background preloader

La VoD

Facebook Twitter

Vidéo à la demande : telecharger films, séries TV en VOD. Netflix s’étend dans 130 nouveaux pays. Note Netflix Résultats 2015. Netflix, démolisseur de l'exception culturelle. La réussite de Netflix est d’abord d’avoir su anticiper et s’adapter aux transformations des usages des téléspectateurs avec l’arrivée d’Internet.

Netflix, démolisseur de l'exception culturelle

Mais toute sa puissance de frappe repose sur son algorithme, un algorithme de filtrage collaboratif qui analyse de façon très détaillée les habitudes de chacun : « à quel moment le téléspectateur interrompt-il un film ? Quels sont les passages du long-métrage qu’il revoit ? Sur quel volume le son est-il réglé ? Netflix et Amazon : un espoir pour le cinéma indépendant. France Télévisions lance son Netflix. La télévision sur internet progresse en France. Le streaming vidéo compte pour 70 % du trafic du web américain. VoD : le web de demain sera-t-il ouvert ou fermé. Un bouillonnement croissant apparaît autour des diverses offres « over the top » (OTT), diffusées via le web et gérées en direct par un terminal connecté, sans contrôle ni rémunération de l’opérateur de réseau.

VoD : le web de demain sera-t-il ouvert ou fermé

L’enthousiasme des acteurs est stimulé par l’espoir de répéter autour du téléviseur la désintermédiation des opérateurs qu’Apple a réussie avec l’iPhone. En quelques années, la marque de Cupertino est ainsi passée du stade de géant de l’électronique grand public (EGP) à celui d’acteur central de la distribution des contenus numériques à la demande, allant jusqu’à imposer le partage de revenus aux opérateurs téléphoniques. Le plus intéressant dans cette success story est qu’elle est fondée sur une stratégie absolument non conventionnelle, qui est passée par une redéfinition complète de la chaîne de valeur. Télévision - Global TV : TV de rattrapage, presque 2 fois plus de catch-uppers en 6 mois. La TV de rattrapage - appelée également replay ou catch-up TV - attire chaque jour 4,2 millions de 15 ans et plus qui s’adonnent à cette pratique en moyenne plus d’1h30 quotidiennement.

Télévision - Global TV : TV de rattrapage, presque 2 fois plus de catch-uppers en 6 mois

Cet usage en forte progression est porté par les jeunes, les CSP+ ou encore les femmes de moins de 50 ans. De plus en plus d’adeptes du replay sur tous les écrans Chaque jour 4,2 millions de 15 ans et plus, soit 8,1% de personnes, regardent la TV en replay quel que soit l’écran. Social TV et 2nd écran : quels sont les appareils les plus populaires en France ? La télévision toujours très regardée, mais son mode de « consommation » se diversifie. Au royaume des Box, celle de Roku peut-elle devenir reine ? La Box la plus vendue aux Etats-Unis Quatre box OTT se sont partagées 86% du marché américain en 2014 : Amazon, Apple, Google et Roku.

Au royaume des Box, celle de Roku peut-elle devenir reine ?

Les prévisions font état de 86 millions d’unités vendues en 2019 dans le monde. Le quatuor est dominé par Roku qui détient 34 % de part de marché en 2014. Le marché français de la VoD gagne 45% en 2010. Le dynamisme de la vidéo dématérialisée contraste avec la stagnation des ventes sur supports physiques.

Le marché français de la VoD gagne 45% en 2010

Les locations et achats de vidéo à la demande (VoD) en France ont généré un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros en 2010, selon les estimations du baromètre GfK – NPA. Le premier trimestre a été particulièrement dynamique, à tel point que les prévisions pour 2010 avaient à l'époque été relevées autour de 150 millions d'euros. Sans finalement atteindre ce montant, le marché de la VoD payante affiche toutefois une croissance très soutenue.

Le chiffre d'affaires progresse en effet de 45 %, passant de 93 millions d'euros en 2009 à 135 millions en 2010. En revanche, le marché de la vidéo physique - Dvd et Blu-ray – stagne, à 1,38 milliard d'euros. La VOD en France progresse de 40% à 135 M€ En faisant le bilan de l'année 2009, le Syndicat de l'Édition Vidéo Numérique avait noté pour le marché de la vidéo un résultat légèrement positif, ce qui constituait une première depuis quatre ans.

La VOD en France progresse de 40% à 135 M€

Avec le bilan 2010, la tendance de 2009 n'a pas véritablement été rompue même si le SEVN préfère parler de stabilisation. Pour 2010, le chiffre d'affaires total du marché de la vidéo s'élève à plus de 1,5 milliard d'euros, soit 1,38 milliard d'euros ( +0,1 % ) pour le marché de la vidéo physique et 135 millions d'euros pour celui de la vidéo à la demande qui a progressé de +40 %. Sur le marché de la vidéo physique, le Blu-ray représente 13 % du chiffre d'affaires ( 173 M€ ). Comme pour 2009, le SEVN attribue ces bons résultats à la nouvelle chronologie des médias qui en 2010 a été largement adoptée avec le passage de six à quatre mois du délai minimum entre la sortie en salles d'un film et sa sortie en vidéo physique ou dématérialisée. L'INA lance une offre de VoD sur Numericable.