background preloader

Sites "sanitaires"

Facebook Twitter

Santé publique France - Inpes. Dp131206. Inpes - Les bons gestes pour limiter la transmission des virus de l’hiver. Ils s’invitent chaque année aux premiers frimas et envahissent notre système respiratoire ou digestif… Ce sont les virus saisonniers de l’hiver, responsables de rhumes, rhinopharyngites, grippes, bronchites, bronchiolites et gastro-entérites.

Inpes - Les bons gestes pour limiter la transmission des virus de l’hiver

Comment se propagent-ils, comment s’en protéger ? En automne et en hiver, l’Inpes met l’accent sur les « gestes barrières » comme le lavage des mains. L’Institut a ainsi rediffusé du 2 au 29 novembre à la télévision et au cinéma « Avec ou sans les mains ? », un spot humoristique mettant en scène des activités de la vie quotidienne comme faire ses courses, lire une carte de restaurant, retirer de l’argent à un distributeur automatique ou porter ses enfants avec… les coudes.

Version accessible (synopsis) Chaque année la grippe touche environ 2,5 millions de personnes et la gastro-entérite une personne sur douze. La gastro-entérite peut-être d’origine bactérienne ou virale. Adopter les « gestes barrières » Lavage des mains Mouchoir en papier Éviter… Aérer. Inpes - Catalogue - Virus respiratoires<br>Grippes, bronchite, rhume, bronchiolite<br>Limitons les risques d'infection.

Inpes - Communiqué de presse - Virus de l’hiver : avec ou sans les mains ? L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) et le ministère de la Santé et des Sports, en lien avec la Caisse nationale d’assurance maladie, lancent en novembre une nouvelle campagne de prévention de la transmission des virus de l’hiver.

Inpes - Communiqué de presse - Virus de l’hiver : avec ou sans les mains ?

Cette année, la campagne adopte le ton humoristique. Le spot télévisé met en avant un geste central qui permet de limiter la propagation des virus saisonniers : le lavage des mains. A cette occasion seront rediffusés des outils d’information, qui font la promotion des autres gestes de prévention à adopter, avec les enfants notamment : éviter les contacts rapprochés avec des personnes malades, se couvrir la bouche avec un mouchoir ou le coude, plutôt qu’avec les mains, quand on tousse ou éternue. Ces gestes simples ont démontré leur efficacité. Il est essentiel de le rappeler régulièrement, car ils sont souvent oubliés. Le plus simple, c’est de se laver les mains Version accessible (synopsis) > En savoir plus.

Virus de l'hiver et lavage des mains. INPES - La santé à l’école. Concernant la santé des élèves, l’école a une double mission : le suivi de la santé des élèves mais aussi leur éducation à la santé, aux comportements responsables et à la citoyenneté.

INPES - La santé à l’école

Le premier volet comprend des bilans de santé assurés par les personnels de santé de l'Éducation nationale (médecins et infirmières scolaires). Le second est du ressort de l’ensemble de la communauté éducative. Il associe les parents et les partenaires de l'Éducation nationale, dont l’Inpes. L’éducation à la santé en milieu scolaire s'appuie sur une démarche globale et positive, structurée autour d’axes prioritaires : De la maternelle au lycée, les programmes scolaires apportent ainsi les connaissances qui contribuent à la connaissance et à la réflexion des élèves sur la santé. Au sein des instances institutionnelles, les parents ont un rôle important concernant des projets d’éducation à la santé et à la citoyenneté.

Santé publique France - Accueil. Santé publique France - Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Chaque hiver, la grippe saisonnière touche en moyenne 2,5 millions de personnes en France.

Santé publique France - Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière

Afin d’inciter les personnes à risque à se faire vacciner contre la grippe, une nouvelle campagne de vaccination se déroule du 6 octobre 2016 au 31 janvier 2017. A cette occasion, 11 millions de personnes à risque reçoivent un bon de prise en charge de l’Assurance maladie afin de les inciter à se faire vacciner en retirant gratuitement le vaccin en pharmacie. Le vaccin grippal demeure le moyen le plus sûr et le plus efficace pour protéger les personnes les plus à risque.

Moins d’une personne sur deux pour lesquelles la grippe représente un danger est vaccinée. Bilan de la saison 2015-2016 La saison hivernale a été marquée en France métropolitaine par une épidémie de grippe tardive, longue mais d’ampleur et de gravité modérées.