background preloader

LIVRES NUMERIQUES

Facebook Twitter

Qui sommes-nous ? A l’origine de Librinova, Laure et Charlotte. Passionnées par les livres, c’est en travaillant ensemble dans une maison d’édition - dont Laure était directrice générale et Charlotte responsable numérique - qu’elles ont eu l’idée de Librinova. Leurs objectifs : démocratiser l’accès à la publication, faire émerger les talents de demain et créer une passerelle entre autoédition et édition traditionnelle. Numérique. Le livre numérique en 2015 : le numérique en marche En 2015, la progression du livre numérique a marqué le pas, les Français ne l’ayant pas encore vraiment adopté… Toutefois l’implication de tous, éditeurs, bibliothécaires, pouvoirs publics, associée aux travaux d’EDRLab, installé à Paris, devrait faciliter l’adoption de ce nouveau support de lecture. Tandis que l’édition se dote de nouveaux métiers pour répondre aux besoins du numérique, le smartphone ouvre des pistes en suscitant de nouvelles écritures… Le marché du livre numérique en France, une progression lente Le livre numérique s’implante doucement dans les usages de lecture des Français, dans un marché du livre, en petite reprise de croissance, qui atteint 2,667 milliards d’euros, dont 6,5 % sont dus au livre numérique.

Trois études menées sur 2016, les statistiques de l’édition du SNE, le baromètre SNE/SOFIA/SGDL et l’étude GFK fournissent des éléments concrets sur le marché et la lecture numérique grand public. Dans cette page. Marché français du livre - Chiffres clés du livre - Etudes et données. 1. De quoi parle-t-on ? Impression à la demande : pourquoi le numérique sera l’avenir du livre papier. Le numérique provoquera-t-il la disparition du livre imprimé ? Les leaders du commerce en ligne causeront-ils la fermeture de tous les libraires de quartier ?

Le monde de l’édition et celui de la distribution ont longtemps tenté d’apporter des réponses rassurantes et optimistes à ces deux questions... Contre toute attente, les nouvelles technologies sont en passe de bouleverser cette évolution qui paraissait déjà naturelle. En effet, l’impression à la demande semble en mesure de réconcilier le monde du digital avec celui du papier. Un retour surprenant du monde virtuel vers le monde réel. Une imprimante d’un nouveau genre nommée « Espresso Book machine » annonce clairement la couleur et promet de pouvoir imprimer un livre aussi rapidement et simplement que de préparer votre café ristretto. Le procédé est assez simple. Avec l’impression à la demande, un livre produit est un livre vendu De nombreuses applications peuvent d’ores-et-déjà être imaginées. 14336 2425 2553. L'histoire du livre - De l'invention de l'imprimerie à nos jours.

< Accueil Histoire du livre De l'invention de l'imprimerie à nos jours Roger Chartier, grand historien du livre, à définit 3 révolutions du livre : - l'invention du livre tel que nous le connaissons - l'invention de l'imprimerie - l'apparition du texte et de la documentation numérique (disparition du support papier) Définition du livre : le livre est à la fois deux choses, c'est une œuvre intellectuelle et un objet matériel qui a une entité. Le Moyen Age : Le livre n'a pas toujours existé. Le livre ne s'est répandu que vers le 9ème-10ème siècle, c'est à dire relativement tard. Et peut être qu'il n'existera plus dans le futur avec Internet. Un livre n'est donc plus forcément aujourd'hui un objet matériel. Le passage du volumen au codex Le codex apparaît vers le 9ème-10ème siècle et remplace le volumen (rouleau de papyrus). Cette évolution a changé notre organisation des connaissances, en effet la forme de l'œuvre influx sur la façon dont on perçoit le contenu du livre.

Le XVIème siècle : Livres numériques : les abonnements sont légaux sauf en illimité. Laurence Engel, médiatrice du livre a ainsi trouvé un accord avec trois start-up françaises qui souhaitaient proposer un service d'abonnement en streaming sur le secteur du livre numérique. YouScribe, YouBoox et Izneo obtiennent donc le feu vert pour leurs offres, mais pas sans aménagement toutefois. C'est l'arrivée de Kindle Unlimited qui a occasionné la fronde des acteurs du livre et la montée au créneau de Fleur Pellerin qui mettait en doute la légalité de l'offre. En cause, la violation de la loi sur le livre de 2011 qui établit que ce sont aux éditeurs de fixer le prix de leurs ouvrages...

Une situation impossible dans le cadre d'un abonnement où l'utilisateur final n'est pas véritablement acheteur. Chez YouScribe, la loi est adaptée de la sorte : ce sont les éditeurs qui fixent leur barème par page " Une sorte de prix imaginaire qui permet de déterminer une limite de consommation pour les lecteurs".