «néopopulistes», ayant au cours des années 2000 adopté un autre angle d’attaque. Quel bilan au pouvoir ? «Prise d’otages», «terrorisme» et mouvements sociaux. S’agit-il d’un glissement sémantique, d’une dérive idéologique, ou des deux à la fois ? Il ne se passe pas un jour sans que les grands médias et les responsables politiques, en étroite interaction avec des communicants qui font commerce d’éléments de langage, ne nous inondent de formules désignant les grèves, les occupations et les blocages sous l’expression de « prise d’otages ».

Posons tout d’abord qu’un blocage de route, une grève dans une raffinerie ou dans les transports en commun constituent indéniablement une gêne, ont des conséquences dommageables sur la liberté d’aller et venir, créent des problèmes divers, et ont un impact sur l’activité économique. Cela étant dit, le terme de « prise d’otages » pendant une grève devrait rester cantonné aux comptoirs de café.

Les vrais otages, eux, sont kidnappés sous la menace des armes, privés de liberté, souvent violentés et torturés pendant plusieurs mois, et parfois exécutés. La légitime censure d’un pouvoir failli. Rebooter la démocratie | Ethique et TIC. La #UpConf de jeudi dernier avait un titre alléchant « rebooter la démocratie » et un beau plateau : 3 structures innovantes en plus de la présence de Jean Paul DELEVOYE dont les analyses sont toujours passionnantes.

Marguerite GRANDJEAN avait la responsabilité d'animer le débat entre l'ancien ministre et président du CESE et Léonore DE ROQUEFEUIL voxe.org, David GUEZ laprimaire.org et Jean Luc WINGERT de sénat citoyen. Peut être aurait-il fallut installer Jean Paul entre Léonore et David pour moins donner l'impression d'avoir d'un côté une personne pleine d'expérience sans solution concrète à proposer et de l'autre plusieurs solutions qui ont encore besoin de convaincre les personnes pleines d'expérience (et de pouvoirs...). J'ai été heureux d'en savoir plus sur ces 3 solutions que je connaissais pas mais le temps de parole était trop court pour être rassasié. Heureusement les sites web sont là pour prolonger. Sauf pour le sénat citoyen dont on ne trouve pas trop de trace sur internet. Le néolibéralisme est un fascisme. Et si Internet était le sauveur de la démocratie ?

FIGAROVOX/TRIBUNE - L'Institut Montaigne, Terra Nova et Renaissance numérique s'associent pour mener une réflexion ouverte sur la façon dont les outils numériques pourraient apporter des éléments de réponse à la crise du politique. ● Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne ● Thierry Pech, directeur général deTerra Nova ● Guillaume Buffet, président deRenaissance numérique Les dernières élections ont montré, une fois encore, la désaffection de nos concitoyens à l'égard d'un système politique dans lequel ils ne se reconnaissent plus et l'incapacité de nos institutions à répondre à ce défi. L'irruption d'Internet, des réseaux sociaux et plus largement des outils numériques dans la vie publique est souvent vue sous un angle menaçant par les décideurs en place: en remettant en cause les institutions traditionnelles et les corps intermédiaires, elle porterait le risque de la montée d'une certaine forme de pouvoir négatif et du «triomphe de l'amateur».

« Pour que la démocratie fonctionne, il faut que les gens s’en emparent » Enjeux et objectifs d’une primaire démocratique ouverte. Cet article fait partie d’une série dont le but est d’expliciter le projet Le précédent article publié est consultable ici : “Choisissons nos candidats pour les éléctions de 2017”. Information importante : LaPrimaire.org lance une campagne de crowdfunding dont l’objectif est de réunir avant la fin 2016 100.000 euros qui permettront de financer la primaire.

Si vous pensez que cette primaire est importante pour l’avenir de notre pays, n’hésitez pas à faire un don pour que celle-ci puisse avoir lieu. Merci pour votre soutien ! Pas de candidats “pré-sélectionnés” De notre côté, la primaire que nous souhaitons organiser se fonde sur un principe simple : aucune condition n’est requise, si ce n’est de répondre aux conditions d’éligibilité définies par le droit français (être de nationalité française, avoir au moins 18 ans, disposer du droit de vote et ne pas être en situation d’incompatibilité par rapport à d’autres fonctions exercées).

Un processus qui reste à finaliser.