background preloader

Brexit

Facebook Twitter

Johnson: "pas de précipitation" pour sortir de l'UE. Le leader du camp du Brexit Boris Johnson a assuré que la sortie de l'UE devait se faire "sans précipitation" et tenté de rassurer les Britanniques vivant à l'étranger et les citoyens de l'UE vivant au Royaume-Uni, dans une tribune parue lundi.

Johnson: "pas de précipitation" pour sortir de l'UE

Il a aussi appelé les partisans du Brexit à "construire des ponts" avec ceux qui ont voté pour rester dans l'UE, un vote qui laisse le pays profondément divisé, et minoré la perspective d'une indépendance de l'Ecosse. "Le seul changement -et il ne viendra pas dans la précipitation- c'est que le Royaume-Uni va s'extraire du système de législation incroyable et opaque de l'UE", écrit Boris Johnson dans un éditorial publié dans le Daily Telegraph. Les Britanniques tournent le dos à l'UE et provoquent un séisme mondial.

Les Britanniques ont tranché: ils quitteront l'Union européenne, un désaveu cinglant pour la construction européenne qui a plongé les marchés mondiaux dans la tourmente et coûté son poste au Premier ministre conservateur David Cameron.

Les Britanniques tournent le dos à l'UE et provoquent un séisme mondial

Selon les résultats définitifs, 51,9% des électeurs ont voté pour le Brexit lors du référendum organisé jeudi, marqué par une forte participation (72,2%). Frappés de plein fouet, les marchés mondiaux ont été gagnés par la panique, les Bourses de Londres, Paris, Francfort plongeant avec des valeurs bancaires en déroute, avant que l'onde de choc n'atteigne Wall Street à son tour. "C'est l'un des plus gros chocs sur les marchés de tous les temps", a estimé Joe Rundle, analyste de ETX Capital.

Les résultats montrent un pays divisé, avec Londres, l'Ecosse et l'Irlande du Nord qui voulaient rester, tandis que le nord de l'Angleterre ou le Pays de Galles ont largement voté pour tenter l'aventure hors du giron européen. France 24 Brexit : l’extrême droite européenne espère un effet domino. France 24 - Brexit : ce qui attend le Royaume-Uni et l'Europe. Le Figaro - Brexit : le risque d'un effet domino en Europe. Le référendum en Grande-Bretagne fait craindre une désintégration progressive de l'Union européenne.

Le Figaro - Brexit : le risque d'un effet domino en Europe

Aux Pays-Bas et en France, les partis d'extrême droite réclament la tenue d'un tel référendum. Un Brexit marquerait-il le début de la fin de l'Union européenne telle que nous la connaissons? L'organisation du référendum organisé jeudi au Royaume-Uni constitue un dangereux précédent en Europe, à un moment où celle-ci se trouve confrontée à la fois à la crise des migrants et à celle, encore incomplètement résolue, de la zone euro. »» À lire aussi: EN DIRECT - les Britanniques quittent l'Union Européenne. Le Monde - Quelles conséquences concrètes en cas de « Brexit » ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jérémie Baruch Le Royaume-Uni a finalement choisi de mettre fin à quarante-trois années d’appartenance à l’Union européenne (UE), vendredi 24 juin.

Le Monde - Quelles conséquences concrètes en cas de « Brexit » ?

Le camp du « Leave », favorable à la sortie du Royaume-Uni de l’UE, l’a emporté avec 51,9 %, contre 48,1 % pour le « Remain », camp pro-européen. Que va impliquer cette victoire du camp du « Brexit » (contraction de « Britain » et « Exit ») ? L'express - Brexit: une chance pour l'Europe! Thank you Brits!

L'express - Brexit: une chance pour l'Europe!

Le Brexit est une grande bonne nouvelle pour l'Europe! Si les nationalistes de tout poil s'en réjouissent aujourd'hui, si les populistes pensent en profiter, il est possible de les faire déchanter. Oui, l'Europe a échoué dans son rêve de prospérité, a abandonné son idéal d'union politique, a trahi sa promesse de servir les peuples. Arte - Dossier de presse : Brexit : oui ou non. Quel avenir pour les eurosceptiques ?

Arte - Dossier de presse : Brexit : oui ou non

Square, le magazine des idées - De Syriza en Grèce à UKIP en Grande-Bretagne, de Podemos en Espagne au Front National français en passant par Alternative für Deutschland en Allemagne : c'est un fait, l'euroscepticisme monte en puissance chez les 28. L’UE, entre sortie de la Grande-Bretagne et arrivée des réfugiés Depuis les élections, les positions radicales de la Grande-Bretagne sont au coeur des débats du Parlement européen. Trois eurodéputés donnent leur avis sur le Brexit et la question des réfugiés. Arte - Le Royaume-Uni quitte l'UE : et maintenant.

Cette campagne aura aussi illustré l’importance de l’opposition à l’immigration et aura renforcé le populisme représenté par le Ukip, Pauline Schnapper, professeure de civilisation britannique contemporaine Le coup de poker insensé de David Cameron.

Arte - Le Royaume-Uni quitte l'UE : et maintenant