background preloader

Les outils de la veille

Facebook Twitter

Accueil. Google Groupes. Toutes vos discussions sont centralisées Organisez vos posts à l'aide de favoris et de dossiers, choisissez de suivre les discussions par e-mail et trouvez rapidement les posts non lus.

Google Groupes

Exprimez-vous Grâce au texte enrichi, personnalisez vos posts en y ajoutant des polices, des couleurs et des images. Les discussions sont animées par les utilisateurs Partagez vos idées avec le monde entier en utilisant des photos, des pseudonymes et la traduction automatique. La rapidité compte Grâce aux raccourcis clavier et à un nouveau design simplifié, vous pouvez consulter les messages et participer de façon immédiate.

Listes de diffusion - Sciences - CRU (Universalistes, groupe RENATER) Google Alertes. Talkwalker Alerts, la meilleure alternative gratuite à Google Alerts. FAQ Pour Alertes Que font les outils comme Talkwalker Alerts et Google Alerts ? Vous connaissez la définition de base : un système d’alertes qui vous aider à suivre l’actualité de n’importe quel sujet, qu’il s’agisse de votre marque, de vos concurrents ou de votre secteur d’activité, sur le web. Google Alertes est-il encore efficace pour la veille?

Depuis plusieurs années déjà, on entend régulièrement parler de la baisse de qualité de Google alertes.

Google Alertes est-il encore efficace pour la veille?

Quel est aujourd’hui l’intérêt de ce type d’outil pour la veille ? S’abonner à un flux RSS « GEOsources. Dernière actualisation 26.11.2014 _______________________________________________________________________________________ Le flux (ou fil ou encore canal) RSS – Really Simple Syndication ou Rich Site Summary – est un outil de veille extrêmement utile permettant de surveiller en temps réel les informations mises en ligne sur un site sans avoir à le consulter.

S’abonner à un flux RSS « GEOsources

On les retrouve plus particulièrement sur les sites d’actualités ou les blogs. La plupart des portails de revues scientifiques disposent également de flux RSS. Netvibes. Feedly. Inoreader. Les agrégateurs de flux, les pages personnalisables. Un agrégateur de flux RSS est aussi appelé lecteur de flux (ou reader).

Les agrégateurs de flux, les pages personnalisables

Doctorants : être ou ne pas être sur Twitter. Voici une sélection de liens sur cet outil de micro-blogging, accompagnée de quelques conseils pour les doctorants. 1.

Doctorants : être ou ne pas être sur Twitter

Un outil de veille puissantTwitter est probablement l’un des outils de veille les plus puissants du moment. Utilisez les moteurs de recherche Twitter Search et Topsy, cherchez par mot clef à l’aide des Htags… Vous trouverez peut-être d’autres scientifiques (ou des non scientifiques) partageant vos centres d’intérêt. Partez à la découverte! En + – Allan Johnson, Using Twitter for curated academic content, 18 novembre 2012, sur Thisisallan.com 2. 3. 4. Melissa Terras' Blog: Is blogging and tweeting about research papers worth it? The Verdict. Guess when I tweeted my papers?

Melissa Terras' Blog: Is blogging and tweeting about research papers worth it? The Verdict

Top ten downloaded papers from my department in the last year, 7 of which include me in the author list. In October 2011 I began a project to make all of my 26 articles published in refereed journals available via UCL's Open Access Repository - "Discovery". I decided that as well as putting them in the institutional repository, I would write a blog post about each research project, and tweet the papers for download. Would this affect how much my research was read, known, discussed, distributed? Réseaux sociaux de chercheurs sur le web : quels outils, quels enjeux ? - JE Université Poitiers sept. 2014 (vidéos)

Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques. 14 février 2014 L’information n’a pas encore reçu beaucoup d’échos en France : et pourtant cela fait plusieurs mois maintenant qu’Elsevier demande régulièrement le retrait d’articles déposés par leurs auteurs sur le réseau social Academia.

Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques

Si on le regarde sous l’angle de l’open access, cet exemple souligne incontestablement l’« injustice fondamentale de l’actuel écosystème de la communication académique » (John Dupuis). Mais il met également en lumière l’arrivée à maturité des réseaux sociaux académiques : à l’heure où Elsevier peine à se créer une place sur les outils 2.0 (échec de 2collab en 2011, rachat de Mendeley en 2013), il n’est pas étonnant que celui-ci attaque les nouveaux challengers qui se développent auprès des communautés académiques, après avoir laissé faire.

Réseaux sociaux académiques ? Ces réseaux se développent progressivement dans le paysage académique français. Parmi tous ces réseaux, trois sortent plus particulièrement du lot : De quelques enjeux de ces réseaux. Robin des bois ou rogue open access ? Les réseaux sociaux académiques en 2017. L’offensive des éditeurs contre les réseaux sociaux académiques est lancée !

Robin des bois ou rogue open access ? Les réseaux sociaux académiques en 2017

Elle aura mis du temps, mais la voilà. Alors qu’Academia et ResearchGate semblaient, faute de réaction jusque-là, en position de force, la puissante association STM, qui regroupe notamment Elsevier, Springer Nature, Taylor & Francis ou encore Wiley, vient en effet d’envoyer à ResearchGate le 15 septembre 2017 un courrier pointant directement du doigt ce qu’elle considère comme les lacunes et les abus du réseau.

« Nous n’avons pas d’autre choix » : les éditeurs, ResearchGate et les guerres du copyright. Nous avions laissé éditeurs et ResearchGate fin septembre en position d’observateurs, chaque camp campant sur ses positions.

« Nous n’avons pas d’autre choix » : les éditeurs, ResearchGate et les guerres du copyright

Rappelons en effet que le 15 septembre 2017, l’association d’éditeurs STM envoyait, via son cabinet d’avocats, une proposition à ResearchGate afin de rendre le réseau « plus compatible avec les droits d’usage et d’accès pour partager des articles », et lui laissait jusqu’au 22 septembre pour trouver un accord – courrier resté sans suite du côté du réseau social. Les choses se sont emballées courant octobre, et les rebondissements sont suffisamment importants pour que Nature et Science couvrent le sujet. D’offensives en contre-offensives, les lignes bougent sans pour autant clarifier les positions de toutes les parties prenantes… L’offensive de la Coalition for responsible sharing.

Academia.edu - Share research. ResearchGate. Réseaux sociaux - L'identité numérique du chercheur. Une recherche sur Google Scholar permet d'obtenir un certain nombre de résultats renvoyant à des PDF disponibles sur ResearchGate ou Academia.edu.

Réseaux sociaux - L'identité numérique du chercheur

C'est le cas par exemple de celui-ci. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'avoir un compte sur ResearchGate pour y accéder. De son côté, le chercheur n'a eu qu'à charger le PDF de l'auteur sur les serveurs de ResearchGate pour que cet article devienne disponible sur son profil et un peu plus tard sur cette page de résultats de Google Scholar. Nature.com blogs. Fr.hypotheses – Le portail de la communauté francophone d'Hypothèses. Rédiger un blog scientifique. Les plateformes de partage de signets (social bookmarking) Pocket. BibSonomy.

Diigo.