background preloader

HDA espagnol

Facebook Twitter

La Reddition de Breda ou Les Lances, Musée national du Prado, Madrid sur Spain is Culture. Il s’agit d’un excellent exemple de la parfaite maîtrise de toutes les ressources picturales par Vélasquez, dont celle de la perspective aérienne.

La Reddition de Breda ou Les Lances, Musée national du Prado, Madrid sur Spain is Culture.

À la différence d’autres toiles sur l’histoire contemporaine, Vélasquez délaisse la scène de la bataille dans le fond pour attirer l'attention sur le premier plan, où se déroule le processus de paix. Velazquez : le souffle de la modernité et l'assurance du classicisme. Les éditions Taschen publient un livre-événement sur un peintre universel qui sera l'artiste de l'année 2015 : Velazquez.

Velazquez : le souffle de la modernité et l'assurance du classicisme

L'année 2015 sera bien celle de Velazquez, avec une grande exposition au Grand Palais à partir du 25 mars. Mais dès aujourd'hui, les éditions Taschen publient un livre remarquable sur le fond comme sur la forme : "Vélazquez, l'oeuvre complet". Il est gigantesque (39,5 cm x 29) et les reproductions sont excellentes. Les auteurs sont José Lopez-Rey, professeur, chercheur et spécialiste de la peinture espagnole qui a déjà publié plusieurs ouvrages sur le peintre, et Odile Delenda, professeur à l'école du Louvre, chargée de recherche au Wildenstein Institute de Paris.

Si tant de chercheurs et de peintres se passionnent pour le travail de Velazquez, c'est qu'il pratique sans cesse une "re-création" selon le mot de José Lopez-Rey. Une vie, une carrière Diego Vélazquez serait né à Séville en 1599. Peintre du bodegon Aujourd'hui bodegon signifie "nature morte, image figée". CDI - COLLEGE ALBERT SCHWEITZER - DADA (N°164) Fiche thématique: Goya : Les Désastres de la guerre. Début de l’année 1808, les troupes de Napoléon Ier sous prétexte de conquérir le Portugal envahissent l’Espagne.

Fiche thématique: Goya : Les Désastres de la guerre

Le Roi Charles IV et son fils Ferdinand VII sont écartés du pouvoir et Joseph Bonaparte, frère de l’empereur, est installé sur le trône. Poussée à l’émeute par les nobles et les réformistes, la population de Madrid se révolte. L’insurrection s’étend peu à peu à tout le pays et l’Espagne connaît l’un des pires moments de son histoire. La ville de Saragosse est prise d’assaut avec une rare violence et tombe aux mains des français le 1er février 1809, par la suite la ville de Barcelone est conquise à son tour. Mais à partir de 1812, la tendance s’inverse, la désastreuse campagne de Russie affaiblit le pouvoir militaire de Napoléon et les espagnols alliés aux anglais avec le duc de Wellington reprennent peu à peu les territoires occupés.

Pour la France napoléonienne, la guerre espagnole aura été un effroyable gouffre en vie humaine, 260 000 hommes sont morts. CDI - COLLEGE ALBERT SCHWEITZER - GOYA. CDI - COLLEGE ALBERT SCHWEITZER - Goya. CDI - COLLEGE ALBERT SCHWEITZER - L'Art face à l'histoire. Les redditions. Contexte historique Général invaincu depuis Toulon malgré quelques victoires douteuses comme Marengo, Napoléon grâce à ses talents militaires fut en mesure d’écraser les armées ennemies par d’habiles manœuvres d’encerclement.

Les redditions

Les portes de nombreuses capitales étrangères lui furent ainsi ouvertes : Milan, Venise, Le Caire, puis Vienne, Berlin, Madrid et Moscou, qui fut son tombeau. Ces victoires militaires lui ont permis de conquérir et de conforter une légitimité politique devenue inséparable des armes.Toutes ces villes ne tombèrent cependant pas facilement. Aux offensives grisantes du début de l’Empire, où la France a pu faire figure de libérateur, succèdent en effet des guerres n’ayant eu d’autre but que d’étendre la domination française.

En Espagne en particulier, la population se souleva en 1808 contre l’occupant français, comme au Caire auparavant. Analyse des images. Le siège de Saragosse. Contexte historique Depuis 1808, l’Espagne était livrée à une guerre complexe et cruelle entre les occupants français et les révoltés animés d’un fort sentiment dynastique (attachement aux Bourbons), national (haine contre l’occupant) et religieux (Napoléon était volontiers perçu comme un ennemi du catholicisme).

Le siège de Saragosse

Après une victoire assez facile sur les troupes régulières espagnoles, les Français se trouvèrent en présence d’un corps expéditionnaire anglais, et surtout de guérilleros qui les contraignaient à maintenir des troupes d’occupation nombreuses. Après un premier échec, l’armée française investit Saragosse qui fut conquise maison par maison. La bataille de Somo-Sierra (30 novembre 1808) Contexte historique Les difficultés internes de l’Espagne et les nécessités du maintien du blocus continental établi par décret à Berlin le 21 novembre 1806 poussèrent Napoléon à s’emparer de l’Espagne.

La bataille de Somo-Sierra (30 novembre 1808)

Il déposa le roi Charles IV et attribua le trône à son frère aîné Joseph Bonaparte (Corte, 1768-Florence, 1844). Après la terrible répression du soulèvement du peuple de Madrid les 2 et 3 mai 1808, immortalisée par Goya, l’insurrection gagna l’Andalousie où elle dégénéra en atrocités des deux côtés. Face à la menace créée par le débarquement anglais au Portugal, Napoléon décida d’intervenir personnellement de novembre 1808 à janvier 1809. Des victoires rapides comme celles de Burgos (10 novembre), Tudela (23 novembre) et Somo-Sierra (30 novembre) lui ouvrirent la route de Madrid. Analyse de l'image Interprétation.