background preloader

Juliettemarie

Facebook Twitter

Emmanuel Macron. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Macron. Emmanuel Macron, né à Amiens le , est un homme politique, haut fonctionnaire et banquier d'affaires français. En 2016, il fonde le mouvement politique « En marche ! » puis démissionne de ses fonctions de ministre en de la même année. Trois mois plus tard, il annonce sa candidature à l'élection présidentielle de 2017. Situation personnelle Famille Emmanuel Jean-Michel Frédéric Macron est le fils de Jean-Michel Macron, médecin et professeur de neurologie au CHU d'Amiens[1] et responsable d'enseignement à la faculté de médecine de cette même ville[2], et de Françoise Noguès, médecin-conseil de la Sécurité sociale[3].

Vie privée Le [7], il épouse Brigitte Trogneux, issue d'une famille de chocolatiers amiénois[8], au Touquet-Paris-Plage où il réside[9]. Formation Carrière professionnelle Inspecteur des Finances En 2016, il démissionne de l'inspection des finances. Banquier d'affaires Parcours politique Analyses Santé. Macron, son «programme économique», et les codes du teasing d'Apple.

FIGAROVOX/ANALYSE - L'ancien ministre de l'Economie a envoyé une ébauche de projet économique aux adhérents de En Marche!. Eric Verhaeghe ne voit rien de nouveau dans ces premières orientations. Éric Verhaeghe est fondateur de Tripalio, une start-up sur la vie syndicale. Cet ancien élève de l'ENA a occupé des fonctions dans le monde patronal et assumé divers mandats paritaires.

Il fut notamment administrateur de la sécurité sociale. Il est l'auteur de Ne t'aide pas et l'État t'aidera aux éditions du Rocher. Retrouvez ses chroniques sur son site. Emmanuel Macron a dévoilé, paraît-il, son programme économique et social, qui s'appelle plutôt «» de son projet. De premières propositions en premières orientations Dans tous les cas, le programme de Macron se fait attendre.

Poser la question, c'est probablement y répondre. Macron slalome en hors piste Ce n'est pas en lisant le programme de Macron que l'on trouve des réponses à ces questions essentielles. Macron a-t-il senti les sujets de 2017? Emmanuel Macron : Son Programme Economique Et Social. Peut Mieux Faire ! | Forbes France. | Photo by serge mouraret/Corbis via Getty Images Le programme économique et social d’Emmanuel Macron est enfin dévoilé.

La recette de ses réformes, à défaut d’être original, est un mix habile des propositions de François Fillon et François Hollande. Peut mieux faire ! Si on résume les propositions d’Emmanuel Macron dans le domaine économique, on s’aperçoit que c’est un mélange de François Fillon qui serait moins brutal et de François Hollande qui aurait été lui, un peu plus audacieux. Alors ça se veut très habile à l’approche de la primaire de gauche, mais ça manque de précisions et d’originalité.

Emmanuel Macron a beau être très jeune, il pense avoir tout compris de la politique. L’ensemble est, en effet cohérent et correspond à ses engagements. Les propositions ne sont donc pas clivantes. Les seuls qui ne peuvent pas comprendre Emmanuel Macron sont ceux qui se retrouvent aux extrêmes de l’échiquier politique. Le diagnostic sur lequel il a bâti son programme est simple.

Macron dévoile son programme : "Plus de flexibilité, plus de souplesse" - 9 novembre 2016. Tous les sondages promettent une victoire de la droite à la présidentielle. Pourquoi vous lancer dans une aventure pareille ? Je ne crois pas du tout à la logique de l’alternance, celle dans laquelle le système politique s’est enfermé pour survivre, et qui implique que les grands partis traditionnels se succèdent mécaniquement. Je ne crois donc pas du tout qu’en 2017 ce sera mécaniquement le tour de la droite ! L’aventure que vous évoquez est une aventure de refondation politique, parce que ce qui constitue aujourd’hui le Parti socialiste d’une part et Les Républicains d’autre part n’est plus adapté aux vrais défis du pays. Emmanuel Macron annonce ses 8 mesures chocs dans "l'Obs" Pourquoi réussiriez-vous où d’autres ont échoué ? Parce que j’ai l’optimisme de la volonté. >> Lire l'intégralité de l'entretien avec Emmanuel Macron dans "l'Obs", en kiosque jeudi 10 novembre.

Présidentielle 2017 : le programme d'Emmanuel Macron. Dans son livre-programme «Révolution», l'ancien ministre de l'Economie se présente à la fois comme «libéral» et «de gauche», affirmant vouloir privilégier une «troisième voie», qui par exemple, protège «non pas les emplois mais les salariés». A lire aussi : Présidentielle 2017 : le programme de Benoît Hamon Fiscalité : les cotisations maladie et chômage supprimées Emmanuel Macron souhaite «diminuer l'écart entre le salaire brut et le salaire net» en supprimant les cotisations maladie et les cotisations chômage» payées par les salariés et les indépendants.

Il propose de financer la mesure grâce à la CSG qui, explique-t-il, a «une base beaucoup plus large», puisqu'elle inclut les actifs, les retraités et les revenus du capital. Emploi : assouplir les 35 heures Selon l'ancien membre du gouvernement de François Hollande, nous entrons «dans un monde où selon les âges de la vie on a des préférences différentes». Retraites : un système à la carte Sécurité : Restaurer l'autorité de l'Etat. Emmanuel Macron : ce qu'il faut retenir de son premier meeting à Paris. Par Ludovic Galtier Cinq mois après son meeting à la Mutualité, Emmanuel Macron a prononcé son premier discours à Paris (porte de Versailles) samedi 10 décembre, cette fois en qualité de candidat à la présidentielle. Le fondateur du mouvement "En marche", lancé le 6 avril 2016, a réussi le pari de la mobilisation : 15.000 personnes auraient assisté au meeting de celui qui se pose en "candidat du travail".

C'est sous cet angle que l'ancien ministre de l'Économie a entamé sa campagne. Après avoir longtemps défendu sa méthode, Emmanuel Macron est, accoudé à son pupitre flanqué du #RévolutionEnMarche, entré dans le vif du sujet. Place désormais aux propositions "pour libérer et protéger", présentées autour de trois boucliers : social (déremboursement d'aucun soin, en réponse à François Fillon), sécurité (recrutement de 10.000 policiers et gendarmes en trois ans) et européen. Maintien des 35 heures Mais ce n'est pas tout. Cet impôt augmentera, en effet, de 1,7 point.

Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) | Twitter. Ça nous fait marcher - En Marche ! En Marche.