background preloader

COLLECTION

Facebook Twitter

Grip. Onzième round de négociations pour le traité transatlantique. Une tâche plus que difficile alors que les opposants ne désarment pas et que les points de blocage se multiplient.

Onzième round de négociations pour le traité transatlantique

Les États-Unis et l’Union européenne ont entamé, lundi 19 octobre, un nouveau round de négociations, le onzième, sur l’accord de libre-échange commercial (Tafta ou TTIP) qui vise à éliminer les barrières douanières et réglementaires de part et d’autre de l’Atlantique. Mais les discussions, prévues pour une semaine à Miami (Floride), parviendront-elles à relancer un processus démarré en juillet 2013 et qui se heurte depuis deux ans à une forte opposition de la société civile alors que se multiplient les points de blocage entre négociateurs ?

La mobilisation des opposants ne faiblit pas En Europe, comme aux États-Unis, le projet de traité est accusé depuis le début, par ses opposants, de promouvoir une déréglementation généralisée et opaque qui profitera d’abord aux multinationales. > À consulter : « Dossier spécial TTIP », par la Commission européenne Antoine d’Abbundo. A Berlin, des milliers de manifestants protestent contre le projet d’accord de libre-échange. TAFTA/TTIP : le traité transatlantique UE-USA est un danger pour notre santé. Refusons-le. Des négociations entre l'Union européenne et les États-Unis sont actuellement en cours (G.

TAFTA/TTIP : le traité transatlantique UE-USA est un danger pour notre santé. Refusons-le

GOBET/AFP). On l’appelle TAFTA (TransAtlantic Free Trade Agreement) ou TTIP (TransAtlantic Trade on Investment Partnership). Mais ces deux sigles signifient la même chose et désignent le traité de libre-échange entre les États-Unis et l’Union européenne. Encensé par la Commission européenne, les conservateurs et certains socialistes, le TAFTA fait aussi face à de vives critiques de la part de nombreuses ONG. Celles-ci ont largement montré toutes les implications néfastes qu’aurait la ratification de ce traité aussi bien sur les plans social, environnemental que sanitaire. C’est ce dernier point que je veux développer ici pour bien montrer à chacun et à chacune, de la manière la plus pédagogique qui soit, quels risques fait peser le TAFTA sur notre santé et pourquoi les écologistes continueront à s’y opposer au parlement européen.

Une législation américaine souvent plus laxiste 1. 2. 3. Si vous n’avez rien suivi au Tafta, le grand traité qui effraie. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano Déjà enkystées par la conjonction d’une opposition grandissante de l’opinion publique européenne et de désaccords patents entre les parties, le projet d’accord de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis (désigné par les acronymes Tafta et TTIP) pourrait être enterré après la demande, mardi 30 août par la France auprès de la Commission européenne, d’arrêter les négociations.

Si vous n’avez rien suivi au Tafta, le grand traité qui effraie

Lire : La France réclame l’arrêt des négociation sur le traité de libre-échange transatlantique 1. Pour ou contre le traité transatlantique? Goulard dit oui, Bové dit non. La négociation est loin d'être terminée.

Pour ou contre le traité transatlantique? Goulard dit oui, Bové dit non

Les réticences sont fortes de part et d'autre de l'Atlantique. Pascal Lamy : « Le Traité transatlantique est un accord de troisième génération » Accueil Alors qu'Européens et Américains sont réunis à Miami cette semaine pour une onzième séance de négociation sur le partenariat transatlantique (TTIP), Pascal Lamy, l'ancien directeur général de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) le décrit comme un accord de troisième génération.

Pascal Lamy : « Le Traité transatlantique est un accord de troisième génération »

Il se différencie du partenariat transpacifique, le TPP, récemment signé par 12 Etats riverains du pacifique. Pour le TTIP, il s'agit de trouver des standards de réglementation communs ou similaires, et de les appliquer selon des procédures communes, produisant ainsi des économies d'échelle pour les producteurs. Pour ou contre le traité transatlantique? Goulard dit oui, Bové dit non. Si vous n’avez rien suivi au Tafta, le grand traité qui effraie.

TAFTA/TTIP : le traité transatlantique UE-USA est un danger pour notre santé. Refusons-le. Onzième round de négociations pour le traité transatlantique. Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement

Free trade with U.S.? Europe balks at chlorine chicken, hormone beef. ROSTRENEN, France — On a velvety green patch of the French countryside, organic farmer Jean Cabaret gave a little shudder.

Free trade with U.S.? Europe balks at chlorine chicken, hormone beef.

A looming trade deal with the United States, he fears, may make his worst culinary nightmare come true: an invasion of Europe by American “Frankenfoods.” Traité transatlantique : pourquoi la France menace de stopper les négociations. Orientations politiques de la presse étrangère. L'épreuve de langues étrangères porte quasiment toujours sur un article de journal.

Orientations politiques de la presse étrangère

Cet article de journal est systématiquement un édito, un avis, une opinion ou une analyse de l'actualité. Il a donc une visée politique, une couleur politique. Il sera alors particulièrement efficace de connaître la couleur politique du journal, pour déterminer avec plus de justesse et de rapidité la position défendue par l'auteur. Voici en conséquence une revue de tous les journaux, selon leur orientation politique. Vous vous rendrez rapidement compte de l'intérêt de connaître ces orientations. Tendances politiques des journaux étrangers : Orientations de la Presse du Royaume-Uni, Angleterre :

TAFTA : la France dit enfin quelque chose. Sur le traité libre échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis (Tafta), « la France envisage toutes les options, y compris l'arrêt pur et simple des négociations.»

TAFTA : la France dit enfin quelque chose

Une déclaration gouvernementale, en l’occurrence celle de Matthias Fekl, secrétaire d'État au Commerce extérieur, aussi dure : c’est une première. Il faut dire que le secrétaire d’Etat est lui-même tenu loin des discussions menées dans le plus grand secret entre Bruxelles et Washington, comme il le rappelle dans l’interview qu’il a donné à notre confrère de Sud-Ouest : « ces négociations se déroulent dans un manque total de transparence et dans une grande opacité ».

Cependant que, les rares fuites assurent que le texte prévoit de placer les tribunaux d’arbitrage pour multinationales au dessus de la justice de leurs pays. Comment les lobbyistes du tabac se mobilisent contre le TPP. Barack Obama n’a qu’à bien se tenir !

Comment les lobbyistes du tabac se mobilisent contre le TPP

Moscovici : "Je suis persuadé que le Tafta est un accord gagnant-gagnant" Le traité, tempère Moscovici, est en négociation « pour encore quelques années ». « Je ne suis pas certain du tout qu’on pourra le conclure avant la fin de la présidence Obama même si, précise-t-il tout de même, c’est souhaitable. » « Souhaitable » pour qui ? Les multinationales qui veulent engranger plus de biftons en traînant les Etats devant des tribunaux d’arbitrage privés ?

Les géants de l’industrie pharmaceutique ou de l’agro-alimentaire qui sont bien embêtés avec nos normes de protection européennes ? « Par principe, nous ne devons pas écarter un accord de libre-échange, au contraire… » L’invité d’Europe 1 persiste et signe. « Pourquoi ? » Oui, « pourquoi » ? Pour ceux qui ne seraient toujours pas convaincus, Mosco joue son va-tout : « Je suis persuadé que c’est un accord gagnant-gagnant, possiblement. » Compris ? Moscovici : "Le Tafta est plus dans l'intérêt de l'Europe que des Etats-Unis". Traité transatlantique : le Parlement européen se divise et reporte son vote. Traité transatlantique : le Parlement européen se divise et reporte son vote. Union européenne. Pourquoi il faut craindre le traité transatlantique. Un mécanisme permettant aux grandes entreprises d’intenter des poursuites agressives contre les Etats cristallise une partie des inquiétudes suscitées par le projet de création d’une zone de libre-échange dans l’Atlantique Nord.

Plus d’un million de personnes en Europe ont signé diverses pétitions contre le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement [ou TTIP, son acronyme en anglais]. En Grande-Bretagne, selon une enquête réalisée par YouGov, les trois quarts des sondés estiment que cet accord serait néfaste pour le pays, contre un quart qui le jugent bénéfique. L’institut n’a toutefois pas posé la question suivante : “Avez-vous la moindre idée de ce qu’est le TTIP ?” (Pour être honnête, ils sont tout de même un tiers à avoir eu le bon sens d’avouer leur ignorance.) Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens, par Lori M. Wallach (Le Monde diplomatique, novembre 2013) Imagine-t-on des multinationales traîner en justice les gouvernements dont l’orientation politique aurait pour effet d’amoindrir leurs profits ?

Se conçoit-il qu’elles puissent réclamer — et obtenir ! — une généreuse compensation pour le manque à gagner induit par un droit du travail trop contraignant ou par une législation environnementale trop spoliatrice ? Si invraisemblable qu’il paraisse, ce scénario ne date pas d’hier. Il figurait déjà en toutes lettres dans le projet d’accord multilatéral sur l’investissement (AMI) négocié secrètement entre 1995 et 1997 par les vingt-neuf Etats membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (1). Divulguée in extremis, notamment par Le Monde diplomatique, la copie souleva une vague de protestations sans précédent, contraignant ses promoteurs à la remiser. L’accord de partenariat transatlantique (APT) négocié depuis juillet 2013 par les Etats-Unis et l’Union européenne est une version modifiée de l’AMI.

Traité transatlantique. Traité transatlantique : pourquoi la France menace de stopper les négociations. Accord commercial transpacifique : silence médiatique sur les multinationales et leur pouvoir inédit. Nous publions ci-dessous, avec l’autorisation de son auteur, un article paru en mars 2014 dans le dernier numéro de Extra ! , magazine mensuel de FAIR, précédé d’une présentation d’Acrimed. Présentation.