background preloader

Discours de Victor Hugo

Facebook Twitter

Jean Jaurès : Dernier discours (Vaise, 25.VII.1914) Dernier discours Lyon-Vaise, le 25 juillet 1914) Citoyens, 25 Juillet 1914 : à Vaise, l'ultime discours de Jaurès contre la guerre, cinq jours avant son assassinat. Cinq jours avant son assassinat, Jaurès vient à Lyon, le 25 Juillet 1914, aider Marius Moutet qui sollicite les électeurs de Vaise pour un mandat de député. Il vient donc le soutenir mais, dans son désarroi, notre tribun oublie cette tâche [1], pour crier le mélange de tristesse, d’angoisse et d’espérance qui l’étreint à la veille de la guerre : cette guerre qui se profile, et qui, il le sait, va écraser toute une jeunesse et avec elle une partie de l’espérance des peuples.

Dans un souci pédagogique, Jean Jaurès expose à son auditoire certaines des causes du conflit mondial qui s’annonce, et l’engage à tout faire pour s’opposer à cette guerre. Cela va devenir un véritable texte de référence à contre-courant. Jean Jaurès - Discours. Citoyens, Je veux vous dire ce soir que jamais nous n'avons été, que jamais depuis quarante ans l'Europe n'a été dans une situation plus menaçante et plus tragique que celle où nous sommes à l'heure où j'ai la responsabilité de vous adresser la parole. Ah ! Citoyens, je ne veux pas forcer les couleurs sombres du tableau, je ne veux pas dire que la rupture diplomatique dont nous avons eu la nouvelle il y a une demi-heure, entre l'Autriche et la Serbie, signifie nécessairement qu'une guerre entre l'Autriche et la Serbie va éclater et je ne dis pas que si la guerre éclate entre la Serbie et l'Autriche le conflit s'étendra nécessairement au reste de l'Europe, mais je dis que nous avons contre nous, contre la paix, contre la vie des hommes à l'heure actuelle, des chances terribles et contre lesquelles il faudra que les prolétaires de l'Europe tentent les efforts de solidarité suprême qu'ils pourront tenter.

Voilà, hélas ! Et alors notre ministre des Affaires étrangères disait à l'Autriche : Jean Jaurès - Discours parlementaires. Gandhi. « Gandhi » 4 personnes ont déjà ajouté cette célébrité à leurs favoris Ajouter à mes favoris Votre espace personnel sur Evene.fr vous permet de découvrir du contenu culturel qui vous correspond.

Gandhi

L'espace personnel, c'est un moteur de recommandations selon vos goûts. Accédez à votre espace personnel Ajouter à mes favoris 4 Gandhi Homme politique et philosophe indien. Traduction "I have a Dream" J'ai un rêve. - Les Grands Discours. J’ai un rêve. Il y a cent ans, un grand américain, qui jete sur nous aujourd’hui son ombre symbolique, a signé la Proclamation d’Emancipation. Cet arrête d’une importance capitale venait porter lumière, comme une phare d’espoir, aux millions d’esclaves Noirs marqués par les flammes d’une injustice foudroyante, et annonçait l’aube joyeuse qui allait mettre fin à la longue nuit de la captivité.

Mais un siecle plus tard, nous devons faire le constat tragique que les Noirs ne sont pas encore libres. Discours de l'Abbé Pierre - Les Grands Discours. Mes amis, au secours.... Une femme vient de mourir gelée, cette nuit à trois heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant hier, on l’avait expulsée... Chaque nuit, ils sont plus de 2000 recroquevillés sous le gel, sans toit, sans pain, plus d’un presque nu. Devant l’horreur, les cités d’urgence, ce n’est même plus assez urgent ! Écoutez-moi : en trois heures, deux premiers centres de dépannage viennent de se créer : l’un sous la tente au pied du Panthéon, rue de la Montagne Sainte Geneviève ; l’autre à Courbevoie. Discours de mars 1922 - Les Grands Discours. « Je dois peut-être au public de l’Inde et au public de l’Angleterre que ce procès a principalement pour but d’amadouer, de leur faire connaître pourquoi, de loyaliste et de coopérateur fervent, je suis devenu désaffectionné et non-coopérateur intransigeant.

Je devrais dire également à la Cour pourquoi je me reconnais coupable d’avoir encouragé la désaffection envers un Gouvernement établi en Inde par la loi. Mon activité publique commença en 1893 en Afrique du Sud, à un moment critique. Les premiers rapports que j’eus avec les autorités britanniques de ce pays ne furent point agréables. Je découvris que je n’avais comme homme et comme Indien aucun droit ; ou plus exactement je découvris que je n’avais aucun droit, parce que j’étais Indien. Cela ne me dérouta point.

Source : les 100 discours qui ont marqué le XX ème siecle. Les grands discours: Gandhi: "Le pouvoir de dire non" - Actu-Société. Les speechs qui ont forgé les grandes idées du siècle passé, racontés dans l’émotion de l’instant. Aujourd’hui, le discours de Gandhi sur la résistance non violente, lors de son passage en Suisse. Vendredi 10 décembre 1931 La scène se passe dans le décor d'opéra du Victoria Hall de Genève. Un petit homme habillé d’un dhotî (simple carré de coton blanc) est assis en position de lotus sur une vaste table basse recouverte d’un tapis persan, au milieu d’une foule de messieurs en complets trois pièces. Discours du Mahatma Gandhi (23/03/1922) - L'actu vue par JSS.

Avant de lire le discours:Dès juin 1920, le Mahatma renonce à toute possibilité de coopération avec Londres. C'est désormais le swaraj, la non-coopération non violente, qui va prévaloir, assortie d'un boycott des produits anglais, des écoles, des tribunaux et des assemblées. Le but est de paralyser le fonctionnement du pays, ce qui ne pas sans susciter une division parmi les Indiens, certains étant hostiles à un tel radicalisme. Par ailleurs, au sein des masses, la non-violence est de moins en moins respectée et il semble que Gandhi soit partiellement dépassé par sa base. Les autorités, elles, hésitent à l'arrêter car elles redoutent une explosion de violence. Début février 1922, à Chauri-Chaura, la tension monte entre des manifestants indiens et la police qui les provoque. Cela ne me dérouta point. Le premier choc me vint sous forme des lois Rowlatt, qui furent prises pour voler au peuple sa véritable liberté.

Grandsdiscoursxxs.pdf (Objet application/pdf) Abolition des droits féodaux. Le marc d'argent. Messieurs, j'ai douté un moment si je devais vous proposer mes idées sur des dispositions que vous paraissez avoir adoptées. Mais j'ai vu qu'il s'agissait de défendre la cause de la Nation et de la liberté, ou de la trahir par mon silence, et je n'ai plus balancé. J'ai même entrepris cette tâche avec une confiance d'autant plus ferme que la passion impérieuse de la justice et du bien public, qui l'imposerait, m'était commune avec vous, et que ce sont vos propres principes et votre propre autorité que j'invoque en leur faveur.

Pourquoi sommes-nous rassemblés dans ce temple des lois ? Sans doute pour rendre à la Nation française l'exercice des droits imprescriptibles qui appartiennent à tous les hommes. Tel est l'objet de toute Constitution politique. . « Tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Discours à la jeunesse.

Mesdames, Messieurs, Jeunes élèves, C’est une grande joie pour moi de me retrouver en ce lycée d’Albi et d’y reprendre un instant la parole. 18 novembre 1908. " Je parle maintenant du meurtre volontaire avec préméditation, monsieur Ribot. C'est un degré particulier de complication du meurtre. Les grands discours. Discours de Jaurès, Lille, 1900. Discours de Jean Jaurès. [Centenaire] > Le "discours à la jeunesse" de Jean JAURES (Albi, 1903) C'est une grande joie pour moi de me retrouver en ce lycée d'Albi et d'y reprendre un instant la parole. Grande joie nuancée d'un peu de mélancolie ; car lorsqu'on revient à de longs intervalles, on mesure soudain ce que l'insensible fuite des jours a ôté de nous pour le donner au passé.

Le temps nous avait dérobés à nous mêmes, parcelle à parcelle, et tout à coup c'est un gros bloc de notre vie que nous voyons loin de nous. La longue fourmilière des minutes emportant chacune un grain chemine silencieusement, et un beau soir le grenier est vide. Mais qu'importe que le temps nous retire notre force peu à peu, s'il l'utilise obscurément pour des oeuvres vastes en qui survit quelque chose de nous ? "I have a dream", le discours complet de Martin Luther King. Je suis heureux de me joindre à vous aujourd’hui pour participer à ce que l’histoire appellera la plus grande démonstration pour la liberté dans les annales de notre nation.

Les grands discours politiques de 1900 à nos jours- livreSciences politiques Géopolitique. Le retour des grands discours - Les discours qui ont marqué l’Histoire. « Ces textes font partie de la mémoire collective, à tel point que leur lecture s’accompagne inévitablement d’une résonance sonore. Les grands discours. Les grands discours politiques du XXème siècle. DESSERTINE.pdf (Objet application/pdf)

Discours à l’Assemblée constituante 1848. I ATELIERS NATIONAUX[1][modifier] ART. 1.

Discours à l’Assemblée constituante 1848

Victor Hugo : Sauver la culture et l'éducation. Discours prononcé en 1848 par Victor Hugo devant l'Assemblée Nationale. 085144Fo.pdf (Objet application/pdf) Textes de Victor Hugo : défense de la culture. RFI. Abidjan Accueil Langue Française.

RFI

Victor Hugo : les archives originales. Grands moments d'éloquence parlementaire - Ledru-Rollin (1848) Alexandre Ledru-Rollin Assemblée nationale. Grands moments d'éloquence parlementaire - Victor Hugo (1849) Le discours de Victor Hugo appuie la proposition d'Armand de Melun visant à constituer un comité destiné à « préparer les lois relatives à la prévoyance et à l'assistance publique ». 1848 et l'éloquence parlementaire. En 1848, avec l'avènement de la République et le suffrage universel, l'Assemblée nationale devient le lieu où les projets de réforme portés par l'élan révolutionnaire sont débattus par les représentants de la nation. Grands moments d'éloquence parlementaire - Tocqueville (1848) Les grands moments d'éloquence parlementaire.

Les convictions républicaines de Victor Hugo en 1848. Victor Hugo - textes et discours sur le web. Victor Hugo « discours sur la misère » à l’Assemblée Nationale le 9 juillet 1849. Victor Hugo : petite anthologie de quelques grands discours. Victor Hugo : petite anthologie de quelques grands discours.