background preloader

Sante Publique et Promotion de la sante

Facebook Twitter

Harry Potter et l’école des gynécos. Face aux violences médicales, la montée d'une médecine communautaire. «Pas de CMU», «Pas d’AME».

Face aux violences médicales, la montée d'une médecine communautaire

Sur les sites de prise de rendez vous en ligne Doctolib ou Monrdv, certain médecins ne cachent plus leur refus de soigner les patients les plus précaires. Une quarantaine d’associations de patients ont saisi le défenseur des droits le 10 janvier, dénonçant une pratique massive et de plus en plus décomplexée, alors qu’elle est illégale. Mauvaise pub pour une profession déjà épinglée quelques semaines auparavant pour son racisme et son homophobie. Sur la page Facebook Les médecins ne sont pas des pigeons, un groupe réunissant plus de 30.000 personnes créé au début du quinquennat de Hollande, on pouvait lire fin janvier ce témoignage raciste niveau Michel Leeb écrit par un médecin:

« Omerta à l’Hôpital » : des étudiants infirmiers racontent la violence de leur formation. La visite médicale d'embauche supprimée dès 2017. Les médecins inquiets d’un retour du choc toxique lié aux règles. Depuis la fin des années 1990, la maladie a réapparu et ne cesse de croître : cinq cas déclarés en 2004, 19 en 2011 et jusqu’à 22 en 2014.

Les médecins inquiets d’un retour du choc toxique lié aux règles

Cancer du sein - Relativiser les bénéfices du dépistage - Actualité - UFC-Que Choisir. Alors qu’Octobre Rose et sa déferlante en faveur du dépistage organisé du cancer du sein viennent de débuter, un collectif de médecins explique en images pourquoi faire radiographier ses seins tous les 2 ans à partir de 50 ans ne va pas de soi.

Cancer du sein - Relativiser les bénéfices du dépistage - Actualité - UFC-Que Choisir

De son côté, le ministère de la Santé prend timidement en compte les critiques. C’est un petit film de 8 minutes (1), fait avec les moyens du bord, financé via une plateforme participative, mais qui a le mérite de remettre les choses à leur place. « Mammo de dépistage, oui ou non », œuvre du collectif médical Cancer Rose, relève le défi d’expliquer, chiffres à l’appui, pourquoi participer au dépistage organisé du cancer du sein tous les 2 ans à partir de 50 ans, comme c’est recommandé, ne va pas de soi (lire notre enquête de 2012 sur le sujet). Un nouveau médecin du travail réduit au silence.

La souffrance au travail n’existe pas.

Un nouveau médecin du travail réduit au silence

Ceux qui se risquent à dire le contraire en seront pour leurs frais. Pour avoir établi un lien entre l’état de santé mentale d’une salariée et ses conditions de travail, le docteur Jean Rodriguez, psychiatre à l’hôpital de Montfavet (Vaucluse) a été puni par l’Ordre des médecins. L’homme a écopé d’un blâme, l’une des sanctions les plus graves, parce qu’il a fait son boulot : « éviter toute altération de la santé physique ou mentale des travailleurs du fait de leur travail ». L’affaire remonte à la fin de l’année 2011.

Le praticien, qui anime des groupes de parole sur le harcèlement au travail dans son établissement hospitalier, reçoit une salariée d’un magasin Zôdio (groupe Mulliez, aussi propriétaire des supermarchés Auchan). Licenciée pour inaptitude début 2013, la salariée a attaquée Zôdio aux prud’hommes et produit les écrits du docteur Rodriguez. Santé publique (4/4) : Maternité et Santé publique au XIXème siècle. Quand la naissance devient une affaire de santé publique avec Emmanuelle Berthiaud, Nathalie Sage-Pranchère et Marie-France Morel.

Santé publique (4/4) : Maternité et Santé publique au XIXème siècle

Démission du ministère de la Santé : le haut fonctionnaire s'explique. Fr, la démission, vendredi, de Thomas Dietrich, haut fonctionnaire de 25 ans responsable du secrétariat général de la Conférence nationale de santé (CNS), n'est pas passée inaperçue.

Démission du ministère de la Santé : le haut fonctionnaire s'explique

Dans sa « contribution » au rapport que doit rédiger l'Igas sur la démocratie en santé, Thomas Dietrich dénonce une « mascarade de démocratie » et raconte sur 28 pages les pressions de sa hiérarchie pour orienter les avis de la CNS, organe indépendant constitué de 120 membres, pour beaucoup usagers de la santé. Déjà, rapporte le démissionnaire, l'avis sur la fin de vie, jugé trop frileux, « n'avait pas plu au ministère ». La disgrâce est venue lorsque la CNS a voulu lancer un débat national sur la vaccination. Le ministère s'y est opposé, avant de créer un organisme concurrent : l'Institut pour la démocratie en santé, dirigé par une ex-conseillère de Marisol Touraine, qui voulait, écrit le fonctionnaire, « s'assurer que la démocratie en santé serait à sa botte ». Les inégalités sociales de santé débutent dès le plus jeune âge. Bien avant la naissance, il existe déjà des inégalités de santé en lien avec la situation sociale des parents.

Les inégalités sociales de santé débutent dès le plus jeune âge

Parler d’inégalités sociales, c’est reconnaître qu’une partie des écarts observés en matière de santé ne provient pas de causes naturelles mais de l’influence d’un certain nombre de facteurs économiques et sociaux, tels que les revenus, les modes de vie ou encore l’accès aux soins. Ces différences ont été largement étudiées à l’âge adulte, mais elles s’observent aussi dès le plus jeune âge. L’enfance constitue à ce titre une période particulière en fait de santé, dans la mesure où un grand nombre d’habitudes y sont acquises mais aussi en raison des risques sur le long terme des problèmes de santé des enfants.

PRÉVENTION : Avec le gobelet JUST’DOSE vous ne servirez plus l’alcool de la même manière ! Petit rappel du crédo de SOS Addictions : Nous voulons alerter et éclairer l’opinion publique sur l’évolution des usages et comportements addictifs, soutenir et développer la recherche en addictologie et diffuser (préconiser) des solutions de prévention, de réduction des risques et de soins en santé des addictions.

PRÉVENTION : Avec le gobelet JUST’DOSE vous ne servirez plus l’alcool de la même manière !

Les addictions nous concernent tous, elles ne sont pas juste une affaire de spécialistes ou une possibilité de postures politiques, nous pouvons tous agir et réagir… si nous nous en donnons les moyens et la liberté de savoir. Un projet comme celui de JUST’DOSE développé par Karine Bui-Xuan Picchedda (psychologue en alcoologie) est pleinement dans l’esprit de notre combat. Soigner ceux qui sont tombés et aider ceux qui sont encore debout à ne pas chuter… JUST’DOSE est une très bonne initiative pour mesurer sa consommation d’alcool et donc adopter un comportement mesuré ! Avec ce gobelet spécialement dédié, nous avons ici un point de référence simple et pédagogique : Les cinq méthodes de l’industrie pharmaceutique pour nous bourrer de médicaments inutiles.

Au concours des consommateurs du comprimé, les Français figurent toujours sur la première marche du podium.

Les cinq méthodes de l’industrie pharmaceutique pour nous bourrer de médicaments inutiles

En moyenne : quatre comprimés avalés par jour pour l’ensemble de la population et une facture de 34 milliards d’euros en 2014. Soit 2,7 % de plus que l’année précédente, dont 20 milliards pris en charge par la Caisse nationale d’assurance maladie. Parallèlement, l’industrie pharmaceutique s’affirme comme la plus rentable au monde et elle ne cesse de progresser : 639 milliards d’euros de chiffres d’affaires global pour le secteur en 2013, en croissance de 4,5 % par rapport à 2012. Survivre à une nuit d'ivresse à Bordeaux. L’Anpaa et les secouristes prêts pour une enième nuit bordelaise (MTN/Rue89 Bordeaux) Prévenir le binge-drinking, raccompagner les fêtards ou offrir un lit aux plus bourrés d’entre eux : tels sont les objectifs du Soultram, d’EVA et de Somn’enBus, trois initiatives bordelaises visant à informer sur l’hyper alcoolisation, et éviter ses conséquences funestes.

Survivre à une nuit d'ivresse à Bordeaux

Reportage. « À Bruxelles, la vie des personnes est moins prioritaire que la bonne santé de l’industrie chimique. Basta ! : Votre enquête porte sur la réglementation des perturbateurs endocriniens, ces substances chimiques omniprésentes dans notre quotidien, et suspectées de participer à l’explosion des maladies modernes. Les enfants de familles pauvres sont discriminés en matière de santé. Sophie Léonard L'accès aux soins de santé: un droit dont les enfants devraient pouvoir bénéficier sans aucune restriction.

Et pourtant, dans les faits, le droit à la santé est inévitablement lié au statut socio-économique des familles. Étudiants et alcool : les cinq clés d'une prévention efficace. Noyé dans un étang. Voilà comment s'est terminée la soirée du week-end d'intégration d'un étudiant en deuxième année de médecine à l'université de Lille 2, la nuit du 17 au 18 octobre 2015. Un camping réservé pour deux jours, une boîte de nuit privatisée, des alcools forts et 150 étudiants participants... Un cocktail bien connu des chefs d'établissements et un scénario redouté par tous. Dix ans après la mort d'un étudiant de Centrale Paris après une fête sur le campus et six ans après le vote de la loi "anti open-bars", certains établissements, écoles de commerce en tête, ont pris le problème de l'alcoolisation de leurs étudiants à bras-le-corps. #1 Former son BDE Former le Bureau des élèves est devenu le minimum syndical de la prévention dans les grandes écoles.

La plupart des médicaments en vente libre inefficaces, voire dangereux, selon 60 Millions de consommateurs. Les médicaments en vente libre les plus utilisés contre le rhume, le mal de gorge, la grippe ou les troubles intestinaux sont majoritairement inefficaces et, dans certains cas, dangereux, selon une étude du magazine 60 Millions de consommateurs dévoilée jeudi. Cette enquête a suscité l’ire des industriels par le biais de leur association Afipa qui dénonce une «attaque injustifiée». Sur 61 médicaments «passés au crible» sous le contrôle du professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien reconnu, et de Hélène Berthelot, pharmacienne, seuls 13 d’entre eux - comme le sirop Clarix toux sèche, Humex adultes toux sèche dextrométhorphane abricot, Vicks vaporub, Imodiumcaps, Gaviscon menthe, Maalox sans sucre - sont jugés efficaces et sans risque pour le patient.

«Ils ont un rapport bénéfice/risque favorable et sont +à privilégier+», indique le magazine dans un hors-série consacré aux médicaments sans ordonnance. Plus de 2.500 médicaments sont en accès libre en pharmacie. [SANTE] Etudiants, à votre santé ! #CCVB. Le paquet neutre (saison 2 - 04/11/2015) by Pitoum. Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis C'est un pas de plus vers la reconnaissance des maladies professionnelles des agriculteurs.

Lundi 7 mai, est entré en vigueur un décret qui reconnaît la maladie de Parkinson comme maladie professionnelle et établit explicitement un lien de causalité entre cette pathologie – seconde maladie neurodégénérative en France après Alzheimer – et l'usage des pesticides. Perturbateurs endocriniens : comment les lobbys ont gagné. Cancer du sein : des tests pour éviter les chimiothérapies inutiles. Les maladies mentales, un sujet tragiquement tabou aux États-Unis.

Perturbateurs endocriniens: le coût de l’inaction. Les perturbateurs endocriniens provoquent de nombreuses pathologies et, en dehors de quelques exceptions, la Commission européenne traîne à réglementer leur utilisation. Dix-huit chercheurs ont donc décidé de calculer le coût économique de ces poisons pour l’Europe et sont arrivés au chiffre effarant de 157 milliards d’euros par an… Des enfants qui naissent « prépollués » Les substances chimiques auxquelles les populations sont quotidiennement exposées ont des effets sur la santé de plus en plus manifestes. C’est le sens de l’alerte publiée jeudi 1er octobre dans l’International Journal of Gynecology and Obstetrics par la Fédération internationale de gynécologie et d’obstétrique (FIGO).

Thierry Janssen : notre approche de la santé. © Pascal Greboval Saupoudrer quelques bonnes pratiques type yoga, méditation ou alimentation biologique sur notre vie quotidienne ne suffit pas à transformer en profondeur la relation au corps. Samedi-sciences (185): la pollution de l'air tue plus que le sida et le paludisme cumulés. M Démo & Mme San Les déterminants de la santé Un hôpital de l'Ohio se débarrasse de son McDonald's.

Grossophobie et santé. Les infirmières de l'hospice Shechen - Karuna-ShechenKaruna-Shechen. "L'alphabétisation doit faire partie d'une politique de santé publique" En Espagne, austérité et privatisations détruisent le système de santé publique et nuisent à la qualité des soins. Le réchauffement climatique ? Une "urgence médicale" ! L'accouchement physiologique en BD - TEMESIRA : TEMESIRA. Metz : cancer du sein, le pavé dans la mare d'une radiologue. Consentement des patients : « Pourquoi m’a-t-on fait subir ce geste ? »

L'école des soignants: Quand a-t-on le droit de critiquer le corps médical ? Malika, ancienne aide-soignante : « Je demande pardon » Martin Winckler : “'Hippocrate' m’a ramené trente ans en arrière !” Surdiagnostic : « il faut apprendre à se méfier de la médecine »