Geek

Facebook Twitter

Jean-Louis Missika : Mutations numériques et mutations cognitives, de l'écriture au web. Mardi 22 novembre dernier, j'ai eu l'occasion, parmi beaucoup d'autres d'assister à la leçon inaugurale de la Chaire "économie et gestion des industries numériques et des nouveaux médias" prononcée par Jean-Louis Missika.

Jean-Louis Missika : Mutations numériques et mutations cognitives, de l'écriture au web

Le thème en était "Mutations numériques et mutations cognitives, de l'écriture au web", c'est-à-dire la manière dont des technologies cognitives, comme l'écriture, ou le web, modifient le travail même de la pensée.Jean-Louis me fait l'amitié de m'autoriser à reporter cette conférence sur ce blog, ce qui me permet d'avoir le plaisir de la partager avec vous. Les illustrations, en revanche, sont de mon cru. J’ai choisi de faire cette leçon sur un sujet très classique : la relation entre cette catégorie très particulière de technologies qu’on nomme technologies cognitives et les pratiques culturelles au sens large, notamment dans les domaines politiques et scientifiques.

L’écriture donc, et son invention. Comment les choses se passent-elles dans le champ politique ? Bienvenue à Wikipasdecalais ! Un nouveau Wiki territorial Tous les utilisateurs du web connaissent Wikipédia, l'encyclopédie collective, universelle et multilingue, qui fonctionne sur le principe du Wiki, c'est-à-dire du site qui s'enrichit chaque jour grâce à des contributeurs bénévoles de partout dans le monde. Le tout en respectant deux notions essentielles : l'exactitude des informations rapportées et l'objectivité nécessaire à leur divulgation. Ce jeudi 1er décembre 2011, on assiste à un événement sur la toile: l'arrivée de Wikipasdecalais , qui traite de tout ce qui touche au département, particulièrement son histoire et son patrimoine.

Le projet est porté par une association qui s'appelle tout simplement Wikipasdecalais et qui a reçu le soutien du Conseil général pour l'originalité de son projet et la mise en valeur future de ses neuf territoires. Vous n’habitez pas chez vous. Vous pensiez habiter à Paris ?

Vous n’habitez pas chez vous

Et bien non, d'après ce que vous pensez de votre territoire, vous habitez dans l'Eure. Si les données étaient ouvertes, ce genre de méprise n'arriverait pas. La preuve avec ce quiz. Entrez votre code postal dans l’application ci-dessus et faites le test pour découvrir que vous n’habitez pas chez vous… S’interroger sur la perception de son territoire, se dire que, finalement, même en pleine mégapole on habite à la campagne, le tout pour promouvoir l’Open Data – l’ouverture des données, en français. Ce questionnaire interroge le citoyen sur sa connaissance des données publiques de son territoire : pense-t-il vivre dans une ville de personnes âgées ? Pour chacune des 16 questions, nous évaluons s’il a “raison”, si sa perception correspond à ce que les données publiques décrivent de son territoire.

Notre but : démontrer la différence qui existe entre cette perception et la réalité. Les dessous des données publiques L’INSEE a donc été notre source principale.