background preloader

CONS° - COMMERCE

Facebook Twitter

Institut national de la consommation. Pascal Lamy : « Le protectionnisme ne protège plus » La balance des paiements et la position extérieure. La balance des paiements mesure les transactions entre les résidents et les non-résidents, c’est-à-dire entre les acteurs économiques (banques, entreprises, ménages, administrations publiques) qui exercent leur activité sur le territoire national et ceux qui exercent leur activité à l’étranger.

La balance des paiements et la position extérieure

La balance des paiements présente les transactions courantes et les transactions financières. Les transactions courantes regroupent les transactions économiques, qui reflètent les échanges de biens et services, et les transferts de revenus. Le solde des transactions courantes indique l’aptitude de notre économie à équilibrer ses échanges avec les autres pays. Les transactions financières résultent des opérations financières des acteurs économiques résidents avec l’étranger. Elles se composent des opérations d’investissements directs, d’investissements de portefeuille, d’instruments financiers dérivés, d’autres investissements et d’avoirs de réserve. La balance des paiements - vidéo. Cce international 2012. Cet outil se présente sous la forme de quatre pages: Les données sont présentées sous forme de cartes, diagrammes et tableaux interactifs, à l’aide de flèches et de fenêtres secondaires qui illustrent les flux commerciaux et fournissent des renseignements supplémentaires.

Cce international 2012

Les utilisateurs peuvent exporter les données utilisées dans les graphiques. Des renseignements concernant la situation des pays vis-à-vis de l’OMC, par exemple leur statut de Membre et la date de leur accession, sont également fournis. Dans le tableau de la page Commerce, une fonction de recherche permet aux utilisateurs de chercher des données par pays. Navigateurs Internet Seuls les navigateurs Firefox, Chrome, Safari et Internet Explorer versions 8 ou ultérieures permettent d’utiliser cet outil interactif; les versions 7 ou antérieures d’Internet Explorer ne le permettent pas.

Internet browsers The interactive tool is best viewed with Firefox, Chrome, Safari or Internet Explorer versions 8 or later. Voyage sur les routes de la mondialisation. Si vous viviez comme l'Etat, ça ressemblerait financièrement à quoi ? Souriez !

Si vous viviez comme l'Etat, ça ressemblerait financièrement à quoi ?

Vous, nous sommes endettés. (PHOTO D'ILLUSTRATION - FRANCK VALENTIN) Si vous viviez sur le même train de vie que l'Etat, ça ressemblerait financièrement à quoi, sur une année ? A une situation financière très déséquilibrée. Pour mieux visualiser la situation rien de tel que de ramener la situation de l'Etat à celle d'un particulier, graphique à l'appui. Si vous viviez comme l'Etat, ça ressemblerait financièrement à quoi, sur une année ? En clair, l’État français dispose de 240 milliards d’€ de ressources à confronter aux 302 milliards d’€ de charges.

La montée en puissance BRICS. Un regroupement de BRIC et de broc « L’étude [de la banque américaine Goldman Sachs] montrait que la croissance des BRIC, conjuguée à l’appréciation de leur monnaie, entraînerait un renforcement de leur poids économique et une modification des rapports de force dans le monde d’ici 2050 » explique Françoise Lemoine dans "L'émergence des BRIC" (Cahiers français n° 357 juillet-août 2010, La Documentation française)

La montée en puissance BRICS

. « Elle [l'étude] prédisait qu’à cet horizon, les économies les plus grandes du monde ne seraient pas les plus riches, en termes de revenu par habitant, et que la scène mondiale s’en trouverait considérablement transformée. Depuis, le concept des BRIC a trouvé une concrétisation dans les sommets qui ont réuni les quatre pays en 2009 (en Russie) et 2010 (au Brésil). Depuis une dizaine d’années, d’autres pays ont aussi émergé comme nouveaux acteurs économiques et politiques, donnant lieu à la création d’une nouvelle instance de concertation internationale, le G20. La new nature du cce international. 2013 Le commerce extérieur. La consommation des ménages se stabilise en 2013. Nathalie Morer, division Synthèses des biens et services, Insee Résumé En 2013, la dépense de consommation des ménages se stabilise en volume (+ 0,2 %), après une baisse historique en 2012 (- 0,5 %).

La consommation des ménages se stabilise en 2013

La consommation en biens et services de téléphonie est toujours en plein essor. Les achats en automobiles continuent de reculer, mais plus modérément qu’en 2012. Les dépenses liées au logement ralentissent, celles en produits alimentaires se maintiennent. Dans un contexte de ralentissement des prix, le pouvoir d’achat des ménages se stabilise en 2013 après un net recul en 2012. Sommaire Encadré Causes des écarts entre le déflateur de la dépense de consommation et l’indice des prix à la consommation Publication.