Femmes enceintes/JM

Facebook Twitter
Momentum SheSpeaks Her-suasion Study Momentum SheSpeaks Her-suasion Study Moms really do want relationships with brands Most moms spend a lot of time with social media–at least 10 hoursper week. And it’s not all about keeping in touch with friends. This isnot new news, but the fact many moms are initiating “liking” brandsin social media without any prompting at all is.
On les appelle les « digital mums* ». Des femmes jeunes, souvent habituées des réseaux sociaux, qui en deviennent accros le jour où débute pour elles la grande aventure de la maternité. Selon la dernière étude Nielsen, 520000 futures mamans surfent quotidiennement sur le Web, en moyenne une heure vingt-cinq. C'est un quart d'heure de plus qu'un internaute lambda! Et pour cause : blogs, forums, abonnements à des calendriers qui détaillent chaque étape de la grossesse, recherche de méthodes d'accouchement ou de comparatifs de poussettes… L'offre est abondante. « Quand le test de grossesse est positif, les femmes se ruent souvent sur Internet avant même de l'annoncer au père! » sourit Anne-Laure Constanza, fondatrice du très fréquenté Envie de fraises, un site Internet de vêtements pour femmes enceintes exclusivement vendus en ligne. Le Web, meilleur ami de la future maman - La Parisienne Le Web, meilleur ami de la future maman - La Parisienne
Digital mums et réseaux sociaux
Pour les mères de jeunes enfants, Internet apporte à la fois maîtrise et évasion. Microsoft Advertising, Reload et Performics viennent de livrer les enseignements sur les relations entretenues par les "Social Women & Online Mums" avec Internet. Les mères de familles connectées sont à l'aise avec les nouvelles technologies, mais restent promptes à s'exprimer sur les multiples facettes de leur féminité. Pour les mères de jeunes enfants, Internet apporte à la fois maîtrise et évasion. C'est l'âge des enfants qui constitue le point d'inflexion dans la vie numérique des femmes. 74% l'utilisent pour trouver des jeux et 44% des mères d'enfants de moins de 3 ans y téléchargent des applications dédiées. Online Mums Online Mums
Les mamans fans de l'e-commerce - e-marketing.fr Les mamans fans de l'e-commerce - e-marketing.fr 90 % des mamans achètent sur le Web. C’est ce que révèle l’étude que WebMediaGroup a réalisée avec Ipsos(1) sur le comportement de ces “digital mums”. D’après cette enquête, leurs achats sont avant tout motivés par le gain de temps et les horaires illimités offerts par les sites marchands. C’est donc à la maison, en rentrant le soir, que les mamans effectuent en majorité leurs achats (77 %). En effet, les smartphones et les tablettes ne sont pas encore couramment utilisés pour l’e-commerce. La preuve, seulement 8 % d’entre elles déclarent télécharger des applications sur leur mobile.
Confessions d’une femme enceinte Confessions d’une femme enceinte Comment vous vous sentez, là maintenant, tout de suite ?Crevée. Et j’ai mal au ventre. C’est un peu comme des douleurs de règles… J’ai peur que ce ne soit pas normal parce que j’entre à peine dans mon 6ème mois. Est-ce que c’est une grossesse désirée ?
8.7 M de « Digital Mums » en France ! Il faut peut-être enfin ranger au rayon « histoire de la publicité » le fameux concept de ménagère de moins de 50 ans pour définir les nouvelles cibles en rapport avec les réalités de consommation des nouveaux médias. C’est ce que fait WebMediaGroup avec la « Digital Mum », une femme ayant au moins un enfant à charge et se connectant au moins une fois par semaine à internet. Elle a un rapport à la société et à la consommation qui mêle le réel et le numérique. Il y a 4 mois, WebMediaGroup tentait dans une première étude une approche de cette cible en collaboration avec Ipsos. Un des chiffres les plus étonnants qui en ressortait était le fait que 44% d’entre elles déclarent dépenser plus de 20% de leur budget familial sur internet. Aujourd’hui, WebMediaGroup s’associe avec l’agence KR Media pour approfondir leur profil en fonction des comportements, des usages et de leurs opinions d’internet. 8.7 M de « Digital Mums » en France !
Describe almost any mother of small children and one word comes to mind: busy. Two recent studies verify this truism by showing that women spend less time with media outlets such as TV and magazines—but more time online—after becoming a mom. An Eric Mower and Associates survey, for example, found that more than half of new mothers spend less time watching TV (59%) and reading magazines (55%), and that 59% also spent less time shopping in stores. The percentages are similar for moms as they have more children or their kids get older. When asked about time on the internet, however, the balance was more even: 25% of moms spent more time online while 29% spent less. Moms Prefer Digital Shopping Over In-Store Moms Prefer Digital Shopping Over In-Store
le magazine plus féminin du cerveau que du capiton Le Baby-blues des sages femmes Neuf mois - Episode 4/9 Qu’elles exercent en libéral ou dans les maternités, les sages-femmes françaises sont en colère : elles dénoncent un manque de moyens et de reconnaissance. Pourtant, chaque année, elles accueillent la plupart des 800 000 nouveau-nés. Et au-delà de la naissance, elles sont susceptibles d’intervenir dans tous les domaines qui touchent de près ou de loin à la conception humaine hors pathologies. le magazine plus féminin du cerveau que du capiton
Les femmes qui achètent en ligne Les femmes qui achètent en ligne Cet article a été posté par Louise Maton le 9 janvier 2012 à 13:49 24h00.fr, spécialiste de la vente au féminin, et son étude sur les eshoppeuses et leur utilisation des réseaux sociaux des femmes sondées se connectent plusieurs fois par jour et 54% d’entre-elles effectuent plusieurs achats/mois sur une moyenne de 4 sites différents en 6 mois. Elle a en moyenne , ne vit pas seule et a suivi des études supérieures. directement avec leur