background preloader

Economie

Facebook Twitter

2.2 Mesurer l'efficacité des facteurs de production. 2.2 Mesurer l'efficacité des facteurs de production. 1.1 Qu'est-ce que la production ? Les pôles de Compétitivité - La politique des pôles depuis 2005 - Moteur de croissance et d'emploi. Six questions clés sur le traité budgétaire européen.

Début octobre, le Parlement devrait être saisi du projet de ratification du traité budgétaire européen signé par Nicolas Sarkozy, qui donne lieu à un vif débat politique. Ce traité, négocié en pleine crise de l'euro, pose le principe d'un retour à l'équilibre des finances publiques des Etats de l'euro et impose des trajectoires contraignantes de redressement. Partisans et adversaires du traité s'affrontent sur les effets bénéfiques ou non des dispositions retenues pour la croissance et sur l'abandon ou pas de souveraineté au profit de Bruxelles.

Explications en six questions. Eclairage : Comment le traité budgétaire va s'appliquer en France D'où vient le traité ? Pourquoi le pacte budgétaire, ou TSCG, pour traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l'union économique et monétaire ? De manière générale, le nouveau traité vient surtout compléter les règles déjà en vigueur, un arsenal renforcé au fil de la crise des dettes souveraines.

Quelle "règle d'or" ? Que faire du pacte budgétaire ? La France s'apprête à ratifier le traité européen sur la stabilité, la coordination et la gouvernance. Un texte dont l'utilité paraît pour le moins douteuse. Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault devrait soumettre à l'Assemblée nationale ce mois-ci la ratification par la France du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), appelé également "pacte budgétaire". Ce traité contribue sans doute à rassurer un peu l'opinion allemande, ce qui n'est pas négligeable dans le contexte actuel. Mais pour le reste, il ne règle aucun des problèmes structurels de la zone euro et renforce inutilement une discipline budgétaire déjà excessivement durcie par les règles adoptées ces deux dernières années dans le cadre de l'Union européenne.

Signé en mars dernier par tous les pays de l'Union à l'exception de la République tchèque et du Royaume-Uni, ce traité avait été improvisé dans l'urgence à l'hiver 2011 en réponse à une énième poussée spéculative contre l'euro. Mauvais diagnostic. Comment est financé le déficit budgétaire ?  - Le budget ou comment équilibrer recettes et dépenses Découverte des institutions.

<p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation. </p> Pour financer son déficit, l’État doit emprunter de l’argent sur les marchés financiers, et donc s’endetter car, depuis l’euroEuroMonnaie unique de plusieurs Etats membres de l’Union européenne qui forment la zone euro., il ne peut plus créer de monnaie. L’Agence France Trésor est chargée de couvrir le déficit budgétaireDéficit budgétaireSolde négatif du budget de l’Etat. de l’année en cours, en s’endettant à court, moyen et long terme, d’amortir la dette (refinancement des emprunts arrivant à échéance) et de gérer la dette de l’État.

Celui-ci fait appel, comme les entreprises, à l’ensemble des instruments disponibles sur les marchés financiers afin d’emprunter dans les meilleures conditions. En France, la structure de la dette s’est considérablement modifiée depuis le début des années 1980. Pacte de stabilité et de croissance - Commission européenne. Les réformes structurelles sont difficiles, mais indispensables.

Trop faible ! En France, le potentiel de croissance annuelle est d’environ 0,8 - 1 %. Or, la croissance s’avère cruciale pour augmenter le niveau de vie, permettre d’abaisser les déficits publics et équilibrer les systèmes sociaux sans drame. Donc pour mettre sous contrôle l’endettement public sans violente cure d’austérité.

Et les réformes structurelles sont le passage obligé pour augmenter le potentiel de croissance. Des pays comme les pays nordiques et le Canada notamment ont enclenché ces réformes dans les années 1990 de façon très réussie. L’Allemagne dans la première moitié des années 2000, avec succès également. 1 - Le coût du travail est crucial pour la compétitivité d’une économie, mais uniquement rapporté à la productivité du travail. L’accroissement de la productivité du travail, facteur de croissance économique, est donc nécessaire pour augmenter les revenus sans perte de compétitivité.

Olivier Klein, professeur d’économie et de finance à HEC. Décryptages. Croissance. La croissance économique mesure l’augmentation de la richesse produite pendant une période donnée. La richesse produite est mesurée par le PIB. Le taux de croissance correspond au taux de variation entre le PIB au début de la période et le PIB Définition Indicateur économique mesurant les richesses créées dans un pays sur une période donnée.Il correspond à la somme des valeurs ajoutées dégagées par les entreprises financières et non financières, les collectivités publiques, les ménages et les associations à but non lucratif résidant dans ce pays, soit la totalité de la production de biens et services réalisée sur la période considérée dans un pays donné.La variation du PIB sur une période donnée est l’indicateur le plus couramment utilisé pour mesurer la croissance économique à la fin de la période considérée.

La croissance est donc exprimée en pourcentage. Croissance en valeur et en volume Croissance annuelle et croissance trimestrielle L’acquis de croissance. Les pôles de Compétitivité - Accueil - Moteur de croissance et d'emploi. L'esprit du vrai libéralisme économique est de retour. Si l'on parcourt les auteurs classique en économie, ceux qui ont fondé les théories du libéralisme économique, comme Locke, Smith ou Condillac, on sera peut être surpris de voir que le principe de liberté est toujours accompagné de celui de responsabilité. On souhaite libérer les forces vives de l'économie, encourager la liberté d'entreprendre, par humanisme et pour le bienfait de tous, pour optimiser la création de richesse au profit de chacun.

L'entrepreneur se doit, lui, de prendre conscience de la responsabilité qu'il a vis-à-vis de la société, accepter et jouer avec les règles du marché et redistribuer les richesses dans le système à terme pour que l'ensemble des acteurs économiques en bénéficient et optimisent la croissance. Cette logique de marche opère comme une loi naturelle de recherche d'équilibre et de maximisation des richesses.

Mais les voici à présent de retour, à travers les exemples des Gates et Buffett, véritables héritiers des Rockefeller et Carnegie de notre ère. Site Web indisponible. Qu‘est-ce que l‘inflation ? La hausse généralisée des prix Dans une économie de marché, les prix des biens et des services peuvent varier. Certains prix augmentent, d’autres diminuent. On parle d’inflation lorsqu’il y a une hausse généralisée des prix, et non pas seulement de certains produits. Il en résulte que vous pouvez acheter moins de biens et de services pour un euro.

Inversement, un euro vaut moins qu’avant. Certains prix varient plus que d’autres Pour le calcul de la hausse moyenne des prix, on attribue aux prix des produits représentant une partie importante de nos dépenses – par exemple l’électricité – un poids plus grand qu’à ceux des produits pour lesquels nous dépensons moins – par exemple le sucre ou les timbres-poste. Tout le monde n’achète pas la même chose Chaque ménage a des habitudes de dépense différentes : certains possèdent une voiture et mangent de la viande, d’autres utilisent seulement les transports en commun pour se déplacer ou sont végétariens. Exemple de calcul de l’inflation* Vidéos - Cité de l'Économie et de la Monnaie. Les banques centrales décryptées. Politique monétaire. "Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique Définition de politique monétaire Etymologie : du latin moneta, hôtel des monnaies, monnaie. L'adjectif "monétaire" désigne ce qui est relatif à la monnaie.

Exemples : système monétaire, politique monétaire. La politique monétaire est l'ensemble des moyens dont disposent les Etats ou les autorités monétaires (la banque centrale), pour agir sur l'activité économique par l'intermédiaire de l'offre monétaire. Les politiques monétaires de ces dernières décennies ont été mises en place dans les pays développés après la période de dite de "stagflation" du début des années 1980 qui associait une stagnation économique et une forte inflation. Dans l'Union européenne, depuis 1998, la politique monétaire est du ressort de la BCE (Banque centrale européenne) qui est une structure supranationale indépendante des pouvoirs politiques des Etats membres. Principaux moyens d'action des banques centrales : >>> Terme connexe : Taux d'intérêt.

La BCE ou l’inefficacité de la politique monétaire. Les annonces du 4 septembre de Mario Draghi confirment que nous sommes dans une période où la politique monétaire est inefficace. C’est à la politique budgétaire de nous éviter la déflation. Article issu du blog de Christian Chavagneux Ça ne sert à rien d’arroser le désert Dans la logique de ses annonces du mois de juin dernier, Mario Draghi a confirmé sa volonté de tout faire pour relancer l’activité dans la zone euro.

Mais, avec un taux d’intervention de la banque centrale désormais proches de zéro à 0,05 % après la baisse annoncée aujourd’hui, ce « tout » se résume à distribuer de l’argent aux banques par divers canaux (en leur prêtant de l’argent si elles le destinent à financer l’économie, en leur promettant de leur racheter des actifs financiers). Une politique totalement incapable de soutenir la croissance européenne. Pourquoi ? Trop d’épargne Et ce n’est pas prêt de se terminer. Pourquoi ce surplus durable d’épargne ? Que faire ? Cela ferait monter la dette à court terme ? La politique monétaire pour les nuls. FIGAROVOX/ANALYSE - Banque centrale européenne, inflation, euro fort, dévaluation, monnaie unique… Ces mots, courants dans l'actualité économique, sont parfois difficiles à comprendre. Philippe Waechter les explique pour FigaroVox. Philippe Waechter est directeur de la recherche économique chez Natixis Asset Management. Il est également chargé de cours à l'École normale supérieure de Cachan, et membre associé du Conseil économique et social d'Île-de-France.

Il a publié avec Martial You «Subprimes, la faillite mondiale» (Alphée, 2008) La politique monétaire est l'ensemble des moyens mis en œuvre par une banque centrale pour agir sur l'activité économique par la régulation de sa monnaie. Quels objectifs pour la BCE? Dans le cas de la Banque centrale européenne (BCE), l'objectif est celui de la stabilité des prix à la consommation. Cet objectif unique pour la BCE part du constat que trop de volatilité dans l'évolution des prix à la consommation est pénalisant pour la croissance. Conclusion. Qu'est ce que l'État providence ?  - L'Etat providence Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation. </p> Cette expression désigne : au sens large, l’ensemble des interventions économiques et sociales de l’État ; dans un sens plus restreint, uniquement l’intervention de l’État dans le domaine social, particulièrement à travers le système de protection sociale.

Cette conception s’oppose à celle de "l’État-gendarme", limitant le rôle de l’État à des fonctions régaliennes (justice, police, défense nationale). Le terme aurait été employé pour la première fois en 1864 par le député Émile Ollivier, rejetant le développement de l’intervention de l’État, jugé négatif, qu’il opposait aux solidarités traditionnelles (famille, communautés, corporations...). La mise en place, en France, d’un État providence développé s’est concrétisée par la création de la sécurité sociale (ordonnances du 4 et du 19 octobre 1945). Depuis la fin des années 1970, on parle de "crise de l’État providence". Etat providence | SES.Webclass.

Expression qui désigne l'extension de l'intervention de l'Etat dans le domaine économique et social. Celui-ci est responsable de la croissance économique qu'il doit réguler (politique conjoncturelle) et du bien être social qu'il doit assurer (assurances sociales). Dans un sens plus restreint, cette expression désigne uniquement l'intervention de l'Etat dans le domaine de la protection sociale (l'Etat intervient pour protéger les individus contre les risques liés à l'emploi, la vieillesse, la santé et à la famille). Selon Robert Musgrave, l'Etat providence remplit 3 fonctions : une fonction d'allocation des ressources (avec la politique structurelle et la prise en compte des externalités)une fonction de redistribution des revenus (prélèvements et ré affectations)une fonction de stabilisation de la conjoncture (croissance équilibrée et lutte contre l'inflation et le chômage par la politique conjoncturelle).

On parle aussi d'une fonction de régulation. L’évolution des inégalités de revenus en Europe. 20 août 2013 - Les inégalités de revenus augmentent en Europe depuis les années 2000 : le coefficient de Gini, qui était de 0,290 en 2000 est passé à 0,308 en 2010. Les écarts restent marqués entre pays. Mais les données d’Eurostat restent très approximatives. Attention : Eurostat affiche sur son site internet les années de collecte des données sur les revenus, ce qui peut prêter à confusion.

Nous corrigeons en indiquant l’année de perception effective des revenus. Entre 2000 et 2010, seuls trois pays de notre sélection ont connu une diminution des inégalités, si on les mesure par l’indicateur de Gini : la Belgique, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Selon les chiffres Eurostat, la hausse des inégalités est particulièrement marquée dans plusieurs pays. Que doit-on retenir finalement de tout cela sur le fond ? Ces données permettent aussi – toujours si on les utilise comme des ordres de grandeur approximatifs – de situer les pays.

94 PDFmodule SES savoirfaire Lorenz. Inégalités de revenus: pourquoi la France fait mieux que les autres. Les inégalités de revenus au sein de la population française sont restées globalement stables depuis le milieu des années 1980, malgré une lente hausse au cours de la dernière décennie, selon un rapport de l'OCDE publié ce lundi. En effet, le niveau de vie moyen des 10% des Français les plus riches en 2008 était d'environ 61 000 euros, 7 fois plus élevé que celui des 10% les plus pauvres avec un niveau de vie de 8 700 euros, détaille le rapport. En 1995, le ratio était de 6, mais de 8 en 1985. Au sein de l'OCDE, ce ratio est de 9. La plupart des pays membre de l'Organisation de coopération et de développement économiques ont, contrairement à la France, connu une augmentation constante et forte des inégalités de revenus depuis 1980.

En Allemagne, le niveau de vie moyen des 10% les plus riches est actuellement 8 fois plus élevé que celui des 10% les plus pauvres, un écart en hausse de 2 points par rapport à 1984. Les inégalités de patrimoine explosent Moindre progression du temps partiel. Les limites de la redistribution en France. La plupart des Français perçoivent des prestations au titre de leur situation familiale (allocations familiales par exemple) ou sociale (minima sociaux, allocations logement). La plupart s'acquittent en retour de cotisations, contributions sociales et impôts visant à financer ces prestations. C'est ce qu'on appelle la redistribution monétaire via le système socialo-fiscal.

L'objectif est de réduire les écarts de niveau de vie dans la population. Et cela fonctionne: les prestations sociales et les prélèvements réduisent fortement les inégalités de revenus, selon une étude publiée ce mercredi par l'Insee. Avant redistribution, le niveau de vie moyen des 20% de personnes les plus aisées est 7,2 fois supérieur au niveau de vie des 20% les plus modestes. Après redistribution, l'écart est presque divisé par deux (3,9). Le niveau de vie des 20% les plus modestes augmente ainsi en 2010 de 50% après redistribution quand celui des 20% les plus aisés baisse de 18%. Inégalités: la fiscalité française est-elle exemplaire?

Inégalités de revenus : comment l’Etat redistribue la richesse. Prélèvements obligatoires (taxes, impôts, cotisations) Le Politiste: Pour une révolution fiscale (fiche de lecture) "Le système fiscal français est faiblement redistributif" Redistribution et inégalités en France. La redistribution des revenus. Six graphes qui racontent l’amélioration (relative) de l’état de la sécurité sociale. Quelle est l’évolution du déficit du régime général de Sécurité sociale ?  - Les dépenses de la protection sociale Découverte des institutions.

Quelles sont les différentes ressources de la protection sociale ?  - Comment est financée la protection sociale. Index2_protectionSocial. Qui finance la protection sociale en France? Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social. Tu connais l'ESS ? Socioeco.org - Site ressources de l’économie sociale et solidaire. L'économie sociale et solidaire pèse de plus en plus lourd. Insertion par l'activité économique - Insérer dans l'emploi - Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. L'Économie Sociale et Solidaire est en pleine croissance. Economie sociale et solidaire : les chiffres clés. En bref - Actualités. Le Commerce équitable. Pourquoi le commerce équitable est-il indispensable ?