background preloader

MONNAIE - BANQUE

Facebook Twitter

Pourquoi la politique monétaire n'est pas suffisante. Cinq choses à savoir sur la BCE. L'UEM et l'euro. Chronologie : La crise en Europe (2008 - 2013) Situation économique de l'Europe en 2008 Taux de croissance de l’UE à 27 sur l’année : 0,3% (zone euro : 0,4%)Dette publique : 62,3% du PIB (zone euro : 69,9%)Déficit public : 2,4% du PIB (zone euro : 2%)Chômage : 7,1 % (zone euro : 7,6%) Juillet La Banque centrale européenne (BCE) augmente son taux directeur (le taux d’intérêt payé par les banques à la BCE pour se refinancer) de 4 à 4,25%.

Chronologie : La crise en Europe (2008 - 2013)

Le taux de change avec le dollar s’établit à un niveau historiquement haut (1 euro = 1,6$). Septembre L’économie irlandaise est la première à entrer en récession et son PIB recule de 3,5%, le déficit public atteint 7,2% du PIB, explosant la norme des 3% imposée par le traité de Maastricht.15 septembre : La banque d’investissement multinationale Lehman Brothers fait faillite et n’est pas sauvée par les États-Unis. Octobre Décembre Situation économique de l'Europe en 2009 Début 2009 Janvier 13 janvier : Dixième anniversaire de l’euro Février Mars Mai Octobre Février Avril Mai Novembre Août Violentes manifestations. Juin. FACILECO - Brève chronologie de l’euro.

Les causes de la crise de l’euro. Pourquoi la déflation peut-elle être dangereuse ? Dessine moi l'éco. Bercy : des comptables qui ne savent pas compter, la preuve en 4 exemples. Ministère de l'Économie et des finances à Bercy, Paris (GELEBART/20 MINUTES/SIPA) Le pouvoir de Bercy est de notoriété publique : le grand jeu de ces hauts fonctionnaires est de savoir combien de temps il leur faudra pour mettre au pas le ministre de l’Économie et des finances...

Bercy : des comptables qui ne savent pas compter, la preuve en 4 exemples

Concernant l’actuel, Pierre Moscovici, le jeu n’aura pas duré très longtemps. Il a rapidement compris qu’il ne fallait pas se compliquer la vie. Son projet de loi sur la séparation bancaire, préparée avec les banques et la direction du Trésor, en est une preuve suffisante . Les fonctionnaires de Bercy ont le pouvoir . 1- Les 3% : une marotte sans fondement, stupide et anti-sociale Qu’il faille gérer avec soin l’usage de nos impôts, éviter des dépenses clientélistes ou simplement inutiles, aucune personne sensée ne le conteste.

Qu’il faille réduire les dépenses publiques dans la période actuelle pour viser un objectif de 3% de déficit public, c’est en plus stupide. 2- Infrastructures, climat social et compétitivité. Finances et pédagogie - Finances et pédagogie. La financiarisation des entreprises. A quoi sert une banque v9. La banque c est quoi v12. Ancrage principal Seconde générale et technologique, programme des Principes Fondamentaux de l'Économie et de la Gestion.

La banque c est quoi v12

Thème 1 - Les acteurs de l'économie > À quoi sert une banque ? À partir d'exemples tirés de la vie quotidienne, on identifiera le rôle des banques auprès des entreprises et des ménages. Le mécanisme de base du crédit sera étudié à partir de calculs simples, permettant de mettre en évidence le coût d'un crédit au particulier (ou la rémunération d'un compte d'épargne).

Peut-on concilier diversité des modèles européens et monnaie unique ? La bourse et le financement des entreprises. « La baisse de l’euro, c’est surtout une hausse du dollar » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Antoine Reverchon L’euro a poursuivi sa baisse face au dollar, vendredi 16 janvier.

« La baisse de l’euro, c’est surtout une hausse du dollar »

Vers 23 heures (heure de Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1566 dollar, contre 1,1623 dollar jeudi à la même heure. Pendant la séance, l’euro est même tombé sous 1,15 dollar pour la première fois depuis novembre 2003. Faut-il se réjouir de cette baisse continue de l’euro, ou faut-il en redouter les conséquences ? Jérôme Héricourt, professeur de sciences économiques à l’université de Brest et économiste au Centre d’études prospectives et d’informations internationales (Cepii), décrypte ce recul de la monnaie européenne. La baisse de l’euro est-elle un phénomène durable ? Mais cette chute devrait se poursuivre sur la longue durée, car elle reflète deux phénomènes.

Ainsi, alors que l’offre de nouveaux dollars va diminuer, celle d’euros va augmenter, ce qui créera forcément une rareté relative du dollar, et donc une hausse de son prix. Dessin animé sur la stabilité des prix destiné aux écoles. Le rôle de la BCE face à la crise de la dette. Comment fonctionne la création 
monétaire. > Qu’est-ce que la monnaie ?

Comment fonctionne la création 
monétaire

C’est un instrument de paiement reconnu par les Etats, les ménages et les entreprises. Pendant des millénaires, on s’est contenté d’utiliser des matériaux précieux pour régler ses achats (pièces d’or ou d’argent, sel et même coquillages). Mais à partir du milieu du XVIIe siècle, les orfèvres londoniens, à qui les riches marchands confiaient leur or, ont commencé à émettre des certificats de dépôt. Et leurs possesseurs se sont rendu compte qu’il était beaucoup plus facile de payer et de se faire payer avec ces bouts de papier (en qui tout le monde avait confiance) qu’avec des pièces métalliques. La monnaie fiduciaire était née.Aujourd’hui les choses ont bien changé : 90% des échanges se font par de simples jeux d’écritures (chèque) ou par des mouvements électroniques (carte bancaire, virements).

> Qui crée la monnaie ? > Comment font-elles ? Elles accordent des crédits à leurs clients, voilà tout ! Au pays du Père Noël, cela marcherait sûrement. Marie Charrel.