background preloader

A voir + tard

Facebook Twitter

Tour My Minimalist Apartment. The Allure of Minimalism in Photographs Step inside my apartment for a moment.

Tour My Minimalist Apartment

Welcome. I’m glad you could spend a few minutes chez Millburn. Please pardon the mess. Just kidding. People are often intrigued by my living space, or rather by the idea of my living space, wondering what it looks like, how a minimalist really lives, often posing all sorts of voyeuristic questions: How many things do you own? But that’s okay—I understand the allure. When Ryan and I first started this website, I counted my things as a parody, showcasing the fact that I didn’t have the desire to be as extreme as some minimalists. Un espace, un café et du wifi : les 6 bonnes adresses pour travailler à Paris - Neo-nomade news. Cet article, datant d’octobre 2015, nous vous invitons à consulter aussi ce Top 10 des cafés-wifi à Paris plus récent.

Un espace, un café et du wifi : les 6 bonnes adresses pour travailler à Paris - Neo-nomade news

Envie de changer d’air ou d’un bon café pour commencer à travailler ? Paris regorge de bonnes adresses pour poser son ordinateur et profiter d’un cadre studieux dans une d’ambiance conviviale. Voici une sélection de 6 espaces atypiques à Paris, suivez le zèbre! Lorsque vous entrez au café Craft, le ton est donné : « café, cantine, coworking ». À l’entrée, un coin détente, réservé à ceux cherchant seulement à boire un verre (de café of course) . Une fois rentré dans l’espace de travail, la tarification évolue et se fait en fonction du temps resté, soit 3 € de l’heure en connexion ou consommation.

Niveau confort, pas d’excuses pour ne pas travailler : une grande table communautaire pour collaborer en groupe, des petites tables pour se concentrer, voire un grand canapé pour travailler de façon décontractée. Informations supplémentaires : Le premier étage : Le deuxième étage : Mnmlist : À propos de ne rien posséder. Traduction de Alors que le minimalisme consiste à s'efforcer de posséder peu — pas bien plus que ce qu'on nécessite — pourquoi ne pas pousser ça à l'extrême, juste pour voir ?

mnmlist : À propos de ne rien posséder

Et si on ne possédait rien du tout ? Je ne veux pas dire qu'on ne devrait avoir ni vêtement, ni abri, ni outil, mais plutôt qu'on abandonne l'idée de la propriété privée. C'est une idée extrême (bien que déjà connue), mais à réfléchir. Et si nous avions des choses qu'on utilise, mais qu'on ne possède pas ? Et qu'en serait-il des maisons et voitures ? Les maisons partagées ne sont pas un concept nouveau, bien que ce soit une idée assez étrangère pour la plupart, étant habitués à l'intimité de leurs propres maisons. Bibliothèques de maisons, où de petites et moyennes unités pourraient être données aux gens lorsqu'ils en ont besoin, puis rendues quand ils déménagent.Co-propriétés, avec plusieurs personnes partageant de grandes maisons et les responsabilités de leur gestion et maintenance. Bref. » just two pieces of bread. I heard a saying from India,“All you need are two chapattis a day.”

» just two pieces of bread

It doesn’t literally mean you should subsist on two pieces of bread a day, but is a reminder of how little we actually need. I’ve found this saying useful lately, as I’ve had urges to eat delicious food, buy more clothes, and more. It stops me and reminds me that I need very little, even if I want a lot of things. It amazes me how often we want things we don’t need at all. The idea pops into our heads, the urge to make that idea follows it, and we have a mental habit of just following the urge. I know I’ve gotten it into my head to take a trip, or train for an event, simply from the mention of the idea by someone else. The same goes for food: I get a craving for a food, and I’m suddenly on the hunt for it.

What if we stopped ourselves when the idea comes into our heads? We don’t need to be slaves to our impulses. Soylent: What Happened When I Went 30 Days Without Food. I spent the last 30 days eating nothing but Soylent, a new age powdered meal replacement.

Soylent: What Happened When I Went 30 Days Without Food

Why would I do something so stupid? I’ll explain. But first, if you aren’t familiar with Soylent, here’s the gist: In 2013, 24-year-old Rob Rhinehart created a powdered drink mix that met all of the nutritional requirements for an average adult. Basically, a meal replacement. After a 30-day Soylent-only diet, Rob launched a crowdfunding campaign so his friends could buy the product. Since then, Rhinehart and his team have raised $20 million in funding and have a cult-like following (along with an army of haters). But to answer your original question, here’s why I gave up traditional food for a month: 1. One of the reasons Rob Rhinehart created Soylent was to help maximize his efficiency. Minimalism. MIRASOL DISPLAY : Explaining (QUICK)