background preloader

Napoli

Facebook Twitter

Gallery. Your order total: 0 your delivery info Questo sito utilizza Cookies.

Gallery

Navigando sul sito accetti che potremmo conservare ed utilizzare cookies sul tuo dispositivo.Maggiori informazioniOK. Un long week end à Naples : les infos pratiques et les bonnes adresses. Se loger à Naples On avait choisi l'Hôtel des Artistes pour nos 4 nuits à Naples, principalement pour son prix (45 € la nuit, petit dej compris) et pour son emplacement proche du Duomo.

Un long week end à Naples : les infos pratiques et les bonnes adresses

Si vous aimez les hôtels modernes et épurés, ne choisissez pas celui-là. Il se situe au 1er étage d'un bâtiment qui nous paraissait un peu à l'abandon, avec un joli ascenseur à l'ancienne mais de fortes odeurs de pipi de chat... bref, pas franchement accueillant. Beaucoup d'humidité dans la chambre et une vue sur un espace qui, lui aussi, a l'air d'être complétement laissé à l'abandon. Le grand point positif dans tout ça ? Bella Napoli - Visite, tourisme, séjour à Naples. Pour le touriste fraîchement débarqué à Naples, il n'est pas toujours évident de se repérer et de s'orienter au milieu de la foule dense, du bruit, du trafic incessant de voitures et motorini en tous genres qui vous frôlent.

Bella Napoli - Visite, tourisme, séjour à Naples

Comme disent les Napolitains eux-mêmes : Naples est « chaotique » (caotica en italien) ! Pour pouvoir apprécier cette ambiance qui participe au charme de la ville, nous vous proposons dans ce court séjour de découverte de prendre dans un premier temps de la hauteur pour comprendre l'organisation de la ville, apprécier son environnement unique, avant de pénétrer dans son centre historique et son quartier monumental. L'itinéraire que nous vous conseillons serait ainsi le suivant : 1ère demi-journée : le Vomero Prenez la direction du quartier du Vomero qui domine la ville du haut de la colline du même nom. 2ème demi-journée : le centre historique 3ème demi-journée : le quartier monumental.

Une cimaise privée à Naples. Le salon rouge, dont les fresques ont retrouvé leur splendeur d’antan, est meublé d’un maxi divan vintage habillé d’Alcantara (Frieghetto).

Une cimaise privée à Naples

Au mur, Étrangers partout (détail), une œuvre de néon du collectif Claire Fontaine, traduite ici en romani, un dialecte gitan. Texte Pierre Léonforte, Réalisation Marie Kalt, Photos Jérôme Galland. 10 bonnes raisons de tomber sous le charme de Naples. Il fut un temps où Naples était la ville mal-aimée de l’Italie.

10 bonnes raisons de tomber sous le charme de Naples

Sale, chaotique, dangereuse… Elle souffrait de tous les maux qui peuvent toucher les grandes villes méditerranéennes, sans parler de la terrible Camorra. Aujourd’hui la capitale de la Campanie, troisième ville d’Italie, attire à nouveau les visiteurs. Anarchique, bruyante, désordonnée… Elle l’est toujours, mais dorénavant, c’est ce qui fait son charme. Une ville pleine de vie, avec les enfants qui jouent au foot sur les places, le linge qui sèche aux fenêtres et les napolitains qui parlent fort sur le pas de la porte.

Avec son patrimoine historique et son panorama naturel, c’est une sorte de synthèse originale entre Marseille, Athènes et Rio de Janeiro. 1/ Un panorama naturel exceptionnel aux pieds du Vésuve Vue de Naples et du Vésuve depuis le Castel Sant’Elmo Aux pieds du menaçant et majestueux Vésuve et face à l’une des plus belles baies du monde, Naples jouit d’un panorama naturel unique. Carnet d’adresses: Hotel Charme Naples, Italie : l'essentiel pour choisir votre destination et votre hôtel - Le Scope. « Voir Naples et mourir » dit le proverbe, mais comment ne pas être touché par le cadre magnifique de la baie de Naples, avec le Vésuve, la mer et les îles en toile de fond ?

Hotel Charme Naples, Italie : l'essentiel pour choisir votre destination et votre hôtel - Le Scope

Comment ne pas être conquis par la vie intense de cette ville de plus de 4 millions d’habitants, par ce centre historique classé patrimoine mondial de l’Unesco, orné de palaces aux couleurs délavées et d’églises aux lourds frontons baroques ? Même si la ville fut tour à tour grecque, romaine, byzantine, normande, angevine, aragonaise, capitale du royaume des Deux Siciles, avant d’être réintégrée au Royaume d’Italie en 1871, et d’être aujourd’hui gangrenée par les mafias de toutes sortes... quels que soient ses maîtres, Naples reste avant tout Naples.