background preloader

Litterature kurde

Facebook Twitter

« Milan Kundera, c’est un Kurde pour nous » Le kurde, une langue longtemps interdite Ibrahim Seydo Aydoğan, vous êtes enseignant chercheur à l’INALCO à Paris, vous êtes aussi romancier et un homme politique qui est engagé dans la cause kurde. Nous allons parler de la traduction d’un ouvrage de Milan Kundera qui a été réalisée du français vers le kurde. Mais avant de nous pencher sur ce sujet, je voudrais que vous contextualisiez les efforts de traduction vers le kurde. Nous pouvons commencer par remarquer, pour le public tchèque qui n’est pas nécessairement familier avec la langue kurde, que le kurde n’est pas une seule langue et que ce n’est pas une langue mineure… Ibrahim Seydo Aydoğan, photo: YouTube « Les Kurdes vivent sur un territoire, partagé depuis la fin de la Première Guerre mondiale entre des États qui veulent s’imposer à leurs minorités. Il s’agit de la Turquie, de l’Iran, de l’Iraq et de la Syrie.

Aujourd’hui, les Kurdes en Turquie apprennent le kurde uniquement au foyer, au sein de la famille. Traduire vers le kurde. « Milan Kundera, c’est un Kurde pour nous » La résistance efficace de la guérilla kurde. En 1991, le mouvement kurde a pu faire élire 18 députés au Parlement turc. La présence des élus qui se proclamaient ouvertement de la cause kurde dans un pays dont les citoyens vivent au rythme de l’hymne national n’était évidemment pas facile à vivre.

L’ambiance était tendue, même si le mouvement kurde tentait de se légaliser. Le premier épisode s’est ainsi terminé en 1994 par l’interpellation à l’Assemblée nationale des députés kurdes par la police. Depuis, huit partis kurdes se sont succédé, après chaque interdiction, un nouveau parti naissant toujours sur la même ligne que le précédent. Tous, jusqu’à l’actuel HDP, ont été accusés de séparatisme et de liens avec le PKK, dans le but de les décrédibiliser, de les isoler, de les criminaliser. La tentative de réconciliation par la voie politique ne date pas d’hier. Le problème était clairement identifié : la diversité ethnique et religieuse de l’Empire ottoman avait entraîné sa fin, et la Turquie voulait éviter le même sort. Conférence du Dr. Ibrahim Seydo AYDOGAN. Le roman kurde moderne et contemporain. Littérature kurde | Librairie du Voyageur. Littérature kurde | Charybde 27. Kawa le Kurde - Littérature - Littérature et Fiction.

La diaspora kurde. Le brasier kurde, la dictature argentine et une renaissance : notre sélection littéraire. Engagement, langue et littérature. Le champ littéraire kurde en Turquie (1980-2000) Clémence SCALBERT YÜCEL Pétra, Littérature comparée / Histoire et critique , , 452 p. Quels sont les liens entre littérature et politique ? Comment se constitue un milieu littéraire minoritaire ? Peut-il s’autonomiser du politique ? Quelles sont ces relations avec la littérature et les milieux littéraires nationaux ? Ces questionnements sont au cœur de cet ouvrage qui analyse la formation d’un milieu littéraire kurde au tournant du XXIe siècle en Turquie.

L’interdiction de la langue kurde a profondément marqué le développement et les répertoires du mouvement national kurde, comme le processus de création littéraire dans cette langue. Le grand écrivain kurde, Mehmet Uzun nous a quitté il y a onze ans – Kurdistan au féminin. Mehmed Uzun était un grand écrivain et romancier zaza-kurde originaire de Siverek, dans la province kurde de Sanlıurfa, en Turquie.

Il nous a quitté le 10 octobre 2007. Bien que la langue kurde ait été interdite en Turquie depuis le début de la création de l’Etat turc, Uzun a commencé à écrire dans sa langue maternelle. En tant qu’écrivain, il a beaucoup contribué à la formulation d’un langage littéraire kurde moderne et à la renaissance de la tradition kurde de la narration. De 1977 à 2005, il a vécu en exil en Suède en tant que réfugié politique. Il était membre du club PEN et de l’association des écrivains suédois.

En juin 2005, il est retourné en Turquie et en 2006, Uzun a appris qu’il était atteint d’un cancer. Uzun a publié sept romans en kurde. Les romans d’Uzun ont été traduits dans les langues européennes à partir des années 1990. Mehmed Uzun a été inculpé à plusieurs reprises en Turquie en raison de ses activités dans le domaine de la littérature kurde. « Milan Kundera, c’est un Kurde pour nous » | Radio Prague. Sans titre. Etudes kurdes, n° 11 - La Littérature kurde.

Lucine Japharova-Brutti , Littérature kurde de la période soviétique (années 1930-1990) : prose, poésie et dramaturgie kurdes avec leurs systèmes d'images, leur langage et leurs thèmes principaux. Le présent travail porte sur l'étude de la littérature kurde soviétique de 1930 à 1990. Notre objectif est de rassembler toute la documentation concernant cette jeune littérature et de démontrer son potentiel artistique ainsi que sa vitalité.

A ces fins, nous rappelons des points généraux de l'histoire des Kurdes dans la Russie tsariste, puis communiste. Viennent ensuite une présentation de la littérature kurde soviétique et l'étude des œuvres principales des écrivains. Cette littérature est présentée et analysée dans ses deux périodes majeures : les années 1930-1940, qui témoignent de sa gestation, et les années 1950-1990 - période du dégel et vecteur de l'épanouissement artistique. Chacune de ces périodes est subdivisée, nous permettant ainsi de mieux analyser le processus de développement littéraire. Enfin, une bibliographie exhaustive recense toutes les œuvres littéraires kurdes parues de 1921 jusqu'à la fin des années 1990. Engagement, langue et littérature. Le champ littéraire kurde en Turquie (1980-2000) | Editions Petra.

Je suis Kurde ! Lire Tous les textes d'Amin Zaoui Rédacteur Amin Zaoui est un écrivain algérien né le 25 novembre 1956 à Bab el Assa (Algérie). il écrit chaque jeudi deux articles un en arabe dans le quotidien arabophone echorouk et en français dans le quotidien francophone liberté. 1984-1995 : enseignant à l’université d'Oran (département des langues étrangères) 1988 : Doctorat d'État en littératures maghrébines comparées 1991-1994 : directeur général du Palais des Arts et de la Culture d’Oran 2000-2002 : enseignant à l’université d’Oran (département de la traduction) 2002-2008 : directeur général de la Bibliothèque nationale d'Algérie 2009 : membre du conseil de direction du Fonds arabe pour la culture et les arts (AFAC) Conférencier auprès de plusieurs universités : Tunis, Jordanie, France, Grande-Bretagne. Publications en français Les romans d’Amin Zaoui ont été traduits dans une douzaine de langues : anglais, espagnol, italien, tchèque, serbe, chinois, persan, turque, arabe, suédois, grec… En arabe.

Samir Naqqash. Kurdistan irakien : les montagnes, seules amies des Kurdes ? ADIC - VIII - La présence kurde dans la littérature arménienne. Mondes iranien et indien - AHMED Amr. Champs de rechercheLittérature kurde ; littérature persane ; littérature comparée ; modernité littéraire ; histoire littéraire ; formes poétiques ; métrique quantitative ; métrique populaire. INaLCO 65, rue des Grands Moulins 75214 Paris Cedex 13 Tél. : +33 (0)1 81 70 10 00Contact Enseignement Langue kurde sorani niveaux débutant, intermédiaire, avancéLittérature sorani classiqueLittérature sorani moderne et contemporaine Titres et parcours scientifiques Cursus universitaire Doctorat de Littérature Générale et Comparée, Sorbonne Nouvelle, sous la dir. de Jean Bessière : La "Révolution littéraire".

Carrière professionnelle Enseignant (Lecturer) dans le Département de Langues et Civilisations du Proche-Orient (NELC), Université de Harvard (2015-2018) ;Enseignant invité (Visiting Assistant Professor), Université de Californie - Los Angeles (UCLA), Département de NELC (2013) ;Chercheur à l’Institut d’Études Iraniennes de l’Académie des Sciences d’Autriche (2010-2015). Conférences invitées. Kurdistan - 9 livres - Booknode.com. Lafauteadiderot.net. Que connaît-on ici de l’identité kurde ? Et de la littérature kurde ? Peu de choses sans doute, en dehors de quelques clichés et de rares bribes d’information parvenues jusqu’à nos oreilles saturées… Un petit détour est donc nécessaire avant d’aborder La Prophétie d’Abouna de Fawaz Hussain… Retour donc aux deux questions.

De la première notion, que les Kurdes constituent un peuple sans pays. Outre une diaspora non négligeable, les Kurdes sont dispersés dans quatre pays jaloux de leurs frontières : on les trouve en Irak, en Iran, en Syrie et en Turquie, à quoi il convent d’ajouter l’ex-URSS où on en trouve environ 500 000 constituant des minorités en Arménie, en Azerbaïdjan… Le Kurdistan n’est plus qu’un souvenir ! De la seconde, il faut savoir que la langue kurde n’existe pas réellement mais que trois dialectes différents (sans statuts officiels) sont parlés… ; mais que ces dialectes s’écrivent dans des alphabets différents : arabe ou latin.

Fawaz Hussain, La Prophétie d’Abouna. La littérature comme instrument de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel des Kurdes de Turquie. 1 Cemal Gürsel, président de la République de Turquie de mai 1960 à mars 1966, cité par J. Nebez, Ku (...) « Est-ce que vous n’avez jamais étudié l’histoire ? Il n’y a ni Kurdes ni Kurdistan en Turquie. (…) Il n’y a pas de peuple nommé le « peuple kurde ». Ils sont tous Turcs. »Cemal Gürsel1 1C’est contre le négationnisme, dont cette déclaration du 4e président de la République de Turquie n’est qu’une expression-type, et contre tout ce qu’il a impliqué pendant des décennies, qu’a dû être préservée au cours du xxe siècle l’identité culturelle et se construire la littérature moderne des Kurdes de Turquie. 3Lorsque l’on aborde la littérature kurde, il convient d’évoquer trois périodes : la littérature classique, la littérature dite diasporique ou de l’exil et la littérature contemporaine.

La littérature classique (ainsi que les différentes formes de littérature orale) ayant souvent été traitée, nous n’en ferons qu’un rapide survol. 8 Koç Y., « Kürdistan gazetesi… », 2013, p. 41. Hawar. La langue & la littérature kurdes. C'est à la charnière du IIème et du Ier millénaire avant J. -C. que les tribus et peuples iranophones de l'Asie centrale et des territoires limitrophes commencent leurs déplacements vers le plateau iranien et les steppes du littoral de la Mer Noire.

En envahissant la région ces tribus et peuples assimilent, donnent leur langue et leur nom à d'autres peuples irano-aryens déjà présents sur le terrain. Certains refuseront l'assimilation totale, aujourd'hui encore des îlots plus ou moins importants de Kurdes non-kurdophones sont installés au Kurdistan de Turquie, d'Iran et d'Irak. Le kurde, la langue des Kurdes, qui appartient au groupe nord-occidental des langues irano-aryennes, n'a jamais eu l'occasion de s'unifier et ses dialectes sont généralement répartis en trois groupes nettement apparentés entre eux.

Ce groupe a donné naissance à une langue littéraire. Il y a toujours eu une élite intellectuelle chez les Kurdes qui, pendant des siècles, s'est exprimée dans la langue du conquérant. 5QFVMD76P4. Turquie : la liberté d’expression au purgatoire. Turquie-litteraire-la-resistance-des-ecrivains-kurdes-01-06-2017-2131978_3. À la recherche de la littérature kurde. La « Journée littératures de Turquie », rendez-vous incontournable du Festival, est un autre témoin de la diversité culturelle et linguistique de ce pays.

Sylvain Cavaillès, spécialiste des minorités et de la littérature turque, fait le point sur la survie du kurde et sa littérature. Kezako (K. ) : Le kurde a été interdit pendant près de 80 ans après la formation de la République en 1923. Comment sa littérature a-t-elle survécu ? Sylvain Cavaillès (S. C.) : La littérature kurde a longtemps été portée oralement par les dengbêj, les bardes, même si une littérature écrite existait déjà du temps de l'Empire ottoman. K: Si le kurde n'a pas été écrit en Turquie, est-ce qu'il a été « protégé » par ses expatriés ? S.C : Tout à fait. À la fin des années 1970, la diaspora kurde de Suède, menée par Memed Uzun a poursuivi ce travail de standardisation.

K: La littérature kurde est-t-elle forcément en kurde ? S.C : Non ! Contre qui la Turquie fait-elle la guerre ? La Langue Kurde. Le kurde est la langue de plus de vingt-cinq millions de Kurdes vivant sur un vaste territoire d'un seul tenant. Le kurde appartient à la famille des langues indo-européennes et au groupe irano-aryen de cette famille. C'est à la charnière du IIème et du Ier millénaire avant J. -C. que les tribus et peuples iranophones de l'Asie centrale et des territoires limitrophes commencent leurs déplacements vers le plateau iranien et les steppes du littoral de la Mer Noire. En envahissant la région ces tribus et peuples assimilent, donnent leur langue et leur nom à d'autres peuples irano-aryens déjà présents sur le terrain. Certains refuseront l'assimilation totale, aujourd'hui encore des îlots plus ou moins importants de Kurdes non-kurdophones sont installés au Kurdistan de Turquie, d'Iran et d'Irak.

Ce groupe a donné naissance à une langue littéraire. Il y a toujours eu une élite intellectuelle chez les Kurdes qui, pendant des siècles, s'est exprimée dans la langue du conquérant. Portail:Kurdistan. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Langues [ modifier ] Langues modernes : Indo-européenne : Araméenne : Langues anciennes : Hourrite : le hourrite est une langue proto-kurde [1] Histoire [ modifier ] Tribu[modifier | modifier le code] Révoltes[modifier | modifier le code] Génocides et massacres[modifier | modifier le code] Massacres hamidiens Massacre des Assyriens Saviez-vous que… [ modifier ] Le kurde est une langue indo-européenne appartenant à la branche des langues iraniennes occidentales.

Les aléas de leur histoire, probablement liée au relief très montagneux qui caractérise et divise leur vaste région en trois grandes parties au moins, a empêché les Kurdes d'unifier leur langue. Lire l'article. Yekta Uzunoglu | My personal blog - můj osobní blog - Yekta Uzunoglu. Wikiwix's cache. Littérature kurde. La littérature kurde est restée longtemps orale pendant des siècles, les langues écrites de l'islam classique et médiéval étant restées longtemps l'arabe et le persan. Ce n'est qu'à la fin du Moyen Âge que des poètes commencent à écrire en langue kurde. Mais à côté de cela, une culture orale et populaire a continué de vivifier le folklore kurde. La littérature orale[modifier | modifier le code] Cette littérature populaire est composée de poésie chantée ou récitée, de contes, de proverbes, de devinettes ainsi que d'épopées héroïques à la gloire d'une tribu ou d'un seigneur féodal.

Les thèmes sont assez abondants, car les chants et les poésies apprises ou improvisées accompagnaient tous les gestes de la vie quotidienne. Les complaintes amoureuses y ont la part belle, mais il y a aussi des chants pour la danse (dîlok) ou la guerre, la transhumance de printemps (serêle) ou d’automne (pahizok), des berceuses (lorî). La littérature écrite[modifier | modifier le code]