background preloader

La demande française

Facebook Twitter

Partie 1 – Tourisme sur mesure et demande d’hospitalité. 1.1 Etat des lieux du tourisme mondial 1.1.1 Contexte économique et social du tourisme mondial Le tourisme continue d’augmenter de manière significative depuis plus de 10 ans.

Partie 1 – Tourisme sur mesure et demande d’hospitalité

LE CLIENT A LE POUVOIR : illustrations du concept "d'empowerment" dans le tourisme. Avec la révolution numérique, le voyageur de ce début de 21eme siècle est devenu hyper-connecté, hyper-comparateur, hyper-exigeant, hyper-mobile, hyper-communautaire et hyper-prescripteur.

LE CLIENT A LE POUVOIR : illustrations du concept "d'empowerment" dans le tourisme

En un mot, « le client a pris le pouvoir ». Le pouvoir de comparer et de choisir sa destination, son hébergement, son transport, ses visites et activités, le ou plutôt les sites sur lesquels il va acheter, bref son « expérience » de voyage… Et surtout il a désormais le pouvoir de « partager » son expérience, de la faire vivre en direct à sa « communauté ». Satisfait ou insatisfait votre client va clamer sa perception de consommateur, de voyageur, de touriste, de client. C’est le concept de « l’empowerment ». Etude Adagio : portrait-robot du voyageur d’affaires français - « Un profil masculin, jeune, urbain et soucieux de son confort » : c’est en ces termes que les Aparthotels Adagio résument le portrait du voyageur d’affaires français « type », sur les bases de l’étude publiée le 23 juin par le spécialiste de l’aparthotel.

Etude Adagio : portrait-robot du voyageur d’affaires français -

Le sondage, mené du 11 au 17 mai auprès de 1 749 personnes, estime en effet que les femmes représentent un peu plus du tiers (36%) de cette population business travel, contre 64% d’hommes. En outre, alors que 40% des salariés français âgés de 20 à 60 ans sont des voyageurs d’affaires, la génération X domine toujours le paysage : elle représenterait aujourd’hui près de la moitié des professionnels nomade, contre 22,5% pour la fameuse génération Y (20-29 ans). Cette jeune génération présente d’ailleurs la particularité de privilégier plus souvent que ses aînés une localisation proche du centre-ville (17%). Clientèle et marchés – Google Drive. TOURISCOPE - L'observatoire du tourisme de la cote d'azur.

Qui va partir en vacances ? 28 juillet 2016 - 80 % des cadres supérieurs partent en congés chaque année, contre 50 % des ouvriers.

Qui va partir en vacances ?

Et encore, entre catégories, on ne part ni aussi souvent, ni aussi longtemps, ni dans les mêmes conditions. Près des deux tiers des Français déclaraient partir en vacances [1] au milieu des années 1990, selon le Crédoc. Le taux de départ en vacances a ensuite diminué petit à petit jusqu’à tomber à quasiment 50 % en 2008.