background preloader

EMC

Facebook Twitter

« J’ai été un abruti sans esprit critique » : l’imprévisible déclic de la sortie du complotisme. Origine des grandes pyramides, assassinat de Kennedy, 11-Septembre… sur ces grands événements historiques, Sylvain Cavalier avait pris l’habitude de contester la version officielle.

« J’ai été un abruti sans esprit critique » : l’imprévisible déclic de la sortie du complotisme

Jusqu’à ce qu’un jour, YouTube lui suggère une vidéo niant la réalité du premier pas de Neil Armstrong sur la Lune. Or, Sylvain est un passionné d’astronomie. « Sur un autre sujet, elle m’aurait convaincu, mais là, ça me dérangeait. Pour la première fois de ma vie, j’ai mis en pause la vidéo, j’ai vérifié chaque affirmation sur Google. Et je me suis aperçu que tout était faux ! J’étais furieux. » Cela aura été sa « pilule bleue », celle du retour à la réalité, par opposition à la « pilule rouge » de l’entrée dans un univers alternatif, selon la mythologie du film Matrix, très influente dans la complosphère. Lire aussi Comment « Matrix » a fait passer la pilule du complotisme Il est encore plus rare qu’une figure reconnue par la complosphère fasse volte-face. « Je faisais partie des esprits supérieurs » : pourquoi le complotisme séduit autant.

Progression des discours antivaccin et succès du documentaire complotiste Hold-Up, de Pierre Barnérias, en France, procès délirants contre George Soros et Bill Gates à travers le monde, invasion du Capitole par des partisans de Donald Trump convaincus d’un complot démocrate aux Etats-Unis… le conspirationnisme s’est imposé, en quelques mois, comme logiciel d’explication du monde.

« Je faisais partie des esprits supérieurs » : pourquoi le complotisme séduit autant

Ce bulldozer, qui semble tout emporter avec lui, pose d’inquiétantes questions pour la démocratie. Est-il possible de l’arrêter ? Les personnes qui ont adopté ces théories peuvent-elles s’en extirper ? Nous avons interrogé de nombreux experts, mais aussi d’anciens adeptes du complotisme, comme Sylvain Cavalier, qui avait été séduit par ce type de discours avant de les contrer aujourd’hui sur sa chaîne YouTube, Le Debunker des étoiles, et qui s’attend à une année 2021 « catastrophique ». Tous décrivent un mode de pensée séduisant, désormais profondément ancré, dont il est difficile de s’éloigner. Nos conseils pour identifier les discours complotistes et ne pas tomber dans leurs pièges.

« Un plan pour pucer l’humanité », « une stratégie pour nous museler », « un génocide planifié de nos anciens »… Depuis le début de l’année, les théories conspirationnistes prolifèrent, à l’image de celles présentées par le documentaire à succès Hold-up en novembre, ou par son ersatz sorti en décembre, Mal traités.

Nos conseils pour identifier les discours complotistes et ne pas tomber dans leurs pièges

Leur point commun ? Dénoncer une prétendue machination secrète expliquant la pandémie et désigner des responsables : le plus souvent Big Pharma, George Soros, Bill Gates, ou encore, en France, le gouvernement. Malgré leur simplisme, ces discours manipulateurs parviennent à séduire. Voici quelques clés pour les reconnaître et ne pas tomber dans leurs pièges. 2. Les théories du complot prennent de nombreuses formes, mais, souvent, ce sont les mêmes mécanismes qui sont à l’œuvre.

Une obsession pour ceux qui « tirent les ficelles » « A qui profite le crime ? Cette pensée manichéenne puise dans des scénarios de films et de jeux vidéo, comme Matrix. L’Arabie saoudite abolit la peine de flagellation. L’Arabie saoudite a supprimé la flagellation de son système pénal, une peine très critiquée par les organisations non gouvernementales (ONG) internationales.

L’Arabie saoudite abolit la peine de flagellation

Le royaume ultraconservateur est régulièrement accusé de violations des droits humains par les ONG qui dénoncent, entre autres, cette peine applicable en cas de meurtre, d’atteinte à « l’ordre public » ou même de relations extraconjugales. « La Commission des droits humains se félicite de la récente décision de la Cour suprême d’éliminer la flagellation comme peine potentielle », a déclaré, dans un communiqué vendredi 24 avril au soir, Awad Al-Awad, le président de cette commission, un organisme gouvernemental. « Au terme de cette décision, les précédentes condamnations à la flagellation seront remplacées par des peines de prison et des amendes, a-t-il ajouté.

Cette réforme est un pas en avant considérable » en matière des droits humains. La date exacte de la décision d’abolir la flagellation n’a pas été précisée. Le Monde avec AFP. Rudy Reichstadt - Fake news : une guerre du XXIe siècle ? - Les Experts du Dessous des cartes. Accueil.

Parcours. Parcours pédagogique Christophe Gracieux - professeur agrégé d'histoire de l'Académie de Versailles Présentation À travers une sélection de vidéos croisées avec des grands textes de référence, ce parcours s’intéresse à la laïcité en France.

Parcours

Il traite d’abord de sa construction historique et juridique. Puis, il vise à montrer son application, notamment dans les services publics. Place dans le programme Objectifs pédagogiques Comprendre le principe de laïcité et son histoire.Comprendre les enjeux de la laïcité, en particulier à l’école.Être capable de caractériser un comportement laïque.Exploiter un document audiovisuel : prélever, hiérarchiser et confronter des informations dans ce document.Mettre en lien des documents audiovisuels et des textes de référence. Durée de l'activité Ce parcours peut être mené en 4 séances de 1 heure.

Le parcours peut être effectué en classe ou en salle informatique (en groupe entier ou en demi-groupe).