background preloader

Etude de gestion 1

Facebook Twitter

Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion. L'individu, qui possède des caractéristiques propres, devient un acteur au sein de l'organisation par les relations formelles et informelles qu'il établit dans son activité de travail.

Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion

Il communique et interagit donc en permanence, en cherchant non seulement à affirmer son individualité mais également à s'inscrire dans l'action collective. C'est en partie de cette tension que naissent les phénomènes relationnels au sein des organisations. 1. Le leadership et le phénomène du pouvoir dans l'organisation - Gaby José Ababa Ekula.

S'il y a aujourd'hui des concepts ou des pratiques plus importants qui entrent en ligne de compte dans l'atteinte des objectifs fixés par l'organisation, le leadership en est un.

Le leadership et le phénomène du pouvoir dans l'organisation - Gaby José Ababa Ekula

En effet, ce concept se présente comme un besoin non négligeable au changement organisationnel. Car il implique les trois facteurs clés au sein d'une organisation : homme, influence et exercice du pouvoir et l'atteinte des objectifs. La question de leadership, son orientation, ses styles, ses présuppositions et ses formes. Convenables pour les exigences du monde d'aujourd'hui, de plus en plus interconnecté, reçoit de plus en plus d'attention mondialement et presque à tous les niveaux. Dans les entreprises transnationales, dans les institutions internationales, dans les institutions politiques nationales, dans les institutions éducationnelles, et j'en passe, la question de leadership se pose avec force.

Il est pratiqué sur les hommes, son influence est exercée pour l'atteinte des objectifs. A en croire RICHARD L. CDI - LYCEE CHARLES GIDE - Dirigeant commercial : un métier d'avenir. CDI - LYCEE CHARLES GIDE - La complexification du métier de dirigeant de grande entreprise. CDI - LYCEE CHARLES GIDE - La communcation dans l'organisation d'une grande entreprise.

Travail & Changement. Conditions de travail et performance des organisations publiques. Publié le 20-APR-15 par ANACT | Imprimer Accompagner les transformations, s’adapter aux spécificités, associer les agents : le numéro de avril-mai-juin "Conditions de travail et performance des organisations publiques" de Travail & Changement est en téléchargement et en feuilletage gratuit.

Travail & Changement. Conditions de travail et performance des organisations publiques

Entre contraintes économiques et changements sociétaux, les trois fonctions publiques vivent une profonde mutation. Devant les tensions croissantes et la perte de repères ressentie par les agents, la question des conditions de travail et de la qualité de vie au travail s’impose. Témoignages d'experts, cas d'entreprises, méthode du réseau Anact-Aract, découvrez le numéro 359 de Travail & Changement. Feuilleter le n°359 de Travail & Changement L'édito Par Hervé Lanouzière, directeur général de l'Anact. « Les choses bougent » dans le secteur public. Pour aller plus loin. Responsabilité et performance des organisations : rapport Brovelli-Drago-Molinié. Publié en juin 2013 Référence : 20 propositions pour renforcer la démarche de responsabilité sociale des entreprises (RSE) Ce rapport, établi à la demande de quatre ministres du Gouvernement français, est issu de plusieurs mois de travaux et d’auditions pilotés par Lydia BROVELLI, Xavier DRAGO et Éric MOLINIÉ.

Responsabilité et performance des organisations : rapport Brovelli-Drago-Molinié

Il expose les leviers d’évolution et de diffusion de la RSE dans l’économie et la société. Pour réussir à faire de la responsabilité globale des entreprises, des organisations et des administrations publiques un levier de performance durable, la mission a d’abord identifié quatre défis clés pour la RSE à l’horizon 2020 : i) un défi de crédibilité des démarches engagées, ii) un défi d’échelle d’analyse et de niveau de mise en oeuvre des politiques RSE, iii) un défi d’accélération du rythme de changement et iv) un défi de mobilisation ambitieuse des parties prenantes. LA NOTION DE PERFORMANCE (SDG) eduscol 226039. Qu'est-ce qu'une organisation performante ? - Réviser le cours - Sciences de gestion.

L'analyse de la performance de l'organisation doit être envisagée dans ses diverses composantes, c'est-à-dire en établissant un lien entre les résultats obtenus et les aspirations des différents acteurs. Il s'agit d'envisager comment ces aspirations sont traduites en termes d'indicateurs et comment la performance de l'organisation se situe par rapport à d'autres, ou comment elle évolue dans le temps. 1. La performance organisationnelle La performance organisationnelle se définit comme la réalisation d'un résultat équivalent ou supérieur à l'objectif fixé par l'organisation compte tenu des moyens mis en œuvre. Il est important pour une organisation de pouvoir la mesurer. L'analyse de la performance va se décliner en deux grandes notions : L'efficacité mesure la capacité de l'organisation à atteindre ses buts.

Une organisation est performante quand elle utilise au mieux ses ressources (matérielles, humaines et financières) afin d'atteindre ses objectifs. 2009 Pour une approche communicationnelle de l’individu au travail. Les 10 erreurs à éviter pour entretenir la motivation de ses collaborateurs. La motivation des salariés est un thème récurrent des relations humaines dans le cadre de l’entreprise, quelle que soit sa taille ou son activité.

Les 10 erreurs à éviter pour entretenir la motivation de ses collaborateurs

C’est un sujet toujours d’actualité que les dirigeants n’hésitent pas à classer parmi leurs priorités. En effet, l’attention de ces derniers est souvent dirigée sur les moyens, les arguments et les méthodes à suivre pour remotiver leurs collaborateurs, usés par la routine et, par là même occasion, améliorer leurs performances. Du coaching d’équipe aux séminaires, en passant par les ateliers de dialogue et de discussions, tout est mis en œuvre pour recharger les batteries et motiver les troupes, en renforçant le sentiment d’appartenance chez les salariés en mal de reconnaissance et en les impliquant davantage dans le développement de leur entreprise.

Globalement, les dirigeants pensent beaucoup moins à maintenir la motivation de leurs collaborateurs, lorsque leur performance est au bon niveau et que tout semble marcher comme il faut. Les 12 traits de personnalité d’un bon PDG - Cadreo. Etre un bon dirigeant, inspirer ses équipes plutôt que de les épuiser, ce n’est pas toujours facile.

Les 12 traits de personnalité d’un bon PDG - Cadreo

Voici les 12 qualités d’un bon PDG. Quelles sont les caractéristiques d’un bon leader ? Pas toujours évident de répondre à cette question, chaque dirigeant d’entreprise a en effet sa personnalité, son style pour bien manager ses équipes. Le site Officevibe a sélectionné douze traits de personnalités qui font un bon PDG.