background preloader

Ici

Facebook Twitter

13 novembre 2015

Libé. Montreuil. Alsace. Cartographie des résultats de Chocolatine ou Pain au chocolat ? Chocolatine ou Pain au chocolat ?

Cartographie des résultats de Chocolatine ou Pain au chocolat ?

Est un projet qui tenait à cœur à Romain Ménard, son concepteur, depuis déjà pas mal de temps. L’envie de créer ce petit site est venue de débats passionnés qui ont eu lieu dans son entourage. Notre ville de Poitiers est, en effet, à la frontière géographique et lexicale entre la chocolatine du sud et le pain au chocolat du nord. C’est finalement pour rebondir sur la polémique toute récente, liée aux propos de Mr Copé au sujet du Ramadan, que Romain a décidé de finaliser son site et de le lancer sur la toile. Sur le site, on vous demande de voter pour l’un ou l’autre terme, en précisant la ville dont vous venez. Résultat cartographique et dataviz’ Analyse de ces résultats Sans faire une thèse sur les résultats obtenus, il y a quelques observations pertinentes à faire. Bonus [18/10/2012 20h15] : Pour alimenter les discussions, voici un graphique qui représente l’usage d’un terme et de l’autre dans les livres numérisés par Google Books.

Serge, le lapin du métro parisien. Fidèle passager du métro parisien, la trentaine, affublé d’un costume jaune qu’il vente ou qu’il neige, polyglotte à ses heures perdues et l’air constamment surpris.

Serge, le lapin du métro parisien

C’est bon vous le situez ? Lui, c’est le lapin du métro parisien, parfois surnommé « lapin RATP ». Parce que vous le croisez tous les jours et qu’il est fort probable que vous ayez déjà suivi ses conseils, Paris Zig Zag a décidé de faire les présentations. En 1977, le lapin du métro parisien naît de l’imagination de la RATP pour prévenir les enfants des dangers des portillons automatiques. Plus précisément, c’est l’agence ECOM qui a été chargée de communiquer sur ces derniers. Présent sur des vignettes autocollantes placées à la hauteur des yeux des bambins, le mammifère a traversé toutes les générations. En 1986, relooking pour le lapin qui troque sa salopette pour un pantalon et un t-shirt jaunes pour être bien visible des plus imprudents. Le message quant à lui (Attention ! Musée Lalique : Kennel renvoie l'ardoise à Richert. Le Musée Lalique a ouvert en juillet 2011 à Wingen-sur-Moder (Photo MM / Rue89 Strasbourg) Ouvert en juillet 2011 à Wingen-sur-Moder, en Alsace du nord, le Musée Lalique coûte chaque année 1,2 million d’euros aux contribuables alsaciens.

Voulu par Philippe Richert, alors qu’il était président du conseil général du Bas-Rhin, ce musée était un boulet au pied de son successeur qui a dû éponger près de 900 000€ de déficit en 2012. Qu’à cela ne tienne, la participation de la Région vient d’être déplafonnée en même temps que les statuts, modifiés. L’affaire a été entendue fin 2012, quelques mois avant le référendum sur le conseil unique d’Alsace. De 105 000 à 582 500€ : « Un simple rééquilibrage » Alors que la participation de la Région Alsace était jusqu’à présent plafonnée à 105 000€ par an pour le fonctionnement de la structure, sur ses 1,67 million d’euros de budget, elle passera en 2013 à 582 500€ . « Il s’agit d’un simple rééquilibrage. Les nouveaux statuts du Musée Lalique. Petit lexique pour la route des vacances. Ça y est, le mois d’août est entamé.

Petit lexique pour la route des vacances

L’heure pour certains de reprendre le boulot, pour d’autres d’enfiler enfin le maillot, mais avant ça, il va falloir affronter les gares ou les aires d’autoroutes. Et, entre celui qui rentre «chez lui, là-haut vers le brouillard» et celle qui descend «dans le midi», comme disait Michel Fugain, la communication n’est pas toujours facile. Début juillet, nous vous guidions dans les expressions des Sudistes. Voici maintenant celles du Nord, élargies à l’Est de la France et à la Belgique. Car, non, il ne suffit pas de connaître la fricandelle, hein, biloute, pour ne pas passer pour un chabert dans el’ch’nord. A lire aussi Savez-vous tcharer au pays des chocolatines ?

Avoir difficile à(Belgique) «Je me suis cassé le poignet, j’ai difficile à écrire» ou «j’ai dur à écrire». Babache(Nord) «C’est un babache» ou «c’est un chabert», qui signifie en ch’ti : «C’est un idiot». Ça tire(Est) Quand «ça tire !» (A Malo les Bains, près de Dunkerque.