background preloader

Ressources maths SpéTS

Facebook Twitter

Des mathématiques au lycée Louis-Jouvet. Actualités du site GAROMATHS. Atelier_C4_Matrices_en_Spe_TS.pdf. Terminale S : Spécialité Maths - My MATHS SPACE. Terminale ES. Devoirs de terminale S spécialité - 2012-2013. Activité matrice niveau1.pdf. Cryptage et décryptage message - codage.pdf. Arithmétique.PDF - arithm_reflex.pdf. Bloc-notes. CHP.1 DIVISION EUCLIDIENNE - MATHS,en S et BTS. Lycée Charles Baudelaire Cran Gevrier - Présentation des spécialités Math en Terminale S ou ES. SPECIALITE MATH EN TERMINALE SCIENTIFIQUE - TS_spe_maths.pdf. DM_fevrier_2013.pdf. Terminale S : Spécialité Maths - My MATHS SPACE. Terminale S. Cours : Matrices - Lycée Vincent d'Indy. [ fr ] Cahier de Textes SCONET Notes Réservations Outil collaboratif OVIDENTIA Bureau virtuel Rechercher dans le site Accueil du site > Pédagogie > Enseignement général > Mathématiques > Première ES > Option Maths Cours : Matrices mercredi 20 septembre 2006 par Christophe ROSSIGNOL Vous trouverez en fichiers joints à cet article : le premier chapitre « Matrices » ; une fiche d’activités pour aborder les notions de matrices, de produit de matrices et d’inverse d’une matrice ; une fiche de TD donnant un exemple d’application concrète du calcul matriciel en Economie : « Matrice de Léontief ».

Cours : Matrices - Lycée Vincent d'Indy

Documents joints Activités - Matrices Cours - Matrices TD - Matrice de Léontief Actualités Arts plastiques - Arts visuels - Arts plastiques - Arts visuels Arts plastiques : projet région (club culture). Diaporama sur L’art des Jardins du début du XX ° siècle à nos jours. Documents de révision classe de Terminales arts plastiques : : culture artistique Exposition de carnets de voyage Géologie et risques Réunion de l’ASELVI " ?

Maths pour les spécialistes - Lycée Polyvalent Les Iscles de Manosque. 80492931.pdf (Objet application/pdf) Arithmétique. Modélisations mathématiques entre lièvres et lynx - Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L'Ecole. Relations et modélisations mathématiques entre les populations de lièvres et de lynx ou petit casse-tête mathématique quasi insoluble TPE de S, par Eloïse DUPIRE et Olivier GLOAGUEN Problématique :Observations :Le Canada est un très vaste territoire du continent Nord-américain qui possède une faune riche et variée.

Modélisations mathématiques entre lièvres et lynx - Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L'Ecole

Parmi les nombreux animaux qui circulent en liberté sur ces vastes espaces ainsi que dans les nombreux parcs nationaux placés sous l’égide de Parcs Canada, on remarquera les lièvres variables et les lynx du Canada. Ces animaux ont de tous temps intéressé les hommes pour leurs peaux, de très belle qualité. Ainsi la compagnie de la Baie d’Hudson fut crée en 1 670 par Charles II afin de mettre en valeur ces immenses richesses. Il faut, avant de poursuivre, étudier les deux espèces d’animaux étudiées : les lièvres d’Amérique et les lynx du Canada, espèces très liées car les lièvres variables sont les principales proies des lynx. Correction DS4 spé TS - [Lycee de la Cotière] AL7MA03TDPA0112-Sequence-02.pdf (Objet application/pdf) SpecialiteTS-Complet-V2.pdf (Objet application/pdf) Animations de mai 2012 sur les nouveaux programmes de lycée. Presentation_texte_2012.pdf (Objet application/pdf) Compte rendu – marche aléatoire dans un carré. Enfin. Le compte rendu (en téléchargement dans la section Première) sur l’activité proposant l’étude d’une marche aléatoire inscrite dans un carré.

Après avoir expérimenté quelques échantillons de petites tailles par la calculatrice, on s’attarde sur les fréquences obtenues (sur le nombre de pas effectués) lors de grands échantillons (taille 1000000) simulés sur ordinateur. On termine en comparant ces fréquences avec celles données par une loi de probabilité sur la variable aléatoire donnant le nombre de pas d’une marche au hasard. L’application interactive (sous Processing) est présentée dans un premier article : Simulation aléatoire – loi de probabilité. Marche aléatoire d'une souris - IREM de Lille. TSSpecialite0bis. Activité n°1 (janvier 2014, nouvelle version) Activité n°2 (janvier 2014) Activité n°3 (janvier 2014, nouvelle version) Activité n°4 Activité n°5.

TSSpecialite0bis

Activité matrice niveau1.pdf (Objet application/pdf) Index of /SPE formation TS et TES. 404_Markov.pdf (Objet application/pdf) Spécialité Math - IREM de Lille. Marche aleatoire_.pdf (Objet application/pdf) Le traitement numérique des images. Cet article présente quelques concepts du traitement mathématique des images numériques.

Le traitement numérique des images

Ces traitements permettent de stocker plus facilement les images et d’améliorer leur qualité. Les mathématiques utilisées dans cet article correspondent au niveau de la classe de troisième. Les mots clés en rouge pointent vers les pages Wikipédia correspondantes. Ils sont repris à la fin de l’article dans un glossaire. Les pixels d’une image Une image numérique en niveaux de gris est un tableau de valeurs. La figure ci-dessous montre une visualisation d’un tableau carré avec , ce qui représente pixels. Une image en niveaux de gris Les valeurs des pixels sont enregistrées dans l’ordinateur ou l’appareil photo numérique sous forme de nombres entiers entre et , ce qui fait valeurs possibles pour chaque pixel.

La valeur 0 correspond au noir, et la valeur 255 correspond au blanc. La figure ci-dessous montre un sous-tableau de pixels extrait de l’image précédente. Sous image de taille 5×5. Crible géométrique - Parabole. / Accueil / Arithmétique / Nombres premiers Parabole Description m et n sont des entiers supérieurs à 1.

Crible géométrique - Parabole

Les segments joignant les points d'abscisses -m et n de la parabole P : y=x2 coupent l'axe vertical (Oy) en des points d'ordonnées m × n. Aucun de ces points n'a pour ordonnée 2, 3, 5 ... Retour à la page principale Liens Pour un premier contact, [utilisez ce formulaire] ou recopiez l'adresse qui y figure. J'essaie de répondre aux questions posées, mais ne lis pas les documents mathématiques amateurs, pas plus que je ne donne mon avis sur les démonstrations des conjectures de Collatz ou autres.

TSspeex1.pdf (Objet application/pdf) CoTSspeex1.pdf (Objet application/pdf) COURS2.pdf (Objet application/pdf) Cours_Divisibilite_et_congruences_dans_Z.pdf (Objet application/pdf) Diapo Lille : enseigner par problèmes.