background preloader

Limites

Facebook Twitter

La Smart Home, la maison d'un futur pas si lointain #infographie. On doit l’admettre, le terme « Smart » est utilisé un peu à toutes les sauces aujourd’hui.

La Smart Home, la maison d'un futur pas si lointain #infographie

Les objets connectés sont-ils affublés du terme « intelligent » pour tenter de convaincre en espérant profiter d’une mode ou bien font-ils partie d’une tendance réelle et globale? Notre foyer n’échappe pas à ce terme et la Smart Home fait sensation dans les dîners. On parle beaucoup d’elle mais dans la réalité elle a un peu plus de difficultés à percer. L’infographie du jour fait le point sur la domotique ou la maison du futur comme on aime également appeler la maison connectée lorsqu’elle devient réalité. Domotique : tout ce que vous devez savoir ! - ModulHabitat.

Avez-vous déjà entendu parler de la domotique ?

Domotique : tout ce que vous devez savoir ! - ModulHabitat

Pourtant, depuis quelques années, celle-ci prend progressivement sa place dans nos habitations en nous rendant la vie plus simple. Réguler la température, ouvrir ou fermer automatiquement vos volets, assurer votre sécurité et celle de vos proches, et bien d’autres choses encore, les applications de la domotique sont infinies, n’ayant pour seule limite que celle de notre imagination. Si vous venez d’acquérir une maison neuve, la domotique vous offrira un encore plus grand confort grâce à l’ingéniosité des nouvelles technologies.

LA DOMOTIQUE - ou comment les nouvelles technologies vont révolutionner (...) De quoi parle-t-on ?

LA DOMOTIQUE - ou comment les nouvelles technologies vont révolutionner (...)

La domotique, parfois aussi appelée « habitat intelligent » ou « habitat communicant » désigne l’ensemble des interconnections numériques entre les équipements d’un logement ou d’un bâtiment, permettant d’optimiser leur fonctionnement et de les adapter au profil des consommateurs en fonction de leur mode de vie et de leurs préférences. Un particulier installant à son domicile un système de domotique est donc avant tout à la recherche d’une amélioration de son confort. Mais il souhaite aussi réduire sa facture d’énergie et son empreinte carbone en fonction des systèmes mis en place, grâce à une rationalisation des usages énergétiques de son logement.

En effet, le pilotage automatique des équipements de chauffage par exemple permet de chauffer un logement uniquement lorsque celui-ci est occupé et ainsi de réaliser des économies d’énergie, ou encore de programmer le lancement des appareils électroménagers lorsque l’occupant est absent (gain de confort). Objets connectés : opportunités et limites.

Dans son étude universitaire intitulé Objets connectés : opportunités et limites, Jean-Baptiste Bard, étudiant à l’université Dauphine de Paris dresse le tableau des objets connectés et de leur enjeux.

Objets connectés : opportunités et limites

Ayant effectué son stage de fin d’études au sein d’une agence de communication digitale spécialisée dans le domaine de la e-santé, Jean-Baptiste Bard a pris conscience de l’engouement de ce phénomène à l’heure actuelle et de son potentiel pour demain. Définition, opportunités et limites sont les principaux axes de sa réflexion. Demain, les objets connectés auront envahi le quotidien de chacun d’entre nous. L’objet d’étude de cette synthèse est le marché des objets connectés avec ses opportunités ainsi que les limites qu’il rencontre. Tout d’abord, une définition précise des objets connectés me semble un bon point de départ/essentielle. Quels sont les avantages de la domotique ? Quand la confidentialité des échanges sert aussi les terroristes… Aujourd’hui, de nombreux médias cherchent à savoir comment communiquent les terroristes, et quels sont les moyens qu’ils mettent en œuvre pour faire transiter des informations sans éveiller les soupçons des autorités.

Quand la confidentialité des échanges sert aussi les terroristes…

Parmi les moyens privilégiés, il existe des applications de messagerie instantanées (comme Telegram) qui permettent de chiffrer les échanges entre 2 terminaux (smartphones, tablettes) et ainsi de communiquer discrètement sans possibilité de voir en clair les messages échangés. Il s’agit là d’une notion clé en sécurité informatique : le chiffrement des données ou comment éviter qu’un message intercepté par une tierce personne puisse être lu.

Objets connectés : quel impact sur notre vie privée ? Piloter le chauffage de son logement depuis son smartphone, gérer son activité physique depuis un bracelet connecté, suivre son traitement médical depuis sa montre.

Objets connectés : quel impact sur notre vie privée ?

Autant d'actions qui font de plus en plus partie du quotidien des Français. Et en cette fin d'année où les objets connectés ne vont pas manquer de fleurir sous le sapin, la question de la sécurité et de la protection de la vie privée devient de plus en plus pressante. Alors, les données personnelles des utilisateurs sont-elles bien protégées ? Des objets connectés piratés pour attaquer internet. Vendredi dernier une attaque d’une ampleur sans précédent a été menée contre internet.

Des objets connectés piratés pour attaquer internet

Pour atteindre les sites les plus fréquentés du monde, dont Twitter ou Amazon, les pirates se sont servis de la puissance des objets connectés. Les objets connectés, Internet of Things en anglais, se multiplient. Du frigo à la bouilloire connectée, les maisons s’équipent de plus en plus. Cyberattaque : les objets connectés pris pour cible par les pirates sur Orange Actualités. Franceinfo, publié le samedi 22 octobre 2016 à 18h41 Les géants d'Internet américains ont été victime d'une cyberattaque massive hier, le vendredi 21 octobre.

Cyberattaque : les objets connectés pris pour cible par les pirates sur Orange Actualités

Inaccessibles pendant des heures, les sites Twitter, Amazon, Ebay ou encore Airbnb ont été attaqués par des pirates, qui ont saturé les sites de millions de demandes. Résultat : un engorgement informatique géant. Les objets connectés, faciles à pirater Pour saturer les serveurs, les pirates ont aussi pris le contrôle d'objets connectés, comme des alarmes, les thermostats contôlés à distance, les montres et même les voitures intelligentes.

« Pirater un système de domotique est à la portée d’un bricoleur du dimanche », Benjamin Leroux, consultant en sécurité informatique d’Advens - Construction Numérique. L’objet connecté est devenu l’idéologie dominante de toute l’industrie.

« Pirater un système de domotique est à la portée d’un bricoleur du dimanche », Benjamin Leroux, consultant en sécurité informatique d’Advens - Construction Numérique

Chaque fabricant veut le sien. Trop pressés, certains oublient les leçons de plusieurs années d’informatique. Benjamin Leroux, consultant au sein de l’entreprise de conseils en sécurité informatique Advens, nous livre son analyse sur les risques de piratage liés à ces nouveaux produits. Du point de vue de la sécurité, en quoi un objet connecté diffère-t-il d’un ordinateur ? 4 exemples des effets négatifs des objets connectés sur la santé. Les objets connectés peuvent être très bénéfiques pour la santé.

4 exemples des effets négatifs des objets connectés sur la santé

Ils peuvent aider à perdre du poids, à augmenter ses performances sportives, et à mener une vie plus saine. Cependant, une mauvaise utilisation ou un usage excessif peuvent avoir des conséquences négatives sur la santé. Voici quatre exemples surprenants des effets négatifs des objets connectés sur la santé. 4 exemples d’effets négatifs des objets connectés sur la santé Risques de cancer. Le rêve de la maison connectée face à la réalité. Caméras intégrées dans les ampoules, table réchauffant les plats… les innovations se multiplient. Pour le moment, le public adhère peu. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Zeliha Chaffin Dans les allées de l’IFA, le salon de l’électronique grand public qui se tient actuellement à Berlin, la maison connectée se décline à toutes les sauces.

Cafetière, machine à laver, réfrigérateur, four, thermostat, ampoules, serrures ou même vannes de radiateurs… rien ne semble échapper à cette tendance du tout connecté. Pourquoi les objets connectés ont-ils besoin du Cloud ? Le terme « Cloud » est devenu inséparable de l’univers des objets et de la maison connectés. On sait à peu près ce que ça représente : des informations stockées dans les nuages, ou plus terre à terre, dans des centres de serveurs informatiques. Mais pourquoi les objets connectés ont-ils besoin d’être dépendants de ce fameux Cloud ? Pourraient-ils réellement s’en passer ?

Pourriez-vous vous passer du Cloud ? Le Cloud a trois fonctions principales qui servent avant tout à rendre un objet connecté plus léger, plus petit, avec moins de composants coûteux.