background preloader

SP participation

Facebook Twitter

La comptabilisation de la participation des salariés aux résultats. La mise en place d’un régime de participation des salariés aux résultats de l’entreprise est obligatoire si cette dernière compte au moins cinquante salariés.

La comptabilisation de la participation des salariés aux résultats

Dans les autres cas, il est possible de conclure, de manière volontaire, des accords facultatifs. Cet article de Compta-Facile aborde les différents schémas de comptabilisation de la participation des salariés aux résultats de l’entreprise. 1. Généralités sur la participation des salariés aux résultats de l’entreprise Comme nous l’avons évoqué dans notre article sur Le Coin Des Entrepreneurs, un régime de participation des salariés aux bénéfices doit être mis en place par toute entreprise employant au moins 50 salariés pendant six mois (consécutifs ou non) au cours de l’exercice considéré ; sauf si l’entreprise avait conclu un accord d’intéressement. La formule de calcul de droit commun de la réserve spéciale de la participation des salariés aux résultats de l’entreprise est la suivante : R = ½ x ( B – 5% C ) x ( S / VA ) 2. A. Calcul participation aux bénéfices - Ooreka. Guides, modèles de lettre, fiches pratiques... On vous laisse la carte.

Faites votre choix ! Écrit par les experts Ooreka Les entreprises soumises à la participation doivent réserver une partie de leur bénéfice net à leurs salariés si ce dernier atteint un montant suffisant. La base de calcul. L’assiette des cotisations est la base sur laquelle sont appliqués les taux des différentes cotisations et contributions.

La base de calcul

Elle correspond au montant global des rémunérations, c’est-à-dire non seulement les rémunérations en espèces (indemnités, primes, gratifications…) mais également les avantages en nature, tels que les repas fournis, le logement, le véhicule de « fonction »… Les cotisations et contributions sont calculées sur la totalité des sommes versées pouvant être qualifiées de rémunérations, d’autres le sont dans la limite d’un ou plusieurs plafonds mensuels de Sécurité sociale.

Le montant des rémunérations à prendre en compte pour la base de calcul des cotisations ne peut être inférieur au Smic majoré de certaines primes ou majorations. La CSG et la CRDS sont calculées sur une base de calcul spécifique. Dans différentes situations, précisément réglementées, les cotisations de Sécurité sociale peuvent être calculées sur une base forfaitaire. La participation des salariés aux résultats de l’entreprise. Qu’est ce que la participation ?

La participation des salariés aux résultats de l’entreprise

La participation aux résultats permet d’attribuer, chaque année, aux salariés une somme d’argent liée aux bénéfices réalisés et qui est disponible, sauf exception, pendant un certain temps. Une réserve de participation est constituée par l’employeur. Les modalités de répartition entre les bénéficiaires sont prévues par un accord de participation ou par la loi. Qui est concerné ?

Entreprises concernées : Il y a les entreprises employant au moins 50 salariés. Il est à noter, que désormais, le chef d’entreprise et son conjoint collaborateur ou associé peuvent bénéficier de la participation Comment la mettre en place ? La mise en place de la participation doit se faire dans le cadre d’un accord collectif de travail soir entre le chef d’entreprise et les salariés, soit au sein du Comité d’entreprise, soit entre le chef d’entreprise et les syndicats représentatifs de salariés, soit par référendum du personnel. L’accord doit avoir des clauses obligatoires : Épargne salariale : participation. Versement immédiat Si vous souhaitez obtenir le versement immédiat de la prime (en totalité ou en partie), vous devez le demander dans un délai de 15 jours à partir de la date à laquelle vous êtes informé du montant qui vous est attribué. Les sommes vous sont versées au plus tard le dernier jour du 5e mois suivant la clôture de l'exercice .

Ainsi, par exemple, au 31 mai 2016 si l'exercice est clos au 31 décembre 2015. Passé ce délai, un intérêt de retard vous est payé. Blocage des sommes Si vous ne demandez pas le versement immédiat de la prime, elle est bloquée pendant 5 ans (8 ans en l'absence d'accord de participation). . Toutefois, vous pouvez demander le déblocage anticipé des sommes dans certains cas. La demande de déblocage anticipé doit intervenir dans les 6 mois suivant l'événement.

Toutefois, elle peut intervenir à tout moment en cas de rupture du contrat de travail, décès, invalidité et surendettement.