background preloader

Net neutralité

Le 30 mars dernier, le projet de loi Création et Internet revenait devant les députés. Projet contre lequel FDN (French Data Network) , le plus vieux fournisseur d'accès Internet (FAI) français, s'oppose publiquement. Ce même jour, l'association recevait de SFR, filiale de Vivendi, une lettre résiliant son contrat de collecte de trafic Internet. Vengeance politique ou non, selon lui le débat est ailleurs. Cette interview est en deux parties. Quel est l'historique de vos relations avec SFR-Vivendi ? En quatre ans, elles n'ont jamais été ni très bonnes, ni très mauvaises. Selon vous, il y a donc eu quelque chose ? _ Je n'en sais rien. Après dans l'affaire Bourreau-Guggenheim , qui aurait pu croire que le groupe Bouygues était capable d'une telle agilité ? «C'est tellement invraisemblable de se faire virer car on a écrit à son député.» Et derrière, s'ajoute le fisc ? Pourquoi avoir attendu pour en parler publiquement ? Mais Neuf n'a pas le monopole du marché de la collecte en France ? Benjamin Bayart : « On sera filtré, mais en plus on sera taxé » Benjamin Bayart : « On sera filtré, mais en plus on sera taxé »
“Il est essentiel que le réseau ‘universel’ qu’est l’internet conserve une architecture qui favorise l’accessibilité et l’innovation” rappelle la réponse à la consultation du secrétariat d’Etat chargé de la Prospective et du développement de l’économie numérique sur l’internet du futur que publient la Fing, Silicon Sentier, l’internet Society France et plusieurs personnalités de l’internet français. Une réponse qui pointe du doigt le danger qu’il y aurait de vouloir transformer l’internet sans comprendre comment lui-même nous a transformé. Introduction En réponse à la consultation publique sur l’internet du futur organisée par le secrétariat d’Etat chargé de la Prospective et du développement de l’économie numérique, la Fing, Silicon Sentier et l’Isoc France, ainsi qu’un certain nombre d’individualités marquantes de l’internet français, ont choisi de produire ensemble une contribution publique. Sommaire 1. 1. Et pourtant, il marche ! 2. 3. 4. Une “adresse numérique” personnelle ? Internet du futur : vers un “cahier des charges” | InternetActu. Internet du futur : vers un “cahier des charges” | InternetActu.
Mise à jour : la deuxième partie de la vidéo a été mise en ligne ; vous pouvez la voir ci-dessous. Par ailleurs, nos lecteurs ont également mis la vidéo à disposition sur les réseaux P2P comme BitTorrent ou eMule via KAD. Merci à eux. Du 7 au 11 juillet dernier avait lieu à Nantes les 10e Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL). Animée par Benjamin Bayart, le président du FAI French Data Network, cette table ronde accueillait plusieurs intervenants : Jérémie Zimmermann, co-fondateur de la Quadrature du Net, la représentante de l'APRIL Alix Cazenave et Tangui Morlier du célèbre site DéputésGodillots.info. La table ronde, longue d'un peu plus de trois heures, s'est articulée en trois temps : Une présentation générale par Benjamin Bayart du concept de neutralité du net et de son impact sur la liberté d'expression. Note : la vidéo originale pesant très exactement 1 216,75 Mo, il n'était pas possible de la mettre en ligne d'un seul bloc sur une plate-forme d'hébergement vidéo. Vidéo : Neutralité du Net, liberté d’expression sur Internet (MA Vidéo : Neutralité du Net, liberté d’expression sur Internet (MA
Net Neutrality

Lorsqu'on avait évoqué ici en avril dernier (chronique Hadopi, Net neutralité... l'Europe et la France à pile et face) la question de la «net neutralité», ce sujet était méconnu, mal maitrisé et nos interlocuteurs réprimaient difficilement des bâillements quand on insistait sur son caractère central. Petit rappel: l'Internet repose sur un principe fondamental, sa neutralité: l'internaute ne doit pas subir d'entraves dans l'accès aux contenus, services et applications de son choix. publicité Bref, les opérateurs du réseau internet ne doivent pas orienter les choix des utilisateurs en bloquant l'accès à certains contenus, services et/ou applications ou en fournissant une qualité de service différente en fonction des accords commerciaux que peuvent avoir ces opérateurs. Bien sûr, cela ne veut pas dire que l'opérateur du réseau ne puisse «décongestionner» celui-ci en donnant, par exemple, la priorité à la voix par rapport au transport de données comme les images. ou encore : Giuseppe de Martino Neutralité des réseaux, kézaco | slate Neutralité des réseaux, kézaco | slate
The nation's top telco claims it is willing to meet the Federal Communications Commission halfway on net neutrality. The olive branch comes in the form of a letter that AT&T sent to the FCC on Tuesday, which suggests specific wording for Internet non-discrimination rules. In September the agency released a Notice of Proposed Rulemaking that would toughen up its Internet Policy Statement with an enforcement mechanism and transparency requirements. Now AT&T Vice President James Cicconi says that's fine, just as long as the final Order "eschews a strict nondiscrimination standard and instead focuses on 'unreasonable and anticompetitive' forms of discrimination that adversely affect consumers." For those of you who are scratching your heads and pondering the difference between a strict standard and an anti-anticompetitive one, here's the distinction as AT&T sees it. "We believe there should be no regulatory uncertainty when it comes to innovation," Cicconi insists. Off limits Peace of mind AT&T: net neutrality OK if we can cut priority access deals AT&T: net neutrality OK if we can cut priority access deals
net neutrality

Liberté, égalité, neutralité…. du net Liberté, égalité, neutralité…. du net Le débat actuel sur la neutralité du net soulève de nombreuses questions y compris en dehors de la sphère du net. J’ai eu la chance de participer récemment à 2 conférences sur le sujet : digiworld par l’idate avec l’essentiel des grands opérateurs (Orange, SFR, Bouygues, ATT, NTT) puis une table ronde sur le sujet à la cantine (les vidéos sont disponibles en fin de post). Net neutrality on the road! Qu’est ce que la neutralité du net ? Il existe de nombreuses pages sur la définition du sujet, mais je vais juste répéter celle de Beinjamin Bayart, président d’un FAI indépendant FDN que je trouve simple et juste. Internet est un réseau composé de 40 000 sous réseaux provenant des 40 000 opérateurs dans le monde qui se mettent d’accord sur des formats et des protocoles communs. Il peut y avoir des filtres qui occultent une partie d’internet. Il y a bien en ce moment une véritable guerre entre les opérateurs de réseaux et les géants du web, à la pointe desquels se trouve Google.
Barack Obama sur la neutralité du net [en/1'27] | Owni.fr À comparer avec les sorties quasi-quotidiennes de membres du gouvernement français sur les dangers de l’Internet … Il ne vous aura pas échappé que cette émission proposait au président des États-Unis de répondre, sur YouTube, à des questions posées par des Américains via Internet. Exactement l’inverse, sur la forme comme en termes de concept, de la [...] À comparer avec les sorties quasi-quotidiennes de membres du gouvernement français sur les dangers de l’Internet … Il ne vous aura pas échappé que cette émission proposait au président des États-Unis de répondre, sur YouTube, à des questions posées par des Américains via Internet. »Article initialement publié sur Barack Obama sur la neutralité du net [en/1'27] | Owni.fr
NKM : « Il est vital de protéger la neutralité des réseaux »- Ec NKM : « Il est vital de protéger la neutralité des réseaux »- Ec Consultation publique, mise en place d'un groupe d'experts , discussions à l'ordre du jour du conseil européen de Grenade le 19 avril, la secrétaire d'Etat à l'économie numérique Nathalie Kosciusko-Morizet s'active tous azimuts pour peaufiner la future doctrine française –- et européenne -- sur la « neutralité du Net ». Chargée de rendre un rapport sur le sujet au Parlement d'ici fin juin 2010, elle nous livre l'état de ses réflexions. Entretien. En quoi la récente décision américaine remet-elle en cause la neutralité du Net ? La justice ne s'est pas prononcé sur le fond mais sur la forme en arguant qu'aucun texte ne lui permettait de se prononcer sur les restrictions imposées par Comcast vis-à-vis de ses abonnés. Sans préjuger des conclusions des différents colloques et missions travaillant sur ce sujet, quelle est votre position personnelle sur ces questions ? La neutralité technologique du réseau a été au fondement du succès de l'Internet et il est vital de la protéger.
neutralité du net

Mise à jour : ajout de la vidéo en bas d'article. Article du 02 mars - Notre titre paraît réducteur, mais il n'est pas si éloigné que cela de la pensée exprimée par le président de la SACEM Bernard Miyet, dans une interview donnée à l'Arcep en prévision du colloque du 14 avril sur la neutralité du net. Dans une réflexion devenue monnaie courante, M. Pour le président de la Sacem, l'enjeu du débat sur la neutralité c'est donc de "voir comment on assure cet équilibre entre respect du droit des auteurs (...) à vivre de leur art, et dans le même temps du droit de l'ensemble des services (FAI ou éditeurs de services en ligne) d'être en mesure de pouvoir offrir le maximum dans des conditions de sécurité juridique, c'est-à-dire en ayant accepté que la rémunération des auteurs, des éditeurs et des artistes soit assurée, dans des conditions. "Notre problème n'est pas d'interdire, nous souhaitons autoriser", résume Bernard Miyet. La neutralité du net, c'est quand on paye la Sacem (MAJ) - Numer La neutralité du net, c'est quand on paye la Sacem (MAJ) - Numer
Neutralité du net

L'UMP favorable à une loi en faveur de la neutralité du net ? - Numerama L'UMP favorable à une loi en faveur de la neutralité du net ? - Numerama L'Union pour un mouvement populaire peut-elle encore se réconcilier avec la génération Internet et les acteurs du monde numérique ? Pour l'heure, cela semble plutôt mal engagé. Après trois ans de pouvoir, la majorité en place a laissé de profondes stigmates dans la sphère numérique. Des cicatrices qui auront toutes les peines du monde à cicatriser. Et si un terrible bilan peut d'ores et déjà être dressé depuis l'élection présidentielle 2007, quelques signes laissent à penser que le tableau final ne sera pas entièrement noir. Premier signe encourageant, la remise début juin d'un rapport sur "l'Ethique du numérique" soutenu par vingt-huit députés de l'UMP. Début juillet, rebelote avec l'organisation d'un débat à l'Assemblée nationale, afin d'aborder un thème d'importance : la société face aux enjeux du numérique. Cette fois, c'est sur le dossier de la neutralité du net que l'UMP pourrait se distinguer. Laure de la Raudière n'est pas étrangère à ces problématiques.
Google osera-t-il mettre en péril la neutralité des réseaux uniquement pour soutenir la croissance d'Android dans le domaine des mobiles ? C'est la question qui peut se poser après les révélations du New York Times sur l'existence de pourparlers entre le géant de la recherche et Verizon, l'un des principaux fournisseurs d'accès à Internet américains. Si pour l'heure, aucun document définitif n'a été signé entre les deux sociétés, les discussions sont néanmoins à un stade avancé. Mais cet accord risque fort d'entrainer une situation incontrôlable. Hier pourtant, un porte-parole de Verizon a expliqué que l'opérateur restait déterminé "à participer aux négociations ouvertes par la FCC". Hier, Google a également réagi à cette affaire sur l'un de ses comptes Twitter en indiquant que le "New York Times a tort. Même son de cloche du côté de Verizon. En 2008 cependant, Google avait surpris en présentant son projet OpenEdge. Neutralité du net : Verizon conteste à son tour les révélations du New York Times - Numerama
Alors que toute la presse se fait l'écho aujourd'hui des révélations du New York Times selon lequel Google serait en passe de signer un accord avec Verizon pour mettre fin à la neutralité du net, le géant des moteurs de recherche s'en défend. "Le New York Times a tout simplement tort. Nous n'avons eu aucune discussion avec Verizon sur le faut de payer pour le transport du trafic de Google. Nous demeurons autant engagés que nous l'avons toujours été pour la défense d'un Internet ouvert", a réagi la firme dans un communiqué. Cependant le démenti n'est que très partiel. Or comme l'indiquait Numerama ce matin, l'objet de l'accord présenté par le quotidien américain n'est pas tellement de favoriser Google sur le réseau, mais plutôt de signer un pacte de non agression entre la firme de Mountain View et l'opérateur concurrent de AT&T. Neutralité du net : Google dément partiellement, s'abstient sur l'essentiel - Numerama
Neutralité du Net : la « quasi censure » est préconisée dans le rapport du Gouvernement Le mois d’août promettait d’être riche en sucre, on a pas été déçu. La semaine dernière c’était une ordonnance de référé qui demandait poliment (sous peine d’amende de 10 000 euros par jours) aux fournisseurs d’accès Internet (pas tous, juste les 7 plus gros) de bloquer, par tous les moyens possibles (DPI, blocage DNS, IP, rafale d’AK47…) les sites de jeux en ligne qui n’ont pas de licence française. Un traitement que la LOPPSI promettait de n’appliquer qu’aux sites pédophiles. On s’est tout de suite dit que le lobby de la propriété intellectuelle (les moines copistes de DVD), allaient se ruer sur l’occasion afin de profiter (gratuitement) du zèle des fournisseurs d’accès. On attendait avec une impatience non dissimulée les enseignements que le gouvernement allait tirer de son élan démocratique qu’inspirait un débat public sur la neutralité du Net. Allez, assez de blahblah, examinons ce qui ressort de ces conclusions. Ok, très bien… alors « pertinent » pour vous ça veut dire quoi ?
La définition et l’application de la neutralité du Net devraient être entérinées en France par la loi. C’est en tout cas le souhait exprimé par le député Laure de la Raudière, avec la bénédiction du président du groupe UMP, Jean-François Copé. En raison de ses prises de position successives sur l’Internet, l’UMP ne serait guère en odeur de sainteté auprès des jeunes électeurs (mais aussi des entrepreneurs du Net). Le tribut de la loi Hadopi, sans doute. La faute aussi à une rhétorique souvent caricaturale. La neutralité du Net incompatible avec la notion d'Internet civilisé Le débat sur la neutralité du Net est peut-être l’opportunité pour la majorité de reconquérir une part de son électorat. Cohérence politique oblige (entêtement diront les détracteurs), le rapporteur du projet de loi « pédagogique » du gouvernement s’empressait d’inscrire Hadopi dans « l’Internet civilisé », une expression chère au président de la République. « La neutralité ne peut pas être l'alibi de l'illégalité » Neutralité du Net à la française : une version édulcorée et « civilisée » ?
Neutralité du net : le rapport NKM en intégralité En début de semaine dernière, nous publions une première analyse du rapport gouvernemental sur la «neutralité de L'Internet» , illustrée de morceaux choisis. Afin que chacun puisse s'en faire une idée, et pour que le débat continue de se déployer, nous mettons à votre disposition l'intégralité du document. Vous pouvez le télécharger en pdf en cliquant ici (clic droit, «enregistrer la cible du lien sous»). Nous avons aussi inséré une version consultable directement. Le résultat, bien que lisible, est malheureusement un peu flou. Lire les réactions à cet article. Erwan CARIO
neutralité du net

Kosciusko-Morizet, en équilibre sur la Toile
L'inquiétant colloque de l'ARCEP sur la "quasi-neutralité du réseau" (MAJ)
Free brise le tabou de l'accès prioritaire payant. Et la neutralité du net ?
Neutralité du net

Neutralité du réseau
UFC : « la définition d'Orange de la neutralité est assez étrange »
Neutralité du net : la compétence de la FCC en balance aux États-Unis
Neutralité du réseau
Présentation sur la neutralité du net
Qu'appelle-t-on la « neutralité du Net » ?
net neutralité
Neutralité du Net
Fleur Pellerin annonce la mise à mort de la neutralité du net
Neutralité du Net : Fleur Pellerin veut une loi
Neutralité du Net

Net Neutralité : Avis du CNnum
[lire+écrire]numérique
SavoirsCom1
Le "Pôle Prospective"
La neutralité du Net, c’est quoi ?
Qu'est-ce que la neutralité du Net ?
Internet : liberté, égalité, neutralité ! | L'Atelier : Accelerating Innovation
Neutralité du réseau
Qu'est-ce que la neutralité du Net ?
La neutralité du net est-elle en danger ?
À chaque pays son Internet
30 ans du Web : « Il n’est pas trop tard pour changer le Web », affirme Tim Berners-Lee
Neutralité du Net - Neutralité du réseau
Net Neutrality

Net Neutrality

NetNeutrality

Net Neutrality / Neutralité du Net (France)

neutralité

Neutralité du web

Net Neutrality

Neutralité du Net

L'ARCEP et la neutralité du net

Net Neutrality

Neutralité du net

ECONOMIE DE L'INTERNET

Neutralité du Net

Neutralité du Net

Neutralité du net

neutraliter du net

Internet

La neutralité du Net

Internet

Activité 6