background preloader

CONCLUSION

Facebook Twitter

Trafic aérien en Bretagne. L'appel à la grève n'a pas d'incidence - Faits divers - LeTelegramme.fr. Trafic aérien : les aéroports bretons touchés. FRANCE 3 BRETAGNE  Le mouvement de grève dans le contrôle de la navigation aérienne devrait toucher à partir de ce mardi les aéroports de Bretagne.

Trafic aérien : les aéroports bretons touchés

Des vols sont déjà annulés. Le préavis court jusqu'à dimanche 29 juin. Par Thierry PeignéPublié le © France 3 Bretagne L’union nationale des syndicats autonomes, ingénieurs du contrôle de la navigation aérienne (UNSA/ICNA) a déposé un préavis de grève pour la période du mardi 24 juin au dimanche 29 juin 2014. La direction générale de l’aviation civile (DGAC) estime que les vols seront assurés à 75 % en moyenne. Face à ce mouvement, la direction générale de l’aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire, pour la journée de mardi, leur programme de vols de 20% vers le sud de la France, l’Espagne, le Portugal, le Maroc, la Tunisie et l’Algérie.

Sur les sites internet des aéroports bretons, des annulations de vol étaient déjà annoncés. Aéroport de Lannion : Pas d'annulation annoncée sur le site. Aéroport de Nantes : Les enjeux du transfert vers Notre-Dame-des-Landes. Une enquête de l’Humanité du 28 mars 2012 Enquête.

Aéroport de Nantes : Les enjeux du transfert vers Notre-Dame-des-Landes

L’actuel aéroport de Nantes (Loire-Atlantique) est saturé et vétuste. Situé en zone urbaine, son développement est inenvisageable. Après enquêtes et débats publics, une nouvelle structure aéroportuaire devrait être mise en exploitation à l’horizon 2017 à Notre-Dame- des-Landes. Découvrir Nantes, c’est immanquablement en venir à lever les yeux au passage d’un géant du ciel, parfois en plein effort au décollage, survolant des zones habitées du centre-ville, la gare ou le Hangar à bananes (le nouveau lieu de vie nocturne des bords de Loire) à quelque 200 mètres d’altitude à peine. L’équipement, déclaré d’intérêt public en 2008, sera construit et exploité par le groupe Vinci.

L’Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d’aéroport (Acipa), ainsi qu’une quarantaine d’autres, constituées en coordination, appelaient à une manifestation à Nantes le 24 mars. La croissance du trafic en 2011. Plan_de_situation_piece_b. Les projets de dessertes en transport collectif du nouvel aéroport : « Projet d'Aéroport du Grand Ouest. - Une desserte en tram-train par l’est Une desserte en tram-train électrique à partir de la gare de Nantes, empruntant pour partie la ligne Nantes-Châteaubriant en cours de réhabilitation, est envisagée à l’horizon de l’ouverture de l’aéroport.

Cette ligne aura une double vocation de desserte aéroportuaire et de desserte périurbaine (secteurs de la Chapelle-sur-Erdre, Treillières/Grandchamp-des-Fontaines et Vigneux-de-Bretagne). Le service attendu pourrait être optimisé par l’utilisation maximale de l’emprise de l’ancienne voie ferrée La Chapelle-Blain-Beslé, en adoptant les caractéristiques des lignes de tramways dans la traversée des zones urbanisées. Son tracé définitif n’est pas encore arrêté. Le Syndicat mixte d’études de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes a engagé les premières études en 2005/2006 (faisabilité technique) puis en 2007/2008 (clientèles, socio-économie et examen des variantes de tracés à partir de l’emprise de l’ancienne ligne ferroviaire). Les enjeux du nouvel aéroport : 2/3 - Exemplaire sur le plan de la sécurité. Aeroport_du_Grand_Ouest_en-10_points_clefs_Avril2011. Les enjeux du nouvel aéroport : 1/3 - Une nécessité pour le Grand Ouest.

Notre-Dame des Landes, un choix de société. Une manifestation, des rangées d'uniformes, des expulsions, des gaz lacrymogènes, des destructions.

Notre-Dame des Landes, un choix de société

Les images de policiers délogeant brutalement des manifestants pacifiques constitue toujours un symbole. Lorsque la gauche est au pouvoir, le fantôme de Jules Moch, ministre socialiste faisant tirer sur des ouvriers, en 1947, s'invite dans les esprits chagrins. Le chantier du futur aéroport international qui doit sortir de terre près de Nantes en 2017 ne commence pas sous les meilleurs auspices. Dans le bocage de Notre-Dame des Landes, à 30 km au nord-ouest de la métropole nantaise, deux logiques implacables s'affrontent.

D'un côté, on trouve les autorités politiques, nationales comme régionales, appuyées par de grandes entreprises et disposant du monopole de la force légale. Sort peu enviable. En France, le débat sur l'étalement urbain est pris dans un paradoxe. Plus d'argent. Publique, les Etats européens renoncent à certaines dépenses. Signaler ce contenu comme inapproprié. Carte_implant.