background preloader

Publics et médias

Facebook Twitter

Information : les filtres sont cassés. Cela commence par un article de Nicholas Carr publié dans le magazine américain The Atlantic.

Information : les filtres sont cassés

Le titreest provocateur : Is Google Making Us Stupid? Cela s’achève —très temporairement— par un article publié dans Le Tigre, un jeune magazine français, qui dévoile la vie « privée » de Marc L. L’occasion de réfléchir (le 2e volet, Comment protéger sa vie privée sur Internet? Est ici) sur ce qu’est aujourd’hui l’information et sur la distinction entre les sphères publiques et privées, mais surtout de revenir sur la notion de filtre, telle qu’elle est proposée par un universitaire américain, Clay Shirky. À première vue, Nicolas Carr n’est pas un adversaire du web et du célébrissime moteur de recherche.

Maintenant, je glisse à la surface des mots comme un type sur Jet-ski. Les nouveaux médias sociaux ne sont peut-être pas si nouveaux que ça. La lecture de la semaine, il s’agit d’un post du blog que Cynthia Haven, critique littéraire, tient sur le site de l’université de Stanford, en Californie.

Les nouveaux médias sociaux ne sont peut-être pas si nouveaux que ça

Le titre du post : “Les nouveaux médias sociaux ne sont peut-être pas si nouveaux que ça”. “Si vous vous sentez submergés par les médias sociaux”, commence Cynthia Haven, “sachez que vous n’êtes pas les premiers dans l’Histoire. Une avalanche de nouvelles formes de communication s’est abattue aussi sur les Européens des 17e et 18e siècles. “Le 17e siècle a vu la conversation exploser”, explique Anaïs Saint-Jude (voir la vidéo), directrice du programme BiblioTech de Stanford, “c’était la version moderne de la surcharge d’information”.

La révolution copernicienne, l’invention de l’imprimerie, l’exploration du Nouveau-Monde… tout cela devait être digéré au fur et à mesure que cela se produisait. Et le service public des postes a été pour nos ancêtres l’équivalent de ce que sont pour nous Facebook, Twitter, Google + et les smartphones. Médias et sociétés: Internet, presse, édition, cinéma, radio, télévision - Francis Balle. LES NOUVEAUX MÉDIAS. Dossiers pédagogiques - Collections du Musée Histoire de la collection Un nouveau territoire pour la créationLes Nouveaux médias : définition Histoire de la vidéo et du numérique dans les arts plastiquesLa télévision La bande magnétique Le numérique L’expansion des outils de diffusion et de lecture de la vidéo La vidéo, support autonomePerformance enregistrée La vidéo, outil de création Repenser la télévision L’installation multimédiaL’espace Le poste de télévision Le circuit fermé et l'interactivité Multi-projections et nouvelles narrations Le cédérom et le site internetLe cédérom Le site internet La collection Nouveaux médias, son actualité, son histoireEntretien avec Christine Van Assche, responsable de la collection Bibliographie un nouveau territoire pour la crÉation La vidéo, notamment, couvre les tendances esthétiques des principaux mouvements de l’art contemporain.

Quels sont les médias sociaux qui domineront l'année 2014 ? - Markentive. La mutation numérique des entreprises - point d'expert. CM : Quelles sont les grandes catégories d’outils numériques utilisés au sein des entreprises ?

La mutation numérique des entreprises - point d'expert

Anca Boboc : Nous pourrions parler de trois catégories d’outils : 1. Les systèmes informatiques d’entreprise intégrés, comme les ERP (Entreprise Resource Planning), qui poussent a priori à l’organisation, à la standardisation et à la centralisation. 2. Les services de communication qui transforment fortement la coordination dans de multiples activités. 3. CM : Depuis quand les chercheurs s’intéressent-t-ils aux usages de ces outils coopératifs ?

AB : C’est avec l’informatisation des activités tertiaires, dans les années 1980-1990, que l’on a assisté à la naissance du courant appelé CSCW pour «computer-supported cooperative work». C’est aussi dans les années 1980 que le département travaillant sur les usages numériques au sein d’Orange a vu le jour. Actuellement, les études sur les usages des salariés se concentrent en grande partie sur l’implantation du Web 2.0 en entreprise. Régulation des médias · Ce que nous faisons. Régulation DE LA PRESSE La presse écrite est l’une des sources d’information et de débat les plus anciennes et les plus répandues.

Régulation des médias · Ce que nous faisons

Si rien ne peut fonctionner dans un vide juridique, ARTICLE 19 s’oppose aux régimes autoritaires qui tentent constamment de réglementer la presse libre et de saper son indépendance, sa fiabilité et sa diversité. Régulation DE L’AUDIOVISUEL Les médias audiovisuels sont la source d’information la plus importante, en particulier pour les plus démunis. Les spectres de radiodiffusion (longueurs d’ondes disponibles pouvant porter des signaux) sont limités, contrairement à la presse écrite, et doivent être de ce fait soumis à une régulation détaillée.

Au. La presse à l'ère numérique : comment ajouter de la valeur à l'information ? (Note d'analyse 253 - Novembre 2011) La presse à l'ère numérique : comment ajouter de la valeur à l'information ?

La presse à l'ère numérique : comment ajouter de la valeur à l'information ? (Note d'analyse 253 - Novembre 2011)

La proportion de Français déclarant lire tous les jours un quotidien payant diminue ainsi régulièrement : de 43 % en 1989 à 36 % en 1997 puis à 29 % en 2008. Les raisons de cette crise sont bien connues, mais on peine à dégager les moyens d’y remédier. Le formidable essor d’Internet a en effet créé une très grande facilité de diffusion de l’information que les internautes ont pris l’habitude de consommer de façon gratuite. Bien qu’en augmentation constante, les recettes publicitaires en ligne sont encore loin de compenser la perte de revenus provoquée par la baisse des ventes de journaux imprimés.

De nombreuses formules ont été expérimentées en vue de créer un modèle économique. Tournant le dos au modèle du “tout gratuit” envisagé à l’origine, les sites des journaux font désormais payer une partie croissante de leur contenu. Au sommaire :