Grande distribution

Facebook Twitter

Carrefour invente un challenge participatif on line. Être référencé chez le premier distributeur français lorsqu'on est une petite marque relève de l'impossible.

Carrefour invente un challenge participatif on line

Mais Carrefour lance, et c'est une première, un challenge participatif sur la Toile pour permettre aux meilleures idées de produits d'émerger. Ainsi la plateforme de crowdsourcing InnovezBuzzezGagnez, permet aux particuliers et aux PME (moins de 250 personnes) de tenter l'aventure de l'innovation. Ils filment leur idée, la postent sur le site dédié. Suite à un vote, dix gagnants seront sélectionnés, puis accompagnés et leur produit sera vendu dans 200 points de vente et sur le site de Carrefour. Huit catégories sont couvertes, des jouets, en passant par le textile, la cuisine ou le bricolage. Houra-engage-livrer-l-heure-sourire. Houra.fr récompense la fidélité de ses consommateurs et le fait savoir avec sa dernière opération ancrée dans l'actualité.

Houra-engage-livrer-l-heure-sourire

Le cybermarchand détourne la campagne présidentielle avec humour. Les affiches, dont le claim est “Enfin un candidat qui tient ses promesses”, rappellent les engagements de l'enseigne : “livrer à l'heure et avec le sourire” et proposer “le plus grand choix alimentaire sur le Web”. L'opération se veut aussi participative et invite les internautes à se rendre sur le site de la campagne afin de voter pour leur engagement préféré : être livré à l'heure avec le sourire, voir sa fidélité récompensée tout au long de l'année, obtenir la garantie d'accéder au plus large choix alimentaire du Web, assuré d'être 100 % satisfait ou remboursé ou obtenir une réponse 6J/7 de 7 h À 23 h. Carrefour-City-teste-une-appli-courses. Carrefour City a dévoilé en avant-première, ce matin, au centre Saint-Lazare Paris, son application mobile "Mon Panier Carrefour City".

Carrefour-City-teste-une-appli-courses

Cette innovation permet de faire ses courses sur son smartphone puis de les retirer à une caisse dédiée baptisée "Mon Panier" deux heures après. Le service est gratuit et "100 % géolocalisé". C'vous.com, le site communautaire de Casino. Le 7 mars 2012 // Le groupe Casino vient de créer un site communautaire intitulé C’Vous, développé par Business Lab.

C'vous.com, le site communautaire de Casino

Une démarche encore peu courante dans la grande distribution. « Ce phénomène, déjà bien ancré aux États-Unis avec des enseignes comme Home Depot et Beauty Talk, commence à arriver en France », explique Nicolas Foulet, responsable du développement chez Business Lab, sur Emarketing.fr. Le site C’Vous.com donne la parole aux consommateurs des 8 enseignes du groupe Casino à travers différentes rubriques et un design plutôt rigolo avec des petits personnages qui guident l’internaute et qu’on peut reprendre en avatar. La rubrique C’Vos idées permet de soumettre une idée de services et produits qu’on souhaite retrouver dans les magasins. Parmi les propositions du moment : créer un rayon végétarien inspiré des Etats-Unis (voir ci-dessous), moins d’huile de palme dans les produits du groupe ou encore… un espace détente pour les papas qui attendent pendant les courses. Un voiturier chez Monoprix. FullSIX installe Monoprix sur Pinterest. Au tour de Monoprix de se lancer sur Pinterest.

FullSIX installe Monoprix sur Pinterest

FullSIX a intégré le nouveau réseau dans la stratégie de social media de l'enseigne. L'enjeu ? Aider la marque à partager ses coups de cœur food, fashion and beauty avec sa communauté de followers. Facebook et la grande distribution. La réponse à la question « Facebook est-il un ami qui vous veut du bien » représente aujourd’hui un véritable dilemne pour les acteurs de la grande distribution alimentaire.

Facebook et la grande distribution

Avec ses 20 millions d’utilisateurs en France, ce réseau constitue une arme à double tranchant pour ceux qui y figurent. Il peut être leur véritable ami si l’on considère ses énormes potentialités en termes d’image, de relation client et de chiffre d’affaires. En revanche, pour celles qui ne maîtrisent pas encore son mode de fonctionnement, celui-ci peut devenir un ennemi redoutable, capable de nuire à leur réputation. Les déboires récents des enseignes Cora et Monoprix sur Facebook en est un exemple concret. Accusés de licenciement abusif contre deux de leurs salariés, les deux distributeurs ont vu leurs pages fan envahies par les messages indignés d’internautes en colère.