background preloader

Plantes

Facebook Twitter

Amazon. Phytoplancton bioluminescent. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Phytoplancton bioluminescent

La bioluminescence est un phénomène de production de lumière par des organismes vivants. Ce processus amène l’oxydation de la luciférine par la luciférase (une enzyme) et libère de la lumière grâce à l’énergie produite. C’est de l’énergie chimique qui est transformée en énergie lumineuse[1]. Ce phénomène est très observé, autant sur la terre ferme que dans les milieux aquatiques. Pensons aux lucioles ainsi qu’aux invertébrés et aux étranges poissons qui peuplent les fonds marins.

On différencie la bioluminescence animale ou bactérienne de la bioluminescence végétale par la présence de phosphorescence due à la photosynthèse[2]. Le phytoplancton bioluminescent est principalement composé de dinoflagellés photosynthétiques tels que les genres Gonyaulax[3] et Lingulodium[4] . Répartition du phytoplancton bioluminescent[modifier | modifier le code] Cycle de bioluminescence[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code]

Renaud Margry - Amazing Invention - Flow: Honey on Tap... La timidité des cîmes. La « timidité » est en botanique un phénomène d’allélopathie encore mal compris par lequel certains arbres maintiennent entre eux une certaine distance, appelée « fente de timidité », typiquement entre 10 et 50 cm.

La timidité des cîmes

Le phénomène est documenté depuis les années 1920. Plaza San Martin, Buenos Aires Un phénomène similaire existe pour certaines essences (pas les mêmes) au niveau des racines. Plusieurs hypothèses peuvent être avancées. Par exemple, cela pourrait être du à des échanges gazeux de phytohormones entre les feuilles des branches. On ne rencontre des fentes de timidité que chez certaines essences, souvent des diptérocarpacées et en Europe chez les chênes verts et les pins parasols. Source, source, sur une idée de François. J'aime : J'aime chargement… Atlas des Champignons. Découvrez comment faire du graffiti végétal ! Le résultat est vraiment classe... Argyroxiphium. How To Grow Your Own Avocado Tree For Endless Organic Avocados. Originally seen on SimpleOrganicLife| Avocados are nutritious, delicious, and versatile in the kitchen.

How To Grow Your Own Avocado Tree For Endless Organic Avocados

They’re also expensive and many of them come from California, a state experiencing a harsh drought. We certainly wish them the best for their crops and livelihoods, but you can also grow your own avocado trees at home. How? Step 1: Starting Remove the seed from the avocado and gently wash any of the fruit still stuck to the seed. Step 2: Rooting Each seed is somewhat oval shaped. Step 3: Planting Once the tap root has developed a length of about 2 inches long, it’s time to place your seedling in soil. Step 4: Watering Your tree will want frequent waterings but don’t let the soil get super muddy. Step 5: Pruning Pinching off the top set of leaves will cause your tree to grow stronger branches with bushier foliage. Step 6: Dealing with pests Spider mites can be a problem, especially if your tree dries out for too long.

Step 7: Outdoor planting Image source: Praktic Ideas Share and Enjoy. J’ai utilisé mon sang menstruel comme engrais pour ma salade. Photos : Joey Prince À l’université, une amie à moi ne se rasait pas les aisselles.

J’ai utilisé mon sang menstruel comme engrais pour ma salade

Elle m’avait prêté un exemplaire du traité féministe d’Inga Muscio intitulé Cunt : A Declaration of Independence afin de parfaire mon éducation. En le feuilletant, de très bonnes idées ont germé en moi : je me suis mise à préférer les entreprises gérées par des femmes, à défendre les droits des lesbiennes et à mater mon vagin avec un miroir de poche. J’ai mis un peu plus de temps à accepter des idées plus radicales, comme celles concernant l’avortement par la réflexologie ou l'utilisation du sang menstruel en tant qu’engrais pour les plantes. Cette idée est l'une des nombreuses techniques alternatives qui parsèment ce livre : « Pressez le sang dans un bocal, rajouter de l’eau et verser le tout dans votre bac à plantes. Le sang contient 3 éléments indispensables aux plantes – l’azote, le phosphore et le potassium. Le deuxième jour, j'ai versé un peu de ma mixture organique sur les plantes.