background preloader

Annexe projet

Facebook Twitter

Le marché de la coiffure en France - Infographie - Infos coiffure. Tendance low cost : le salon de coiffure express dans les lieux publics. Profiter d'un emplacement hyper fréquenté pour offrir un service low cost, c'est une idée qui cartonne.

Tendance low cost : le salon de coiffure express dans les lieux publics

Nicolas Langer, jeune diplômé d'une école de commerce a imaginé ce concept après une première expérience chez L'Oréal et Coty aux USA. " C'est un mélange de "time is money et de pop-up store" (magasin éphémère) " explique son père, Patrick Langer, responsable du développement de l'enseigne Beauty Bubble. Ce concept associe le prix low cost (à partir de 10 euros la coupe) avec le potentiel, en termes de nombre de chalands, des lieux de passage type gares métros, aéroport, centres commerciaux ou hypermarchés comme Carrefour Planet qui accueille quelques salons Beauty Bubble au coeur de ses rayons cosmétiques.

Pas plus de 15 minutes par clients, plus de 100 personnes par jour, ouvert de 7h30 à 19h30, pas de shampoing donc pas d'eau (coupes sur cheveux propres), des gestes millimétrés (la technique a été importée de Grande Bretagne). Taylor n'en reviendrait pas ! MC2-echo-tendances-2014-12-coiffure.pdf.

16.000 salons de coiffure sont en vente en France - 1 octobre 2013. Thierry Tixier est directeur du Mondial coiffure beauté, un salon international qui s’est tenu à Paris du 28 au 30 septembre.

16.000 salons de coiffure sont en vente en France - 1 octobre 2013

Il répond aux questions de Challenges. La coiffure en France est-elle en train de sortir de la crise? Tous les voyants ne sont pas encore au vert, mais le climat est déjà bien meilleur que l’an dernier. Le chiffre d’affaires se stabilise à 6 milliards d’euros environ. Les salons pâtissent toujours d’un espacement des visites: les femmes s’y rendent 4,7 fois par an avec une fiche moyenne de 47 euros contre 6 fois par an, il y a cinq ans. Economie - Coiffure. Une activité qui frise la crise. / Frédérique Le Gall / Il y a en France plus de salons de coiffure que de boulangeries.

Economie - Coiffure. Une activité qui frise la crise

Deuxième employeur derrière le bâtiment, ce secteur de l'artisanat est champion du commerce de proximité et son chiffre d'affaires dépasse celui de l'optique. Mais la coiffure frise la crise car la demande ne suit pas cette offre pléthorique. Une force économique. Avec 74.500 établissements (dont 58.000 salons et plus de 11.000 activités à domicile) la coiffure représente l'une des activités commerciales les plus denses de l'Hexagone. La crise des salons de coiffure. Coiffure Archives. Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Coiffure Archives

Compétences Qualification professionnelle Aptitudes commerciales Maîtrise de la gestion Spécificités Poids des investissements Importance de la qualité de l'emplacement Intensité de la concurrence Vie privée Niveau de rémunération Degré des contraintes horaires Facilité de remplacement Deuxième secteur de l’artisanat en nombre d’entreprises, le secteur de la coiffure est confronté à une quasi-stagnation de son chiffre d’affaires en valeur et à une baisse de son chiffre d’affaires en volume. Il existe toutefois des disparités entre les professionnels. Le succès des réseaux repose sur leur capacité à s’adapter à l’évolution des modes de consommation qui touche aujourd’hui la coiffure. Cette évolution tend à stimuler la vente de produits de coiffage et de soins dont le potentiel reste très élevé puisque seulement 12% d’entre eux sont vendus en salons contre 75% dans la grande distribution.

Tendances L’organisation du marché. Problem loading page. Pour essayer de revaloriser une profession qui souffre, le Conseil National des Entreprises de Coiffure lance une campagne de sensibilisation.

Problem loading page

Avec un objectif : attirer l’attention du grand public sur le professionnalisme des employés du secteur. « Le secteur de la coiffure est en crise », analyse Franck Provost, Président du Groupe Provalliance et du Conseil National des Entreprises de Coiffure (CNEC). Dans les faits, les entreprises du secteur ont vu leur chiffre d’affaires chuter de 21% en 2011 et ont perdu 10% de leur effectif. Alors que les clients se rendaient en moyenne six fois chez le coiffeur avant la crise de 2008, aujourd’hui les Français visitent en moyenne 4,5 fois par an les salons de coiffure.

Pourtant, avec une prestation de base (shampooing/coupe/brushing) de 45 minutes facturée en moyenne 34 euros TTC, le secteur affiche des tarifs horaires parmi les plus bas des métiers de service . Problem loading page. CNEC - Conseil National des Entreprises de Coiffure. Union Nationale des Entreprises de Coiffure - chiffres-cles. Bases de données - Les résultats des recensements de la population.

Aller au contenu Aller au menu principal Liens transversaux haut Menu principal Passer le menu Liste des raccourcis Aide Bases de données Les résultats des recensements de la population Dernière mise à jour : 30 juin 2016 Populations légales Résultats statistiques Documentation Documentation sur les résultats du recensement Actualités Liens Pour les millésimes précédents : Liens transversaux bas Sites partenaires.

Bases de données - Les résultats des recensements de la population