background preloader

La Fontaine

Facebook Twitter

Analyse linéaire de Le pot-au-lait de Jean de la Fontaine - Fiche de lecture - zac123. Livre 7 fable 10 Poete français de grande renommé, Jean de La Fontaine doit son succès par ses fables inspirées par celles de l’Antiquité.

Analyse linéaire de Le pot-au-lait de Jean de la Fontaine - Fiche de lecture - zac123

Cette fable provient du recueil « fable » de La Fontaine. Celle-ci raconte la mésenventure d’une jeune laitière emporté par sa rêverie et qui verra a quel point le retour a la réalité peut etre brutal. Theme: dangers de l’imagination, retour a la réalité, rêverie. Comment le fabuliste dénonce t-il les excès de l’imagination ? L1-7 description du pers en mouvement L8-21 espoir qui enfle L23-24 la chute 1 Description du personnage en mouvement L1-7 L1: « Perrette, sur sa tête ayant un pot de lait » Debut de la fable, les éléments principaux sont exposés a savoir le prénom du personnage et l’objet maître de l’histoire : le pot au lait.

L3: « Prétendait arriver sans encombre a la ville » Utilisation d’un verbe a l’imparfait = action en cours de déroulement, qui n’est pas achevée, plus valeur descriptive du temps utilisé . L6: « Cotillon simple et souliers plats » Explication linéaire n°7 : « La laitière et le Pot au lait » Le second recueil des Fables voit le jour en 1678 et en 1679.

Explication linéaire n°7 : « La laitière et le Pot au lait »

Les apologues qui le constituent sont très variés mettant en scène des animaux mais aussi des hommes. La Fontaine le dédicace à Madame de Montespan, favorite de Louis XIV, à qui il confie que ce livre est son « favori ». On y retrouve, comme dans le premier recueil, la satire de la Cour et du roi, la critique des défauts humains. Deux thèmes, en apparence contradictoires, au coeur du Classicisme, occupent également une place de choix : l’imagination et la pensée. Même si le XVIIème siècle éprouve des réticences à l’égard de l’imagination, car jugée trompeuse, La Fontaine la voit, en premier lieu, comme une force de persuasion si elle est mise au service de la pensée. I/ L’agilité de Perrette (v 1 à 11) La fable commence in medias res par deux vers qui présentent le personnage de Perrette et le Pot au lait comme indissociables.

II/ L’imagination de Perrette et ses conséquences (v 12 à 29) III/ Une morale inattendue (v 30 à 43) Perrette et le pot au lait : lecture linéaire. Jean de La Fontaine est un auteur et poète français du courant classique dont l'histoire littéraire retient essentiellement les Fables ,inspirées d’Esope et dans une moindre mesure les contes libertins.

Perrette et le pot au lait : lecture linéaire

La plupart de ses fables, en nous donnant des leçons de sagesse , confirment son ambition de moraliste. Proche de Fouquet, son premier mécène mais également son ami , Jean de La Fontaine restera longtemps à l'écart de la cour royale après sa disgrâce . Il fut, en effet, écarté de la Cour pour avoir pris la défense du surintendant des finances contre le roi en écrivant un poème satirique : Elégie aux nymphes de Vaux ( Vaux le Vicomte était la demeure de Fouquet). Notes sur les fables de La Fontaine — Critique littéraire.

Livre premier. § Fable I. § Cette fable est une des plus faibles de La Fontaine.

Notes sur les fables de La Fontaine — Critique littéraire

V. 15. Il y a là une équivoque, ou plutôt une vraie faute. Fable II C’est ici qu’on commence à trouver La Fontaine. V. 14. Il est fâcheux que Monsieur rime avec Flatteur, c’est-à-dire ne rime pas ; mais c’était l’usage alors de prononcer l’r de monsieur. Fable III Cette petite fable est charmante par la vérité de la peinture, pour le dialogue des deux grenouilles, et pour l’expression élégante qui s’y trouve.

Plusieurs gens de goût blâment La Fontaine d’avoir mis la morale, ou à la fin, ou au commencement de chaque fable ; chaque fable, disent-ils, contient sa morale dans elle-même : sévérité qui nous aurait fait perdre bien des vers charmans. Fable IV V. 5. V. 6. Est un vers heureux, et d’harmonie imitative, qui s’est trouvé sous la plume de l’auteur. La Fontaine ne manque pas, du moins autant qu’il le peut, l’occasion de mettre la morale de son Apologue dans la bouche d’un de ses acteurs.