background preloader

Commerce International

Facebook Twitter

Avec le rachat d'Opel, PSA change de vitesse. DÉCRYPTAGE - Trois ans après une quasi-faillite, le rachat d'Opel par le constructeur français crée une atmosphère d'euphorie.

Avec le rachat d'Opel, PSA change de vitesse

La mariée n'est pas idéale, mais le nouvel ensemble pourra jouer sur ses complémentarités. Les opérations de croissance externe sont un peu comme les victoires électorales ou sportives: elles suscitent l'emballement, l'enthousiasme. On célèbre la naissance d'un nouveau champion. La perspective du rachat d'Opel par PSA a ainsi créé une atmosphère d'euphorie. La fierté ressentie chez PSA est légitime. En rachetant Opel pour 2,2 milliards, PSA s'érige en géant européen - Les Echos. Le Japon va inviter les USA à respecter les règles de l’OMC. Yasutoshi Nishimura, un conseiller du Premier ministre, a déclaré ce mercredi que toute taxe aux frontières américaines devra respecter les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le Japon va inviter les USA à respecter les règles de l’OMC

Il a également ajouté que le Japon n’excluait pas un accord bilatéral avec les États-Unis. Toute taxe aux frontières américaines devra respecter les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), dira Tokyo à Washington lors de discussions économiques prochaines, a annoncé ce mercredi un conseiller du Premier ministre Shinzo Abe. Yasutoshi Nishimura a ajouté que le Japon n’excluait pas de conclure un accord bilatéral avec les États-Unis, mais ces négociations sont susceptibles d’être différées en raison de la priorité donnée par l’administration Trump à la renégociation de l’Aléna, l’accord de libre-échange d’Amérique du Nord qui unit depuis 1994 les États-Unis, le Canada et le Mexique.

Le pétrole en baisse en Asie. La Chine et la Russie font baisser le prix du pétrole - EasyBourse. L'OMC a besoin de «petits réglages», selon l'administration Trump. Dans un rapport publié mercredi, l'administration Trump avait durement critiqué l'OMC, l'accusant d'être «incapable» de sanctionner les pratiques commerciales déloyales et affirmant que ses décisions ne s'imposeraient pas aux États-Unis.

L'OMC a besoin de «petits réglages», selon l'administration Trump

«L'OMC est quelque part très utile. On a probablement besoin d'une certaine forme d'arbitre pour avoir du commerce international», a tempéré M. Ross dans un entretien à la chaîne CNBC. Le nouveau ministre a toutefois assuré que des «questions» demeuraient sur le mode de fonctionnement de l'OMC et sur le point de savoir si sa procédure de règlement des conflits était «équitable». «Du point de vue des États-Unis, il y a au moins de petits réglages qui sont, je pense, nécessaires à l'OMC», a assuré M. Automobile: PSA achète Opel à GM et change de dimension.

Gabon : l'accord de l'OMC sur la facilitation des échanges entre en vigueur. L'accord a désormais force de loi.

Gabon : l'accord de l'OMC sur la facilitation des échanges entre en vigueur

Ratifié en décembre 2016, le Gabon vient d'activer la mise en œuvre de l'accord de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) sur la facilitation des échanges. Le 23 février dernier, afin de plancher sur cette entrée en vigueur, une séance de travail à l'initiative des partenaires techniques et financiers du Gabon, dont l'organisation internationale de la francophonie (OIT) et le ministère gabonais du commerce, a été tenue le 23 février à Libreville. Objectif : formuler et suivre les mesures de politique commerciale conformément à l'accord sur la facilitation. « C'est un accord qui n'engage pas que le ministère du Commerce ; il engage également la marine marchande et les services de douanes.

Selon lui, l'accord vient accélérer le mouvement, la mainlevée et le dédouanement des marchandises, y compris les marchandises en transit. PSA s'offre Opel pour 1,3 milliard d'euros. INFOGRAPHIE - Le groupe français a officialisé ce lundi matin l'acquisition de la filiale européenne de General Motors et de sa marque sœur Vauxhall.

PSA s'offre Opel pour 1,3 milliard d'euros

Le constructeur français reprend également la filiale financière de GM Europe pour 900 millions d'euros. C'était attendu et annoncé. Jean-François Ouellon mise sur les opportunités - Le Manic. Jean-François Ouellon entame avec optimisme ses nouvelles fonctions à la direction générale de Commerce international Côte-Nord.

Jean-François Ouellon mise sur les opportunités - Le Manic

Photo Le Manic Baie-Comeau – « J’ai de gros défis, mais en même temps, j’ai des opportunités aussi. » Celui qui parle ainsi avec optimisme, c’est Jean-François Ouellon, le nouveau directeur général et commissaire à l’international de Commerce international Côte-Nord. « Je suis en mode de prendre le pouls de la région, de connaitre les gros enjeux et de rencontrer les organismes pour espérer travailler en collaboration », souligne celui qui cherche à se faire connaitre, mais aussi à démystifier l’organisation pour laquelle il travaille. Le pétrole ouvre en légère baisse à New York. Commerce international: Washington interpellé. Les Etats-Unis doivent continuer à "s'engager" dans le multilatéralisme commercial, a affirmé vendredi la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, répondant aux critiques de l'administration Trump contre l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Commerce international: Washington interpellé

"Nous avons besoin que les Etats-Unis soient actifs sur la scène multilatérale, nous avons besoin qu'ils s'engagent", a-t-elle affirmé à son arrivée à La Valette, à Malte, avant une rencontre des ministres du Commerce de l'Union européenne. Le président américain a estimé à plusieurs reprises que son pays se portait mieux en concluant des accords bilatéraux qu'en étant assujetti à un système multilatéral. Son administration est très critique à l'égard l'OMC, instance chargée de régler les différends commerciaux entre pays.

Le financement public à l'export a marqué le pas en 2016. L'activité de financement public à l'exportation a marqué le pas en 2016, dans un contexte de ralentissement du commerce international et d'incertitudes politiques, selon un bilan annoncé vendredi par Bercy.

Le financement public à l'export a marqué le pas en 2016

Les financements publics à l'export se déclinent sous plusieurs formes. Concernant l'assurance prospection, accordée essentiellement aux petites et moyennes entreprises (PME), le nombre d'entreprises soutenues a baissé de 11% à 1.222 en 2016, et le montant garanti de 10% à 84 millions d'euros.