background preloader

Mélenchon

Facebook Twitter

« La Mécanique Mélenchon » sur LCP. Mélenchon et Todd, la rencontre ArrêtSurImages.net. Législatives : discours de Mélenchon à Courrières. Interview du directeur de la communication de Mélenchon. Alors qu’une énième bataille "homérique" se termine pour Jean-Luc Mélenchon avec la fin des élections législatives, La com’ tranquille en profite pour revenir sur la campagne présidentielle pour le moins remarquée du candidat Front de gauche.

Interview du directeur de la communication de Mélenchon

Le temps d’un long entretien vidéo avec Arnauld Champremier-Trigano, l’homme aux lunettes Prada, qui occupa avec singularité le poste de directeur de la communication. « Les présidents-candidats faussent les campagnes » Avec un candidat président, l’opposition idéologique entre les deux camps majoritaires (UMP/PS) démarre nécessairement tard : le temps que le président en exercice enfile et assume ses habits de candidat et qu’une bataille d’égal à égal ne commence enfin. Trop tard pour Arnauld Champremier-Trigano, qui juge le cru 2012 moins intéressant sur le fond que celui de 2007, qui avait vue Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy s’affronter. La stratégie communicationnelle du Front de gauche : « oublier Séguéla » Conférence de J-L Mélenchon 1981 : bilan raisonné, des leçons dans l'actualité. D'où vient l'argent pour financer le programme du FDG.wmv. Mélenchon: « Je jetterai la clé de l’Elysée dans la Seine »

Jean-Luc Mélenchon semble sincère lorsqu’il dit faire passer l’intérêt général avant son ambition personnelle.

Mélenchon: « Je jetterai la clé de l’Elysée dans la Seine »

Mais comment concilier cela avec l’aventure ultra-individuelle d’une candidature à la présidentielle ? Portrait d’un trublion sorti tout droit des Lumières. « Alors, on boit la boisson de l’ennemi ! , me lance un Jean-Luc Mélenchon mi-sérieux, mi-blagueur. Vous avez soif ? Grecs et coffre-fort Deux jours auparavant, à Paris, devant un parterre de journalistes étrangers, Mélenchon a fait le show, conforme à son image de tribun populaire. En pleine forme rhétorique, Méluche s’est employé à bien se faire connaître, répondant à un confrère germanique en incendiant la politique européenne d’Angela Merkel et en pilonnant les failles du modèle allemand, ou lançant à une journaliste suisse : “Vous pouvez prévenir vos dirigeants et vos banquiers qu’avec moi, c’en sera terminé du rôle de votre pays comme coffre-fort défiscalisé de la planète entière.” Santerre et ses pères Serge Kaganski. J.-L. Mélenchon : des images, des figures par Eric W. FARIDES.

Dans l’actualité de la présidentielle, certains prescripteurs d’opinion, relais du politique, veulent faire de Jean-Luc Mélenchon un « » [ 1 ] , un « » [ 2 ] . Pierre Lelouche regrette les duels flingues à la main [ 3 ] . Jean-Marie Le Pen menace à lui retirer son caleçon [ 4 ] . Des Nouveaux chiens de garde [ 5 ] apprentis-sorciers, rapprochent le Front de Gauche de l’extrême droite, versus Marine Le Pen. La presse parle de l’un puis, juste après, de l’autre, par le jeu manipulatoire des contaminations symboliques [ 6 ] . Des clichés montrent Jean-Luc Mélenchon le verbe haut, le doigt vengeur. Qui donc confondrait le grondement obscur de la droite extrème avec l’esprit de 36, son rassemblement salutaire, ou les formules d’Hugo ?

Mais qui évoque les : « », les « accapareurs de richesses », la « », les « » ? Jean-Luc Mélenchon s’explique sur l’écologie. Jean-Luc Mélenchon a accordé une interview exclusive à Reporterre, centrée sur les questions écologiques.

Jean-Luc Mélenchon s’explique sur l’écologie

Dans les trois séquences qui suivent, il s’explique d’abord sur son cheminement intellectuel vers l’écologie, puis sur la planification écologique et la règle verte, et enfin sur le nucléaire, l’énergie, et l’étalement urbain. Il reconnait sa dette théorique à l’égard des Verts. Pour lui, "l’écologie politique a été un choc intellectuel". Il rappelle sa position sur la sortie de l’énergie nucléaire, mais souligne le "défi extraordinaire" que représente la sortie des énergies carbonées.

Et il prend ses distances d’avec la croissance comme aucun responsable politique ne l’a jamais fait. Mélenchon et les sondages de la DCRI. Dans un billet de blog, un internaute prétend dévoiler les enquêtes d'opinion de la DCRI (ex RG), qui sont censés être plus fiables que celles émanant d'entreprises privées.

Mélenchon et les sondages de la DCRI

Elles diffèrent légèrement des sondages officiels: Mélenchon, Hollande et Sarkozy seraient dans un mouchoir de poche (lire ici). Les résultats précis sont: - Hollande entre 23 et 29% - Sarkozy entre 20 et 25% - Mélenchon entre 19 et 24% Cette note repose sur une enquête datant de début avril. Il propose également comme interprétation une alliance Hollando/Sarkozo/médiatico/sondagière contre Mélenchon. Si je juge cette hypothèse plausible, je la juge invérifiable et surtout insuffisante, mais je voudrais ici souligner quelques points troublants avant l'élection. La logique voudrait que Mélenchon s'inspire d'eux pour monter, or c'est tout le contraire qui s'est passé dans cette campagne. 3- Les médias maintenant.