background preloader

Apollon

Facebook Twitter

Apollon (mythologie). L'origine d'Apollon.L'étymologie du nom d'Apollon est douteuse : on en a proposé beaucoup : les deux principales sont Apellon et Abelios; celle-ci affirme qu'Apollon est avant tout un dieu solaire, celle-là s'accorde aussi bien avec les hypothèses opposées. En tout cas on trouve le nom sous les formes Apellwn (vases de Vulci, de Cadmos aujourd'hui à Berlin, inscription de Mégare, etc.) et Aploun, forme thessalienne Aplu, étrusque).

On a beaucoup discuté ces questions d'étymologie, depuis le Cratyle de Platon, on espère arriver ainsi à préciser la nature primitive du dieu. Apollon est-il ou non un dieu solaire? Nous exposerons les deux systèmes en présence; une synthèse serait forcément incomplète, d'autant plus que la discussion porte non seulement sur la nature primitive du dieu, mais sur toute sa mythologie. Qu'on fonde, d'autant que c'est au printemps, sous ses auspices, que recommence la navigation.

. , l'assimilation est encore contestée. Tête d'Apollon archaïque. Et à Cnossos . . . Apollon. II . La naissance et les attributs Léto, la mère d'Apollon a du mal à accoucher des enfants qu'elle attend de Zeus car Héra est folle de jalousie, la poursuit sans cesse. Mais elle finit par trouver une île où elle accouche d'abord d'une petite fille, Artémis, qui l'aide tout de suite à mettre au monde un fils: Apollon. Zeus offre à son fils une lyre et un char. Nourri, comme les dieux, de nectar et d'ambroisie, Apollon devient en sept jours un très bel adolescent qui apprend la musique et la poésie.

Apollon, dans la mythologie grecque, est le dieu de la lumière solaire, de la divination, de la raison, des arts et plus précisément de la musique et de la poésie. Il est également le dieu des purifications et de la guérison, mais peut apporter la peste avec son arc. Grâce à la musique de sa lyre, il ravit les dieux. Apollon. Apollon est le dieu archer grec de la clarté solaire, de la beauté, de la raison, des arts et plus précisément de la musique et de la poésie. Il est également dieu des purifications et de la guérison, mais peut apporter la peste avec son arc ; enfin, c’est un des principaux dieux capables de divination, consulté, entre autres, à Delphes, où il rendait ses oracles par la Pythie. Il a aussi été honoré par les Romains, qui l’ont adopté très rapidement sans changer son nom. C’est peut-être le dieu qui a le plus été adoré dans toute la mythologie gréco-romaine et l’un des plus complexes à cerner, d’autant plus qu’il a, au fil du temps, « absorbé » d’autres dieux mineurs.

Apollon lycien. Lycian Apollo. Généalogie Apollon est le fils de Zeus et d’une Titanide, Léto. L’un des Hymnes homériques raconte en détails son histoire : Héra, jalouse d’une nouvelle infidélité de son divin époux, avait interdit à la Terre de recevoir Léto, enceinte d’Apollon et de sa sœur. Musée du Louvre Origines. Apollon - Dieu Poète. Apollon, un dieu enchanteur Apollon vit le jour dans une petite île de Délos. Il est le musicien qui apporte la gaieté sur le mont Olympe quand il joue de sa lyre dorée. Il est également le dieu du chant et de la poésie. On le surnommait Phébus (le «brillant»). Par ses activités d'artiste, Apollon est un dieu simple et modéré. Apollon, un dieu pur Il était associé au dieu de la Lumière et du Soleil, qui n'avait aucune face cachée (aucune ombre). Apollon est aussi le dieu Purificateur et Guérisseur, qui le premier apprit aux hommes l'art de la médecine.

Amours de Apollon Apollon a de multiples amours, mais bien qu'Apollon soit d'une grande beauté, il semblerait qu'il soit malheureux dans ses amours. La nymphe Daphné, qui préféra être changée en laurier que de lui céder La nymphe Cyrène, avec qui il eut un fils: Aristée Hyacinthe, qui est un jeune garçon qui s'entraînait au lancer du disque Cassandre, prophétesse de Troie, ne l'aimait pas Coronis qui l'abandonna pour un mortel.

D'où vient le nom Apollo ? En juillet 1960, alors que la NASA étudiait la faisabilité des voyages spatiaux à l'issue du programme Mercury, le directeur des programmes spatiaux de l'époque, Abe Silverstein, se mit à la recherche d'un nom pour la "charge utile" qu'allaient emporter les futures fusées de type Saturn. Aucune des suggestions qui lui furent soumises ne semblaient appropriées. Un jour pourtant, en consultant par hasard un livre sur la mythologie, Silverstein trouva ce qu'il cherchait. Il vit la représentation du dieu Apollon (appelé Apollo en langue anglaise) chevauchant son char à destination du soleil et trouva que cela pourrait donner la meilleure image possible à l'ambitieux programme spatial envisagé. Il demanda encore l'avis à ses collègues qui n'y trouvèrent rien à redire. Apollon le dieu de la lumière, de l'harmonie, de l'oracle et de la médecine.

Apollon. © Olympia Museum Apollon, (Gr. Απολλων; Lat. Apollo) l'une des principales divinités de la mythologie grecque était le dieu de la Lumière, des Arts et de la Divination. Il est fils de Zeus et de Léto, né sur l'île stérile d'Ortygie (l'île aux cailles) qui plus tard le nom de Délos, où sa mère, poursuivie par la jalousie d'Héra, avait finalement trouvé refuge. L'étymologie du nom d'Apollon demeure incertaine.

Aucune de celles que l'on a proposées n'est satisfaisante, soit qu'on rattache ce nom à un vieux verbe grec, "Απελλω", signifiant "écarter, repousser", ou à une forme ancienne du verbe "Απολλυμι", "détruire". D'ailleurs les anciens eux-mêmes connaissaient plusieurs Apollon. Fonctions Ses fonctions sont très variées. Apollon citharède Il est le dieu de la Lumière, et conduit parfois le char du Soleil (Hélios).

Apollon, © Musée de Wurtzbourg • Il est le dieu des arts, en particulier de la Poésie et de la Musique. Chez Homère, Apollon n'a aucun rapport avec les Muses. Attributs.