Commerce équitable et développement durable

Facebook Twitter
Par Christian Harbulot | Directeur de l'Ecole de Guerre Econ... | 16/03/2010 | 12H20 Quand les spécialistes du marketing font des effets d'annonce sur de grands principes comme le développement durable, ils ont parfois des surprises. Loin de l'effet prévu. Après la polémique sur la pêche de certaines espèces de poissons menacées de disparition, comme le thon rouge, de grands distributeurs tels Leclerc ont voulu jouer la carte de l'acteur responsable. « Retirer de la vente certains poissons menacés ne doit pas faire du pêcheur une espèce en voie de disparition » C'est la publicité qu'a lancée le groupe Leclerc. Commerce équitable, développement durable Commerce équitable, développement durable
CohéFLor Bio, pour la structuration de filières fruits et légume Le réseau de groupements de producteurs de mise en marché ou de commercialisation de fruits et légumes biologiques, CohéFLor Bio, qui regroupe six groupements répartis sur l'ensemble du territoire français, oeuvre depuis toujours pour la création de conditions favorables à un développement durable de la production de fruits et légumes biologiques dans les régions au sein desquelles il est installés. Le Réseau regroupe entre autre l'APFLBB (association des producteurs de fruits et légumes bio de Bretagne – Bio Breizh) en Bretagne, Norabio dans le Nord, Val Bio Centre en région Centre, SoléBio, dans le Sud Est, CABSO dans le Sud Ouest et Bio Loire Océan en Pays de la Loire. Une Conférence internationale ONU/FAO de mai 2007 sur l’agriculture biologique et la sécurité alimentaire a conclu qu'à l'échelle mondiale, l’agriculture biologique, si elle est soutenue par une volonté politique, peut : CohéFLor Bio, pour la structuration de filières fruits et légume
labels alimentation...

produits bio

Développement durable et territoires - Économie, géographie, pol

Développement durable et territoires - Économie, géographie, pol 2013 fut l’année de l’égalité de genre. L’égalité est un principe de justice sociale fondamental dans les rapports de genre, de classe, et autres groupes sociaux ; et pourtant ce principe est souvent éclipsé au profit d’un autre : le mérite. Le mérite justifie bien souvent le traitement inégal de chacun au sein de notre société, de notre entourage, de notre famille ; on s’y réfère au quotidien en matière d’éducation, de travail, voire même de santé.