background preloader

Fossils (et qques digressions)

Facebook Twitter

Permanganate de potassium. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Permanganate de potassium

Histoire[modifier | modifier le code] Le permanganate de potassium a été découvert en 1659. Les premiers photographes l'utilisaient dans les flashs. Dose journalière admissible. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dose journalière admissible

La dose journalière admissible (DJA) (en anglais : Acceptable Daily Intake ou ADI) représente la quantité d'une substance qu'un individu moyen de 60 kg peut théoriquement ingérer quotidiennement (tous les jours), sans risque pour la santé. Elle est habituellement exprimée en mg de substance par kg de poids corporel[1]. Au début du XXIe siècle, la DJA est le meilleur outil pour exprimer la relation entre l'innocuité d'un additif et la consommation par l'homme[réf. nécessaire]. Elle représente une estimation de la toxicité chronique (à long terme)[3]. Définition[modifier | modifier le code] La DJA est calculée pour une substance, et ne tient pas compte d'effet synergiques possibles lorsque cette substance est associée à une autre.

Sorbitol. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sorbitol

Le sorbitol ou glucitol est un polyol (ou sucre-alcool) naturel, au pouvoir sucrant deux fois plus faible que le saccharose. À la différence des oses, sa structure ne renferme aucune fonction cétone ou aldéhyde. Il est principalement utilisé comme édulcorant de masse pour remplacer le saccharose. Il est aussi utilisé comme séquestrant, excipient, humectant ou stabilisant, dans les médicaments, les cosmétiques et les aliments. Il est métabolisé lentement par l'organisme et apporte peu de calories. Origine[modifier | modifier le code] Le sorbitol tient son nom du sorbier dont les baies contiennent beaucoup de sorbitol. ICSC:NFRN0624 International Chemical Safety Cards (WHO/IPCS/ILO) Glycérol. Iatrogénèse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Iatrogénèse

La iatrogénèse est l'ensemble des conséquences néfastes sur l'état de santé individuel ou collectif de tout acte ou mesure pratiquée ou prescrit par un professionnel de santé habilité et qui vise à préserver, améliorer ou rétablir la santé. Une maladie, un état, un effet secondaire, etc. sont iatrogènes lorsqu'ils sont occasionnés par le traitement médical. Silice. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Silice

La silice est la forme naturelle du dioxyde de silicium (SiO2) qui entre dans la composition de nombreux minéraux. La silice existe à l'état libre sous différentes formes cristallines ou amorphes et à l'état combiné dans les silicates, les groupes SiO2 étant alors liés à d'autres atomes (Al : Aluminium, Fe : Fer, Mg : Magnésium, Ca : Calcium, Na : Sodium, K : Potassium...). Propriétés[modifier | modifier le code] La silice pure se présente sous la forme d'un minéral dur et existe sous des formes variées dans la nature : La silice est un matériau transparent dans tout le domaine visible ce qui lui donne des applications intéressantes en optique. La silice est un oxyde acide qui réagit avec les oxydes basiques pour donner des silicates (ions SiO32-, analogue à l'ion carbonate et SiO44- entre autres). Méthanisation.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Méthanisation

Ne doit pas être confondue avec la méthanation, procédé industriel de conversion catalytique de l'hydrogène et du monoxyde de carbone en méthane. La méthanisation (ou digestion anaérobie) est le processus naturel biologique de dégradation de la matière organique en absence d'oxygène. Il se produit naturellement dans certains sédiments, les marais, les rizières, ainsi que dans le tractus digestif de certains animaux : insectes (termites) ou vertébrés (ruminants…). En milieu anaérobie, la matière organique dégradée est principalement transformée en biogaz (à plus de 90 %, le reste étant utilisé par les micro-organismes méthanogènes pour leur croissance et reproduction).

Pétrole. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pétrole

Réserves mondiales de pétrole en 2010. Types et qualité du pétrole[modifier | modifier le code] Chaque gisement pétrolier recèle une qualité particulière de pétrole, déterminée par la proportion relative en molécules lourdes et légères, mais aussi par la quantité d'impuretés. L'industrie pétrolière caractérise la qualité d'un pétrole à l'aide de sa densité API, correspondant à sa « légèreté » : un brut de moins de 10 °API est plus dense que l'eau et correspond à un bitume, tandis qu'une huile de plus de 31,1 °API correspond à un brut léger.

Les pétroles compris entre 10 et 45 °API étaient dits conventionnels, tandis qu'en dehors de cet intervalle les pétroles étaient dits non conventionnels ; cette définition est néanmoins évolutive car les technologies actuelles permettent de traiter par des procédés standards des pétroles jusqu'alors considérés comme exotiques : les condensats, situés au-delà des 45 °API, en sont une bonne illustration.

Charbon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Charbon

L'anthracite, forme du charbon au plus haut rang d'houillification. Affleurement naturel d'une veine de charbon bitumineux (sur le littoral de la Nouvelle-Écosse). Affleurement naturel de couches successives de charbon (Plage d'Austinmer ; Australie, Nouvelle-Galles du Sud). Exemple de structure d'un charbon. Convoyeurs et bâtiments de la mine de charbon de Jin Hua Gong (Datong, Shanxi, Chine). Le charbon est une roche sédimentaire exploitée dans des charbonnages en tant que combustible et formée à partir de la dégradation partielle de la matière organique des végétaux.

Ce sont les observations au microscope d'Hutton et de Link, vers 1840, qui ont permis la découverte de la composition du charbon[2]. La formation des plus importants gisements de charbon commença au Carbonifère, environ de -360 à -295 Ma. Dans son appellation courante, le terme désigne généralement la houille. Combustible fossile. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Combustible fossile

On appelle combustible fossile tous les combustibles riches en carbone — essentiellement des hydrocarbures — issus de la méthanisation d'êtres vivants morts et enfouis dans le sol depuis plusieurs millions d’années, jusqu’à parfois 650 millions d’années[1]. Il s’agit du pétrole, du charbon, de la tourbe et du gaz naturel. Parmi ces derniers, le méthane (CH4) présente le rapport H/C le plus élevé, tandis que l’anthracite et certaines houilles sont composés de carbone presque pur. Ces sources d'énergie ne sont pas renouvelables car elles demandent des millions d'années pour se constituer et parce qu'elles sont utilisées beaucoup plus vite que le temps nécessaire pour recréer des réserves. Impacts environnementaux[modifier | modifier le code] Ce sont des énergies non renouvelables, au même titre que l’énergie nucléaire, car leur reconstitution naturelle demanderait des millions d’années pour être achevée[2].

Huile minérale. ICSC:NFRN1440 International Chemical Safety Cards (WHO/IPCS/ILO) Paraffine.