background preloader

Henry VI // revue de presse

Facebook Twitter

Ouest France : Une pièce de Shakespeare qui dure... 17 h ! Ovationnée en 2014 au festival d'Avignon et désormais partout où elle passe, la fameuse pièce "Henri VI" du Rouennais et ancien Caennais Thomas Jolly est programmée du 14 au 22 novembre au théâtre de Caen.

Ouest France : Une pièce de Shakespeare qui dure... 17 h !

Grande particularité de ce projet fou : la pièce dure 17 h ! Evidemment, compte tenu de sa dimension, elle ne pouvait être à l'affiche que sur deux week-ends. Elle est proposée ainsi : 17 h entractes compris, soit 2 cycles sur deux jours, indique le théâtre de Caen. France 3 Basse-Normandie : Pourquoi faut-il aller voir Henry VI au théâtre de Caen ? Ce fut l'événement au festival d'Avignon en 2014.

France 3 Basse-Normandie : Pourquoi faut-il aller voir Henry VI au théâtre de Caen ?

Après un an et demi de tournée, La Piccola Familia fait une dernière escale à Caen pour jouer l'intégrale d'Henry VI. Voici 10 bonnes raisons d'y aller. Ouest France : Damien Avice vit son rêve en interprétant Shakespeare. Portrait Élève à l'école de la République, Damien Avice, jeune comédien né à Merville-Franceville, vit son rêve : fouler les planches.

Ouest France : Damien Avice vit son rêve en interprétant Shakespeare

France 3 Basse-Normandie : le théâtre comme rempart, Henry VI pour résister. Normandie Actu : À Caen, Thomas Jolly présente Henry VI, la pièce la plus longue du monde. Les 14 et 15 novembre, puis les 21 et 22 novembre 2015, le Théâtre de Caen (Calvados) accueille l’intégrale d’Henry VI, la pièce la plus longue du monde (18 heures !).

Normandie Actu : À Caen, Thomas Jolly présente Henry VI, la pièce la plus longue du monde

Quelques mois plus tard, les jeudi 25 et vendredi 26 mars 2016, vous pourrez aussi découvrir Richard III, la suite de la tétralogie de William Shakespeare, à la Comédie de Caen, à Hérouville Saint-Clair. Caen sera la seule ville française à offrir l’opportunité de voir ces deux créations lors d’une même saison. Entretien avec l’homme à l’origine de ce véritable phénomène théâtral, le metteur en scène normand, Thomas Jolly. > Lire aussi : Le metteur en scène de Rouen, Thomas Jolly, récompensé aux Molières Henri VI, une aventure théâtrale hors du commun. The Stage / International : War of the Roses run riot across Europe. WhatsOnStage.com : Do Shakespeare marathons echo box set binges ?

Seine Maritime.fr : Une aventure humaine et théâtrale. A l’occasion de la représentation exceptionnelle du spectacle Henry VI de Thomas Jolly, des mineurs confiés à l’ASE et des adultes bénéficiaires du RSA vont vivre une expérience inoubliable. © Nicolas Joubard L’histoire commence par un événement hors normes.

Seine Maritime.fr : Une aventure humaine et théâtrale

Un spectacle de 18 heures (débuté à 10 heures le matin pour se terminer dans la nuit, le lendemain à 4 heures), 15 actes, 200 personnages et près de 10 000 vers qui racontent, d’après l’œuvre de Shakespeare, le règne chaotique du roi Henry VI. Un événement théâtral exceptionnel créé, l’été dernier au Festival “in” d’Avignon, par le Rouennais Thomas Jolly récompensé depuis par le Molière 2015 de metteur en scène. L’histoire se poursuit par l’idée qui a germé au sein des services culture et solidarités du Département de Seine-Maritime de permettre à différents publics de se rencontrer et de vivre ensemble une aventure humaine et théâtrale.

Színház.hu : Thomas Jolly 18 órás darabjáé a francia kritikusok nagydíja. PORT.hu Fidelio.

Színház.hu : Thomas Jolly 18 órás darabjáé a francia kritikusok nagydíja

RCF : Portrait de Thomas Jolly. Culture Box : une performance audacieuse et récompensée. C'est un pari fou lancé par un jeune metteur en scène de 32 ans, qui a eu l'audace de croire en ce projet hors norme.

Culture Box : une performance audacieuse et récompensée

Un virtigineux spectacle sur la scène d'un théâtre, qui retrace le règne d'Henry VI, enfant proclamé roi de France et d'Angleterre à l'âge de 9 mois. Dix mille vers en quinze actes pour résumer 50 ans d'histoire, marqués par deux guerres et une révolution. 21 acteurs qui interprètent 150 personnages, 400 costumes dont certains confectionnés par les comédiens eux mêmes.

Une épopée tragique, mais aussi comique et poétique. Après un tour de France de son Henry VI, le jeune normand, qui a fondé sa propre compagnie de théâtre, La piccola familia, est de retour dans sa ville avec la pièce fleuve de Shakespeare. Reportage : Emilie Leconte- Patrice Cornily- Olivier Vincent- Pierre Cadinot. Paris Normandie : La folle histoire du Henry VI de Thomas Jolly, spectacle de 18 heures joué à l’opéra ce week-end.

France Bleu : Dix-huit heures de théâtre à Rouen avec Henry VI de Thomas Jolly. Le Rouennais Thomas Jolly, qui vient de recevoir un Molière, met en scène la version intégrale de Henry VI de Shakespeare.

France Bleu : Dix-huit heures de théâtre à Rouen avec Henry VI de Thomas Jolly

Elle dure 18 heures à l'Opéra de Rouen. Rendez-vous ce samedi matin pour une plongée dans ce spectacle-ovni ! En avant-première, des images des répétitions. Paris Normandie : Opéra de Rouen, Henry VI, sacre théâtral à domicile. Dix mille vers en quinze actes pour résumer cinquante ans d’histoire, avec deux guerres et une révolution.

Paris Normandie : Opéra de Rouen, Henry VI, sacre théâtral à domicile

Vingt et un acteurs qui jouent cent cinquante personnages, quatre cents costumes, dont certains confectionnés par les acteurs... Et pour digérer le tout, sept entractes. C’est le pari fou du jeune Normand Thomas Jolly avec la pièce fleuve de Shakespeare. Paris Normandie : La folle histoire du Henry VI de Thomas Jolly : épisode 1. Premier épisode d’une série de six articles sur le « Henry VI » de Thomas Jolly, vertigineux spectacle de 18 heures conçu par le jeune metteur en scène rouennais surdoué (Molière 2015) qui emprunte aux codes des séries télévisées pour rendre accessible le sublime « théâtre monde » du maître Shakespeare.

Paris Normandie : La folle histoire du Henry VI de Thomas Jolly : épisode 1

Cette fois, on vous résume tout simplement l’histoire de ce monarque réinventée par l’immense auteur anglais. Qui est Henry VI Henry VI regroupe trois pièces de William Shakespeare, soit 15 actes avec 150 personnages, ce qui représente près de 10 000 vers retraçant les cinquante années de règne de cet homme proclamé monarque à l’âge de neuf mois. Ce roi pieux, juste et sage connaît pourtant l’un des règnes les plus sanglants de l’histoire anglaise : assis sur le trône en 1422 dans le désordre de la guerre de cent ans, il sera ensuite emporté dans les luttes intestines de la guerre des Deux Roses jusqu’à son assassinat en 1471 par le futur Richard III.

Époque charnière. Paris Normandie : La folle histoire du Henry VI de Thomas Jolly : épisode 2. Episode deux de la série d’articles sur l’extraordinaire spectacle qui va se jouer, à guichets fermés, les 20 et 21 juin à l’opéra de Rouen, le Henry VI de Shakespeare mis en scène par le Rouennais Thomas Jolly (Molière 2015). Après le simple rappel de l’histoire samedi, voilà comment le jeune metteur en scène de 32 ans eut l’idée de ce projet il y a dix ans et surtout l’audace d’y croire il y en a cinq. « 24 heures chrono » Thomas Jolly pourrait se dire (lui aussi) que certaines déchirures servent d’élan créateur. « Il y a deux moments fondateurs dans cette histoire.

Le premier c’est en 2004 lorsque j’étais encore élève au Théâtre national de Bretagne : j’ai découvert les œuvres monumentales que le théâtre pouvait générer. C’était aussi le moment du début des grandes séries à la télé, comme 24 heures chrono. C’est en 2009 que cette prise de conscience va devenir l’objet d’un désir théâtral un peu fou. « J’étais en pleine rupture amoureuse. Paris Normandie : La folle histoire du Henry VI de Thomas Jolly : épisode 3. Paris Normandie : La folle histoire du Henry VI de Thomas Jolly : épisode 5. Depuis samedi dernier, une série d’articles raconte sous différents aspects l’incroyable aventure du Henry VI de Thomas Jolly, pièce de Shakespeare et marathon théâtral de 18 heures présenté à l’opéra de Rouen ce week-end. Cette fois, deux comédiens parmi la vingtaine en scène décrivent cette épopée, une expérience qu’on ne vit qu’une fois dans sa vie de comédien. Elle se fait remarquer car elle a une place très particulière dans le spectacle. C’est la Rhapsode, personnage ébouriffant joué par Manon Thorel, 32 ans, qui sans cesse interpelle le public au cours de la pièce fleuve.

Pour plaisanter. Pour le tenir éveillé. . « Beaucoup s’échauffer » La jeune femme a rencontré Thomas Jolly aux ateliers théâtre de Nathalie Barrabé à Bihorel, quand ils étaient encore enfants. Manon vit l’aventure « Henry VI » comme une chance extraordinaire et comme tous ses camarades, elle en sort aussi émerveillée qu’exténuée. « Pour tenir cette durée en scène, il faut beaucoup s’échauffer la voix et le corps. CultureBox : Thomas Jolly bientôt Richard III : "Un monstre politique à l'horizon de 2017"

Et puis Thomas Jolly fait de cette page si dense et si noire de l'histoire d'Angleterre une fable d'aujourd'hui, qu'il veut poursuivre jusqu'au bout en montant Richard III. Car la folie du pouvoir de celui-ci, doit "éveiller les consciences et servir de repoussoir, à l'aune des élections présidentielles de 2017". Culturebox : Henry VI en tournée a-t-il demandé des adaptations par rapport à sa création en Avignon l'été dernier ? Thomas Jolly : Parce que l'on n'est pas dans le cadre d'un festival, car les gens ont aussi des vies professionnelles et familiales, on a coupé le spectacle en deux pour que ce soit plus digeste et aussi profiter des jours fériés du mois de mai.

Les entractes n'ont pas bougés, j'ai rien coupé, simplement on passe une nuit chacun chez soi et on se retrouve le lendemain. Hormis qu'il n'y a pas de pelouse et que ça ne se joue pas 18h d'affilées, c'est donc le même spectacle qu'à Avignon. Je suis émerveillé par l'année qu'on vient de passer.

Il n'était pas prévu. La Haine de Shakespeare. La Haine de Shakespeare 3-5 décembre 2015 – Université de Paris-Sorbonne Colloque international organisé par le PRITEPS (Programme International sur le Théâtre et les Pratiques Scéniques) à la Maison de la Recherche, 28 rue Serpente 75006 Paris Shakespeare a le rare privilège de n’avoir jamais quitté la scène, d’avoir été très vite proposé comme un modèle du théâtre universel, parlant à toutes les époques et toutes les cultures – bref d’être « notre contemporain » (Jan Kott). Entre le sauvage ivre et l’éternel contemporain, où situer Shakespeare ?

Après les célébrations du centenaire, c’est sur le revers de la médaille qu’il convient de se pencher : sur toutes les formes d’insatisfaction, voire de désaveu, qui poussent à réécrire, transformer, manipuler, massacrer le grand homme. Nous souhaitons des interventions portant sur toutes les périodes, toutes les aires culturelles, tous les media. Télérama : “Henry VI”en version intégrale, un irrépressible torrent de théâtre. Mise en scène par Thomas Jolly et sa Piccola Familia, la dernière intégrale parisienne d'“Henry VI”, de Shakespeare, se jouait mi-mai aux Ateliers Berthier. Prochaine étape : Rouen. Prologue L'intrigue commence en juillet 2014. CultureBox : Rencontre avec Thomas Jolly.

Pour cette adaptation atypique, un seul mot d’ordre: l’accessibilité. Malgré la densité, sur la durée, de cette épopée historique qui retrace toute l’existence complexe d’Henry VI, le metteur en scène parvient à la rendre facile d’accès, fluide et à la portée de tous. Pour cela, il opte pour une mise en scène contemporaine, étonnante d’originalité, d’humour et en résonnance avec notre époque.Se déroule alors, sous nos yeux, un spectacle très visuel, à la fois à travers la scénographie, la mise en scène et les costumes. De magnifiques jeux de lumières habillent la scène des Ateliers Berthier, créant des couloirs mystiques, des mystères enfumés et des instants de poésie suspendue. Un aspect spectaculaire, presque surnaturel, renforcé par la puissance de la musique qui amplifie l’allure grandiose de cette fresque historique du 15ème siècle.

. © Nicolas Joubard L’humour entre alors en scène de manière admirable et inédite. Sortir avec desmotsdeminuit.fr. El Paìs : Shakespeare para ‘seriéfilos’ La última revelación de la escena francesa se llama Thomas Jolly. Le Figaro : Henry VI : nous avons fait un beau voyage. NOUS Y ÉTIONS - Deux jours d'affilée, de 14 heures à 23 heures, le spectacle fleuve de Thomas Jolly a enthousiasmé le public aux Ateliers Berthier de l'Odéon, à Paris. «Tu as déjà fait si long, toi?» , demande Sophie Calle à Éric Bart, directeur de la programmation l'Odéon-Théâtre de l'Europe.

Les Échos : Comment « Henry VI » a conquis Paris en dix-huit heures chrono. L'Express : Le règne fleuve d'Henry VI. C'est ce garçon frêle comme une brindille qui y est arrivé. Toute la culture : Henry VI, une grande pièce, servie par une mise en scène prenante. Array(5) { [0]=> object(WP_Post)#5211 (25) { ["ID"]=> int(391256) ["post_author"]=> string(4) "5269" ["post_date"]=> string(19) "2015-05-16 03:13:19" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2015-05-16 01:13:19" ["post_content"]=> string(4573) " L'entreprise fleuve est enfin là, réalisée.

Onze heures et demie de spectacle (sans compter les entractes). Risquez-vous-y : la mise en scène de Thomas Jolly sait rendre prenante, tout du long, cette grande peinture d’un XVème siècle sanglant. La Provence : un Molière pour le morceau de bravoure du 68e Festival. 18 heures de spectacle, trois pièces, 15 actes, 10 000 vers, 150 personnages, 21 comédiens.

France 3 HN : Thomas Jolly, récompensé d’un Molière, était l’invité du journal de France 3 Haute-Normandie. Culture Le jeune acteur et metteur en scène rouennais nous a livré ses réactions après la reconnaissance de ses pairs. Paris Normandie : Le Rouennais Thomas Jolly Molière du metteur en scène pour son marathon shakespearien. France 3 : La Nuit des Molières : le rouennais Thomas Jolly récompensé ce lundi soir ? France 3 HN : Thomas Jolly, remporte le Molière du metteur en scène d'un spectacle de théâtre public. Tendance Ouest : Un Molière pour Thomas Jolly : heureux et vivifié. Ouest France : Molières. Thomas Jolly, l'ancien élève du TNB à Rennes, primé. France 2 : Thomas Jolly reçoit le Molière du Metteur en scène d’un spectacle de Théâtre Public. Les Inrocks : Thomas Jolly : "Shakespeare a inventé le mainstream"

Ouest France : Théâtre à Caen. Le Henry VI de Thomas Jolly accueilli en novembre. Relikto : Thomas Jolly aux Molières : « Cela a été une surprise » Paris Normandie : Thomas Jolly, le metteur en scène rouennais de retour. Le Monde : les nominations pour la 27e Nuit des Molières. Le Point : La saga de "Henry VI" en 18 heures au Théâtre de l'Odéon en mai. CultureBox : "Henry VI", 18 heures de théâtre aux Ateliers Berthier de l'Odéon en mai. Nvelle République : Henry VI : le marathon théâtral de deux lycéens.

France 3 Poitou-Charentes : Poitiers : Henry VI a ravagé le public du TAP. Nouvelle République : Henry VI : un marathon théâtral. France 3 Poitou-Charentes : Henry VI au Tap de Poitiers : 16 heures de théâtre total. Nvelle République : Henry VI prend ses quartiers au Tap. L'Express : Le théâtre renoue avec le (bon vieux) feuilleton. Nouvel Obs : Quinze événements culturels à ne pas rater en 2015. Le Figaro : 2014, une bonne moisson de révélations. La Nouvelle République : Henry VI : 18 heures de scène pour un trône. La Voix du Nord : Henry VI, le roi qui valait huit heures trente de théâtre (pauses comprises!) La Rep.fr : Des lycéens à la rencontre du théâtre hors normes de Thomas Jolly. Libération : Thomas Jolly. Lumineuse apparition. Manifesto XXI : Thomas Jolly, ni génie, ni fou mais homme de désir.

Le Monde : « Shakespeare invite à s'essayer à tout » Philo Magasine : “Henry VI, un pivot de l'histoire de l'humanité” Les Inrocks : "Henry VI", Thomas Jolly électrise Avignon. La Libre Belgique : "Henry VI" à Avignon, un jour et une nuit étincelants. La Croix : « Henry VI », un jour et une nuit à Avignon. Libération : «Henry VI», carnages au bout de la nuit. L'Humanité : Le tour d’un monde en dix-huit heures chrono. Le Figaro : Avignon, quinze heures d'immersion au pays d'Henry VI. Le Monde : « Henry VI », l'épopée de Thomas Jolly éclaire la nuit d'Avignon. L'OBS : "Avignon est un des rares endroits où le théâtre n'est pas formaté" Publico : Teatro para um reino em perigo: este em que vivemos. Descopera : „Henry VI”, «monstrul» de 18 ore care a uluit şi a stabilit un nou record la Festivalul Internaţional de Teatru Avignon 2014 (FOTO) Kiosko Teatral : Enrique VI, una obra de 13 horas.