background preloader

Dossier de presse

Facebook Twitter

2020 01 18 ARTS Australopitheque. AJOIE TV 2020 01 18 INTER CodeNoir. AJOIE TV 2020 01 18 INTER MLiechti. L'art et l'aide à Haïti s'unissent, QJ 16.01.20. Le souvenir de l’esclavage en Haïti s’invite à Porrentruy | Canal Alpha. Le souvenir de l’esclavage en Haïti s’invite à Porrentruy Porrentruy prend des couleurs haïtiennes toute cette semaine. Le Lycée cantonal organise une série de rencontres sur l’histoire de la « Perle des Antilles », 10 ans après le violent séisme qui a causé la mort d’environ 250’000 personnes. En 1804, Haïti est devenue la première république noire indépendante, mais avant, elle a connu un esclavage particulièrement cruel, malgré le « Code noir » censé l’humaniser. Le souvenir de l’esclavage en Haïti s’invite à Porrentruy Porrentruy prend des couleurs haïtiennes toute cette semaine.

Le Lycée cantonal organise une série de rencontres sur l’histoire de la « Perle des Antilles », 10 ans après le violent séisme qui a causé la mort d’environ 250’000 personnes. En 1804, Haïti est devenue la première république noire indépendante, mais avant, elle a connu un esclavage particulièrement cruel, malgré le « Code noir » censé l’humaniser. Les rencontres transfrontalières francophones.

Jura Suisse Saint-Louis La francophonie au prisme de Haïti. © L'alsace, Jeudi le 09 Janvier 2020 Droits de reproduction et de diffusion réservés Jura Suisse Saint-Louis La francophonie au prisme de Haïti Les liens culturels se resserrent entre la région du Jura suisse et la Ville de Saint-Louis. La langue française les réunit et les guide sur la piste de Haïti, troisième acteur francophone de l'évènement. Cette première édition des Rencontres transfrontalières francophones est née de la rencontre entre deux hommes.

Mais rapidement, en choisissant de mettre le focus sur Haïti, les Rencontres ont gagné en puissance, tournées aussi vers une dimension solidaire. « Ce mois de janvier aura une tonalité particulière car il s'agira de se souvenir du terrible tremblement de terre qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010. » Les actions de deux associations oeuvrant en Haïti, L'Aide à l'enfance haïtienne basée à Porrentruy et Les Amis d'Haïti de Pontarlier, devraient pouvoir profiter des fonds récoltés durant les Rencontres. Saint-Louis |Haïti à l’honneur des premières rencontres transfrontalières francophones. Centre Culturel du District de Porrentruy - EXPOSITION D'ART HAÏTIEN. Horaire : du lundi au vendredi de 13h30 à 16h00 Seront présentées : des peintures d’artistes haïtiens, des sculptures haïtiennes « Bosmétal », des œuvres de lycéen-ne-s en lien avec le projet « Les Rencontres transfrontalières francophones », des informations sur la littérature et la culture haïtiennes.

Vernissage, le mardi 14 janvier 2020, à 17h00, au Lycée cantonal de Porrentruy (S25 puis médiathèque)Ce vernissage revêt également le statut de cérémonie officielle et réunira des personnalités politiques, des représentant-e-s des autorités jurassiennes et françaises, des représentant-e-s de nos partenaires et contributeurs financiers ainsi que des journalistes. Nous donnerons la parole aux œuvres d’entraide partenaires et nous en profiterons pour leur attribuer les dons récoltés grâce à nos premières actions de solidarité. Les deux œuvres d’entraide soutenues par notre action de solidarité : Zanmi Lotbodlo (Les Amis d'Haïti) Association de loi 1901 qui œuvre en Haïti depuis 1994.

Communiqué de presse. Quotidien Jurassien. Journal l'Ajoie. RFJ « Vous entendez des cris, mais vous n'avez rien pour aider » Il y a 10 ans , le 12 janvier 2010, Haïti vivait un séisme de très grande ampleur. La capitale Port-au-Prince et ses environs ont été ravagés, et plus de 200'000 personnes ont perdu la vie, 300'000 autres ont été blessées. Gabriel Vallat, habitant d’Ajoie, était sur place. Avec sa femme, et au nom de leur Association d’aide à l’enfance haïtienne, ils étaient sur le point d’acheter un terrain pour construire une nouvelle école quand le tremblement de terre a eu lieu. Il se souvient : Les Vallat n'ont pas été blessés, même s'ils se trouvaient exactement à l'épicentre du tremblement de terre.

L’Association d’aide à l’enfance haïtienne est toujours active, vous pouvez d'ailleurs découvrir ses projets et des photos des écoles déjà construites ici. Par ailleurs, d’autres événements ont lieu dans le cadre des rencontres transfrontalières francophones.