Karamail

Facebook Twitter

Karam Slassi

Seniors

Sucre. San A. Tendances. KarAnonymous. Typo. Illustrateurs. Gender Marketing - Quelles différences hommes/femmes face à l’alimentation? Publié le 15 juin 2011 Les femmes font globalement plus attention à leur silhouette que les hommes.

Gender Marketing - Quelles différences hommes/femmes face à l’alimentation?

Et cela se traduit dans leurs comportements alimentaires. Décryptage de l’attitude des deux sexes face aux produits allégés, à l’innovation alimentaire et au vin. Face à leur assiette, les hommes et les femmes agissent différemment: ces dernières font plus attention à l’équilibre alimentaire, avec pour conséquence un taux d’obésité plus faible . D’après une étude Masculin/Féminin issue du Book TNS de 2005, elles consomment par exemple 40% de fruits et légumes de plus et 13% de calories de moins, avec des résultats bénéfiques: les trois quarts ont un poids normal entre 35 et 75 ans, contre moins de la moitié des hommes, qui sont nombreux à être en surpoids dès la trentaine! Une posture de contrôle parfois excessive Le vin au féminin Marine Baudin-Sarlet Retrouvez les premiers articles sur le Gender Marketing («le bouche-à-oreille est-il féminin?»

TAGS : femmes alimentation / France / société. Womenology. Mini Cooper : conquérir les femmes et séduire les hommes Fin 2013, General Motors a choisi pour la première fois d’élire une femme à la tête de sa direction générale, Mary Barra. (1) Illustration de l’évolution des mentalités et du recul des stéréotypes de genre, cette nomination témoigne de la nouvelle importance accordée aux femmes dans ce secteur considéré comme traditionnellement masculin.

Womenology

Depuis 2001, date de son retour sur le marché, Mini a bien compris combien la clientèle féminine était devenue décisive à convaincre. Retour sur la stratégie Mini, une marque qui n’en finit pas de voir grand. Un peu d’histoire : le marché « macho macho man » de l’automobile Quelles sont les marques les plus culinaires ? « La culinarité requiert des marques, sucrées et salées, une facilité d’emploi et un gain de temps. » Tels sont les ingrédients de base des marques dites « culinaires » pour la psychosociologue Danielle Rapoport. Pourquoi les marques ont-elles besoin d’égéries ? Continuer la lecture. Gender Marketing - Mode: quelle femme pour quelle marque? Publié le 06 juillet 2011 Agnès b., Louboutin, The Kooples,Sonia Rykiel, Adidas, Zadig & Voltaire…Chaque marque de mode a sa vision de la femme, et dessine ses collections de manière à refléter un certain style.

Gender Marketing - Mode: quelle femme pour quelle marque?

De là à dire qu’il y a autant de visions de la féminité que de marques, il n’y a qu’un pas… Les experts en marketing ont depuis longtemps démontré l’importance de «l’ effet d’apparence»: comme notre physique est la première chose qui transparaît de notre personne, le premier jugement des personnes qui ne nous connaissent pas est bien souvent basé sur notre apparence – avec une impression plus positive s’ils nous trouvent beaux, bien habillés ou d’un goût très sûr. Le vêtement est dit «efficace», comme un discours au sens conventionnel du terme, s’il atteint son but: convaincre de notre sérieux et de nos capacités lors d’un entretien professionnel, séduire l’autre dans un rendez-vous galant… Heureusement, pour nous aider dans cette tâche difficile, il y a les créateurs de mode.

Imagine Demain by Laser - Relation marque-consommateur: le triomphe du ludique! Publié le 15 juin 2011 La "Gamification": un bien grand mot que nombre d'entre nous entendent ou lisent beaucoup ces derniers temps.

Imagine Demain by Laser - Relation marque-consommateur: le triomphe du ludique!

Tout droit venu des USA, cette dernière tendance dans la relation entre les marques et les consommateurs a même son évènement à New York. Une nouveauté? Pas vraiment. Quoi de plus naturel pour les humains que nous sommes, d'aimer le jeu, les marques le savent et nous proposent depuis longtemps de s’amuser avec elles. Alors quelle différence aujourd'hui? Nous ne nous contentons plus de jouer, nous interagissons avec la marque, nous restons connectés sur la durée via les réseaux sociaux, et surtout nous voulons créer de la valeur avec elle.

Il était une fois - Tupperwarisez votre marque. Publié le 09 mars 2011 L’organisation de soirées à domicile autour d'une marque ou d'un produit devient une nouvelle façon de créer de l’intérêt auprès de consommateurs captifs et ensuite de générer du buzz.

Il était une fois - Tupperwarisez votre marque

Malin. Constat: les entreprises américaines vont dépenser plus de 2,2 milliards de $ en 2011 pour développer le bouche à oreille autour de leurs marques, soit 43% de plus qu’en 2008 (source : PQ Media). Et pour ce faire, il n’y a pas qu’Internet ou la communication. La maison est un autre support médiatique. Les hôtes avaient reçu une copie exclusive de Windows 7 Ultimate avant sa mise sur le marché, et ont fait connaissance avec ses nouvelles fonctionnalités. Aux Etats-Unis, de plus en plus de marques organisent des événements au domicile de leurs clients pour générer du buzz, comme l’a ainsi fait Durex (Groupe Reckitt Benckiser) avec ses ‘’Durex Girl talk House Parties’’.

New Techno

Creative Advertising Archive & Community. Culture Pub : Le site de toutes les publicités du monde. Insights. Pack. Creative logos. TV connectée. Contacts instituts étrangers.