background preloader

LE DÉTOURNEMENT

Facebook Twitter

L’Armée Rouge revisitée par un artiste bulgare | dUjUb. Un artiste anonyme – mais qui a le mérite de ne pas avoir froid aux yeux – a détourné une sculpture à la gloire des soldats russes de l’Armée Rouge dans le centre ville de la capitale bulgare. Revisitant certaines des plus grandes icones médiatiques du monde occidental, telles que le Père Noël de Coca-Cola, Ronald McDonald, Superman, Captain America, ou encore le JoKer, il a signé son action "Vivre avec son temps" au pied du monument. Une oeuvre subversive qui mérite le nom que l’on donne à cet artiste sur le net, à savoir "the Bulgarian Bansky". Source : Golem13 Like this: J'aime chargement…

Sauras-tu retrouver les 25 oeuvres cachées dans ce clip...

Emprunts et citations. Emprunter le matériau musical d'une nouvelle composition à une œuvre existante est une pratique ancienne, extrêmement courante au Moyen Âge et à la Renaissance : jusqu'au XVIe siècle, les messes, par exemple, empruntent très fréquemment leur matériau mélodique soit au chant grégorien, soit à des œuvres vocales préexistantes, y compris des chansons profanes ; on parle alors de « messes parodies ». Toute démarche d'emprunt en musique est ainsi « parodique », au sens premier et étymologique du terme, dépourvu de la teneur critique et humoristique que l'on y attache aujourd'hui : par-odier, en grec ancien, c'est en effet, littéralement, « chanter à côté », élaborer une musique nouvelle sur un chant déjà entendu.

Top 10 des oeuvres d’art façon Barbie. La barbie, figure mythique de l'amusement depuis les années 60 a été maintes fois détournée, réutilisée, voire traînée dans la boue. Il reste toutefois quelques personnes inspirées comme Jocelyne Grivaud qui met en scène sa barbie chérie en recréant des oeuvres d'art célèbres. On finirait presque par bien l'aimer la pétasse blonde.

Source photo : Relooking-Bordeaux Ainsi que Coco Chanel, la statue de la liberté, des couvertures mythiques de Vogue, et pleins d'autres reproductions sur Barbie m'amuse. Source : Barbie m'amuse. Jérôme Blouin (jeromeblouin) sur Pinterest. OLIVIER BLANCKART. Le détournement- Histoire des arts. Objet d’étude : le détournement Niveau : troisième Objectif : amener l’élève à réfléchir sur ce qu’est une œuvre, une œuvre d’art (portée culturelle, artistique, socio-économique, fonctionnalité, utilisation) pour en comprendre le détournement (adaptation, réappropriation ...).

Problématique : comment un détournement peut-il être un moyen de faire découvrir ou de sensibiliser un large public à une œuvre majeure du patrimoine ? Vocabulaire : la parodie, le pastiche, la réappropriation, l’hommage, la satire, le plagiat ... • Les domaines artistiques : les arts de l’espace les arts du spectacle vivant les arts du visuel les arts du son • Les disciplines investies : Lettres Histoire-géo Arts plastiques Éducation musicale EPS • Mise en œuvre : EPS / Éducation musicale : Boléro de Maurice Ravel chorégraphié par M.Béjart EPS :1) analyse des procédés de composition de l’oeuvre de M. Le travail à l’unisson : danser le même mouvement en même temps. La Marseillaise – version H.