background preloader

La justice et les mineurs

Facebook Twitter

Plan:
- introduction
- un peu d'histoire
- la responsabilité pénale des mineurs (en France et en Europe )
- les procédure ( déroulement d'un procès , structure approprier intervenant ...)


- conclusion ( la justice des mineurs un droit spécifique. La justice des mineurs. ADO JUSTICE. Pdf Justice mineurs 1. La justice des mineurs dans l'histoire. 1/ De la Révolution au début du 20ème siècle Les différentes législations de la Révolution, de l’Empire et des régimes suivants reconnaissent une certaine spécificité au traitement pénal des mineurs, tout en privilégiant différentes solutions d’enfermement pour les mineurs délinquants. 1791.

la justice des mineurs dans l'histoire

La majorité pénale est fixée à 16 ans. Pour les moins de 16 ans le juge peut prononcer des peines atténuées et des mesures éducatives. 1810. 1814-1850. Malgré ces distinctions, certains établissements mélangent les différentes catégories de mineurs. 2/ Première moitié du 20ème siècle, la spécificité de la justice des mineurs se dessine 1906. Un peu d'histoire. La responsabilité pénale des mineurs. LA RESPONSABILITE PENALE DES MINEURS dans differents pays europeens. Table des matières L'âge de la majorité pénale, c'est-à-dire l'âge à partir duquel un délinquant relève du droit pénal commun, est fixé à dix-huit ans dans presque tous les pays européens.

LA RESPONSABILITE PENALE DES MINEURS dans differents pays europeens

C'est en effet le cas en Allemagne, en Angleterre et au Pays de Galles, en Belgique, en France, en Italie, aux Pays-Bas et en Suisse. En Espagne, où il est de seize ans, le Parlement examine en ce moment un projet de loi visant notamment à le porter à dix-huit ans. Quant au Portugal, il prévoit que le code pénal n'est pas applicable aux jeunes âgés de seize à vingt-et-un ans. En revanche, l'âge de la responsabilité pénale, c'est-à-dire l'âge à partir duquel les mineurs sont considérés comme suffisamment âgés pour pouvoir commettre une infraction et pour être soumis à un droit pénal qui leur est spécifique, varie beaucoup dans les différents pays européens.

Présentation. JUSTIMEMO. Tribunal pour enfants. Compétence Formation du tribunal de grande instance, le tribunal pour enfants juge les auteurs de contraventions de cinquième classe, de délits et de crimes, qui étaient mineurs au moment des faits.

Tribunal pour enfants

S'agissant des crimes, les mineurs de plus de 16 ans relèvent toutefois de la cour d'assises des mineurs. Conformément à l'ordonnance de 1945, le tribunal peut par exemple prononcer une admonestation, une sanction éducative ou une peine de travail d'intérêt général (si le mineur a plus de 16 ans et qu'il donne son accord). Le tribunal pour enfants peut aussi prononcer une peine d'emprisonnement pour un mineur de plus de 13 ans après avoir spécialement motivé le choix de cette peine. Déroulement du procès. Pour les délits les plus graves, ainsi que pour les crimes commis par les moins de 16 ans, les mineurs sont jugés par le tribunal pour enfants.

déroulement du procès

Le tribunal pour enfants est composé d'un juge qui préside, et de deux assesseurs (ce ne sont pas des juges professionnels, mais des personnes choisies pour l'intérêt qu'elles portent aux questions de l'enfance). Le procureur de la République est présent au tribunal pour enfants, ce qui n'est pas le cas à l'audience de cabinet. L'audience se tient à publicité restreinte. Cela veut dire que seuls tes parents, ton avocat, ton éducateur le cas échéant, et la victime, y assistent. Le président du tribunal indique les faits qui te sont reprochés, et rappelle tes précédentes déclarations qui figurent dans le dossier. Si la victime est présente, elle indique ce qu'elle te reproche.

Justice des mineurs : un droit spécifique. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Franck Johannès Les mineurs ne sont pas soumis aux mêmes juridictions que les adultes, c'est tout le sens de la fameuse ordonnance du 2 février 1945 « relative à l'enfance délinquante » qui vise à protéger autant qu'à punir les enfants.

Justice des mineurs : un droit spécifique

Il y a en France trois catégories d'infractions : les contraventions, les délits et les crimes. 05_JUSTICE_MINEURS. La justice pénale des mineurs  <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

La justice pénale des mineurs 

</p> L’ordonnance du 2 février 1945 constitue le texte de référence fixant les règles et principes applicables en matière de justice pénale des mineurs. L’exposé des motifs de cette loi historique en définit la philosophie : « La France n’est pas assez riche d’enfants pour qu’elle ait le droit de négliger tout ce qui peut en faire des êtres sains. La guerre et les bouleversements d’ordre matériel et moral qu’elle a provoqués ont accru dans des proportions inquiétantes la délinquance juvénile. La question de l’enfance coupable est une des plus urgentes de l’époque présente.