background preloader

AP - GOBERT

Facebook Twitter

Comptabiliser la constitution du capital social : les apports en numéraire et en nature - Aide juridique entreprise en ligne gratuite. La première écriture comptable d'une société consiste à enregistrer les différents apports que les associés ont effectués et qui forment le capital social.

Comptabiliser la constitution du capital social : les apports en numéraire et en nature - Aide juridique entreprise en ligne gratuite

Les apports en nature Vous avez décidé d'apporter du matériel, des stocks ou des actifs pour constituer tout ou partie du capital social de votre société. Leur évaluation par un commissaire aux apports est en principe obligatoire. Celui-ci va rédiger un rapport qui devra être annexé aux statuts. Toutefois, les associés d'une SARL peuvent se passer d'un commissaire aux apports lorsqu'aucun apport en nature n'a une valeur supérieure à 30 000€ et que la valeur totale de l'ensemble des apports en nature n'excède pas la moitié du capital social. La conservation des justificatifs d'achat des apports est indispensable pour fixer leur valeur. Le compte d'immobilisation à créditer dépend de la nature de l'apport : apport de fond commercial (207), de matériel (215), de matières premières (31)...

La comptabilisation des frais de création d'une société. La création d’une société nécessite d’effectuer plusieurs dépenses avant que celle-ci ne soit immatriculée.

La comptabilisation des frais de création d'une société

Nous allons dans cet article vous indiquer comment procéder à la comptabilisation des principaux frais que vous engagerez probablement dans le cadre de la création de votre société, et faire un petit point sur la marche à suivre pour que ces frais puissent être valablement repris par la société une fois créée. Comptabilisation des frais de création d’entreprise Les principaux frais à engager pour la création d’une société sont les suivants : les honoraires de l’expert-comptable, du commissaire aux apports et/ou de l’avocat, les frais d’annonces légales, les frais postaux pour l’envoi des documents, les frais de greffe pour créer l’entreprise et les frais de stage d’initiation à la gestion ou de tout autre formation utile.

Comptabilisation des honoraires relatifs à la création : Remarque : n’oubliez pas de déclarer vos règlements d’honoraires sur la déclaration DAS 2. Tout savoir sur le statut SARL. Tableau comparatif des différents statuts: SARL, SAS, SA. La société anonyme (SA) est une structure réservée aux projets de grande envergure nécessitant des capitaux importants.

Tableau comparatif des différents statuts: SARL, SAS, SA

Son principal avantage est d'être perçue par les investisseurs et les banquiers comme un gage de sécurité. Cette structure est incontournable pour faire appel à l'épargne publique ou viser une introduction en bourse. Par ailleurs, le capital peut être augmenté facilement en fonction des besoins de la société et de sa taille et les actions peuvent être cédées librement. Le PDG actionnaire dirigeant peut bénéficier du régime des salariés. Néanmoins, cette structure est assez lourde à mettre en place: nécessité de recourir à un (ou plusieurs) commissaire aux comptes, fonctionnement lourd et coûteux (assemblée générale, conseil d'administration ou directoire avec conseil de surveillance ). Quelles formalités pour créer une SARL / EURL / SAS ou SA ? Entre le début de ces démarches et le début de l’activité de votre entreprise, prévoyez au moins une quinzaine de jours.

Quelles formalités pour créer une SARL / EURL / SAS ou SA ?

Étape 1 : 1ère visite dans votre Centre de formalités des entreprises (CFE). Celui-ci va vous permettre d’effectuer un certain nombre de formalités, notamment votre demande d’immatriculation. Vous pouvez également effectuer cette démarche en ligne (www.cfenet.cci.fr) Étape 2 : choisir la dénomination sociale et le nom de votre entreprise. Par précaution, assurez-vous auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (www.inpi.fr) que le nom choisi pour votre entreprise n’est pas déjà utilisé ou n’a pas fait l’objet d’un dépôt de marque.

En cas de création d’un site Internet, vérifiez auprès de l’Association française pour le nommage Internet en coopération (Afnic) que le nom de domaine n’est pas déposé. Pensez ensuite à votre tour à protéger ces dénominations. Créer une entreprise : SARL. La SARL est désignée par une dénomination sociale.

Créer une entreprise : SARL

Le nom d’un ou plusieurs associés peut être inclus dans la dénomination sociale, mais ne peut, à lui seul, constituer cette dénomination. Principes Généraux. Les critères pour choisir entre une SARL ou une SA. Après avoir étudié les différences entre la SARL et la SAS dans un précédent article, nous allons nous intéresser ici au choix suivant : SARL ou SA ?

Les critères pour choisir entre une SARL ou une SA

Quelles sont les principales différences entre une SARL et une SA ? Quels sont les points clés à retenir pour choisir entre une SARL ou une SA ? 1. SARL ou SA : le nombre d’associés La première différence entre la SARL et la SA concerne le nombre d’associé ou d’actionnaire : Une SARL peut être créée par une seule personne (il s’agira alors d’une EURL), alors qu’une SA doit comprendre 7 actionnaires minimum ;Une SARL ne peut pas avoir plus de 100 associés alors qu’aucune limite n’est fixée pour les SA.

Au niveau du nombre d’associés, avantage donc à la SARL concernant le nombre minimum d’associés nécessaires, et avantage à la SA pour le nombre maximum car il n’y a aucun plafonnement.