background preloader

Distri

Facebook Twitter

Les sept principales tendances du consommateur pour 2014. Nous sommes dans l’ère de la personnalisation, les consommateurs veulent un service plus personnalisé, qui les font se sentir spéciaux et uniques.

les sept principales tendances du consommateur pour 2014

Si les marques ne répondent pas à ce mandat, le consommateur a désormais la technologie nécessaire pour le faire par lui-même. Le mouvement du Selfie est le reflet de la popularité de cette tendance. Big data : une mine d'or pour les commerçants physiques. Ils sauront tout sur nos achats.

Big data : une mine d'or pour les commerçants physiques

Grâce aux technologies de mesures d'audience, telles les puces électroniques dissimulées dans les recoins des magasins, mais aussi aux cartes de fidélité - digitales ou non -, aux données d'achats... les faits et gestes des clients des magasins seront scrutés dans les moindres détails. Quelle nouvelle donne pour la grande distribution ? Les consommateurs français très exigeants envers les distributeurs. Le comportement des consommateurs ainsi que leurs attentes évoluent sans cesse.

Les consommateurs français très exigeants envers les distributeurs

Pour les distributeurs, qu'ils soient e-marchands ou retailers traditionnels, connaitre ces évolutions est capital, afin de déterminer s'ils sont en phase avec elles, et le cas échéant, s'adapter. Dans son étude intitulée "La nouvelle démocratie de la distribution", Oracle met en lumière le besoin croissant des consommateurs en informations produits, mais aussi la percée des "nouvelles" technologies dans le processus d'achat, et l'attente forte d'une expérience client personnalisée. "Quelques années en arrière, les distributeurs avaient une façon de gérer les clients de manière quasi dictatoriale, explique Franck Westrelin, directeur Oracle Retail Europe du Sud.

Retail : les articles sur ce thème - Page 1. DiaporamaQwartz, le premier centre commercial connecté Le 8 avril dernier, un nouveau centre commercial ouvrait ses portes en région parisienne.

Retail : les articles sur ce thème - Page 1

Son nom ? Qwartz. Sa particularité ? Category manager, le spécialiste du shopping. Bien choisir les produits à disposer en rayon pour doper les ventes : c’est tout l’art du category manager.

Category manager, le spécialiste du shopping

Mobilier gris anthracite, éclairage cosy, faux plafonds… Les hypermarchés qui ont suivi les préconisations d’Hugues Rousseau ont vu les ventes de leur rayon yaourts augmenter de 6%. A 45 ans, ce spécialiste du shopping est directeur du category management ultrafrais chez Danone produits frais France. Sa mission consiste à gonfler le chiffre d’affaires de cette famille de produits en effectuant auprès des enseignes de la grande distribution des recommandations en matière d’assortiment (nombre de références), d’implantation (agencement et décoration du linéaire), de packaging (packs individuels ou familiaux) et de promotion. Sans titre.

Casino et L'Oréal luttent contre les ruptures. Après l'observation, place à l'action.

Casino et L'Oréal luttent contre les ruptures

On connaît, depuis six mois, la facture des ruptures en linéaires, la plaie pas toujours visible du commerce. Elle est salée : le manque à gagner est de 173 millions d'euros pour tous les rayons des hypers français au troisième trimestre 2006. « Nous ne voulions surtout pas nous satisfaire de cet exposé et devenir des fonctionnaires de statistiques », martèle Xavier Filou, directeur général en charge de la politique commerciale de L'Oréal. Leroy Merlin en ordre pour le cross-canal. Publié le par F.

Leroy Merlin en ordre pour le cross-canal

M. Le distributeur va intégrer une solution de gestion pour optimiser l'exécution des commandes e-commerce et cross-canal au sein de sa chaîne logistique. Leroy Merlin se met à l'heure du cross-canal. L'enseigne vient de se doter d'une solution de gestion des commandes, en l'occurrence l'outil Distributed order management (DOM), de Manhattan Associates.

Le distributeur cherche à optimiser l'exécution de ses commandes e-commerce et cross-canal au sein de toute sa chaîne logistique. Objectif : porter à la connaissance des clients le niveau du stock ou la disponibilité en magasins des produits recherchés. Les distributeurs se convertissent au cross-canal. Les stratégies qui font l'unanimité chez les distributeurs ne sont pas si courantes.

Les distributeurs se convertissent au cross-canal

Celle du cross-canal en fait partie, comme l'a prouvée la première édition du Retail Business Technology Forum (RBTF), le 20 novembre à Paris, qui réunissait l'ensemble des acteurs du retail (distributeurs, industriels et prestataires technologiques). Organisée par Infopro, éditeur de LSA, la journée a réuni 350 personnes, qui ont assisté à une vingtaine de conférences et d'ateliers thématiques, appuyés par des démonstrations des divers produits et des solutions thématiques. Les chiffres 10% Le taux de transformation des ventes en magasin chez Morgan, contre 2% sur le web 200 Le nombre de bornes tactiles chez But, qui compte 220 magasins 50 Le nombre de magasins Monoprix proposant un service de drive à pied « clic et go » à fin 2012 Sources : enseignes.

La Fnac, une organisation toujours plus... - Loisirs, culture. Les clients de la Fnac pourront bientôt commander sur un terminal digital, dans les magasins, le produit de leur choix dans l'offre Fnac et fnac.com, puis sélectionner le mode de livraison, en magasin ou à domicile.

La Fnac, une organisation toujours plus... - Loisirs, culture

Un canal supplémentaire qui vient se greffer à une offre de services décuplée depuis un an, qui dessine autant de flux nouveaux. Côté pile, l'objectif est que le client accède à l'ensemble de l'offre, quels que soient le mode de commande et le lieu de livraison. Quatre recettes pour une supply chain plus... - Enquêtes sur la consommation en France. Grosse effervescence en perspective dans la supply chain.

Quatre recettes pour une supply chain plus... - Enquêtes sur la consommation en France

Du changement dans la supply chain chez Carrefour - Boissons et Liquides. Supply chain : Carrefour crée un « Cercle. Supply chain, un nouvel horizon - Dossiers LSA Conso. Quand la Fnac relance son modèle, en élargissant son assortiment et en étoffant ses services cross canal, cela passe en grande partie, aussi, par la supply chain. Alexandre Bompard, PDG de l'enseigne culturelle, attirait l'attention sur le sujet, en octobre, lors de l'inauguration du troisième entrepôt de l'enseigne à Wissous (Essonne), à proximité des deux autres plates-formes existantes. « C'est une étape nouvelle dans la transformation de la Fnac, confiait-il. Ce troisième entrepôt va accélérer le plan stratégique de l'entreprise en France, Suisse et Belgique. La logistique joue un rôle déterminant.

Supply chain, un nouvel horizon - Dossiers LSA Conso. Trois initiatives porteuses - Grande Distribution et consommation. Castorama crée un portail web collaboratif L'idée Un portail web collaboratif permettant à tous les acteurs de la supply chain de Castorama (équipes centrales, magasins, entrepôts, plates-formes, transporteurs...), ainsi qu'à ses fournisseurs, de suivre en temps réel les flux physiques, de communiquer entre eux et de partager les informations. Voilà le projet que mène Castorama depuis 2011, et qui s'insère désormais dans la stratégie de l'enseigne, 100% des produits disponibles en magasin. Entrepôts, la chasse aux sites - Grande Distribution et consommation. Cinq solutions françaises de géolocalisation indoor. Les six tendances qui bouleversent le retail.

Qu’attendent les clients de la grande distribution de leurs enseignes ? No, Retail is not dead. Si l'on projette les tendances de croissance actuelle, il paraît évident que le e-commerce continuera de phagocyter le commerce traditionnel. Marc Andreessen semble voir juste, lorsqu'il déclare : "Retail guys are going to go out of business and ecommerce will become the place everyone buys".

Cependant, on ne peut pas anticiper le futur en projetant vers l'infini une croissance linéaire, cela revient à faire fi de l'ensemble les disruptions qui se produisent à cet instant dans le secteur du retail. (Avec la collaboration de Nathanaël Arnéra) Le e-commerce a connu une forte croissance grâce a un accès à des milliards de données, quasi gratuites, sur le comportement et les préférences de ses millions d’utilisateurs.

Amazon a ainsi pu développer 70 000 expériences utilisateurs différentes, et ses algorithmes de recommandations sont à l’origine de 60 % des achats effectués sur sa plateforme. Les précurseurs du retail ouvrent la voie au commerce connecté. Toujours plus : pourquoi les centres commerciaux géants recouvrent la France. Plus de 50 centres commerciaux sont actuellement en construction en France ! Dossier Point de vente 2.0. Comment le cross-canal réinvente le commerce mondial - tendance marketing, tendance communication, veille marketing, veille communication, conseil stratégie relation client - La Poste -/le hub - Dossier Point de vente 2.0.