background preloader

Epicerie Coopérative

Facebook Twitter

Tutoriel achats groupés bio - Basebio.com. OWNI, News, Augmented. Faire soi même son garde manger - Mon-Garde-Manger.fr. Comment fabriquer un garde-manger simple - Le Bricolage de A à Z. Pour conserver leurs aliments, nos grand-mères les enfermaient dans une cage dont les parois étaient garnies de toile métallique à mailles très fines et serrées : le garde-manger. Les denrées, tout en recevant ainsi l’aération nécessaire, étaient à l’abri des insectes et des rongeurs. Sommaire : La construction Commencer par fixer les deux panneaux latéraux sur les traverses inférieures et supérieures, en réservant l’emplacement des montants sur lesquels seront ensuite fixés les panneaux.

Quand les deux cadres seront assemblés, fixer ensuite le panneau arrière sur les traverses inférieure et supérieure, toujours en réservant l’emplacement des montants. Fixer également entre les montants avant les traverses inférieures et supérieures, toujours par collage-clouage. Sur le panneau arrière et sur ceux de côté, fixer de nouveau les traverses sur lesquelles s’appuieront les deux tablettes, sous le bord avant desquelles seront fixés les raidisseurs. La porte Porte avec toile métallique. Calcul des impacts environnementaux des couches : Hamac. ESPACE COOPÉRATEURS | Coopérative de la Goutte d'Or 38, rue myrha. Les Cambusiers 81: un groupement d'achat pas tout à fait comme les autres... - Revenir à l'accueil en cliquant ici ! FOURNISSEURS. Terra Libra. Contact - Provinces Bio.

ESPACE COOPÉRATEURS | Coopérative de la Goutte d'Or 38, rue myrha. Épisol : une épicerie sociale et pédagogique. Épisol est une épicerie, autrement dit, c’est un commerce. Sa particularité ? C’est un commerce à but non lucratif. Quel est son but alors ? Son but est, avant tout, de permettre à des personnes de retrouver le statut d’acheteur ou de consommateur, dans une société fondée sur l’échange marchand. En permettant ainsi aux personnes de « re-devenir des acheteurs », nous leur permettons tout simplement de « faire société ». En ce lieu, on achète et on vend, on échange un bien contre de l’argent ; en ce lieu, l’acheteur est un « client » à part entière. La particularité d’épisol : les personnes y trouvent des aliments dix fois moins chers que dans les magasins, c’est-à-dire qu’ils paient les aliments au prix de 10 % de leur valeur réelle. L’autre particularité est que les clients d’épisol se voient attribuer un « porte-monnaie » qui est une somme d’argent à dépenser sur un mois.

Nos clients sont accueillis par des bénévoles et des salariés. Malgré ce rendez-vous manqué, M. . – Ah ! Flyerverso.jpg (Image JPEG, 1169 × 826 pixels) SoliBio. La Louve » Aux origines des coopératives en France. « Une coopérative est une association autonome de personnes volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et culturels communs au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement. » – Alliance coopérative internationale En France, où, jusqu’au second Empire, l’industrialisation avançait à un rythme plus lent qu’en Angleterre – le salariat étant restreint à quelques zones de production (Paris, Lyon, le Nord) et, même dans ces régions, étant limité pour la plupart à des petites structures artisanales -, les premières expériences coopératives ont eu lieu dans un contexte rural.

On pourrait reconnaître dans les fruitières du Jura, par exemple, de véritables coopératives avant la lettre. Ces premières coopératives françaises puisent leurs racines dans les traditions progressistes propres à ce pays, à cette époque : le socialisme utopiste et le catholicisme social. Une visite à l’Egalitaire.

Epicerie coopérative et participative à Nancy : Description en une ligne. En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer Ce projet part de plusieurs constats quant à notre alimentation actuelle : circuits longs engendrant une rémunération dérisoire des producteurs par rapport au coût final, produits parfois de mauvaise qualité, perte de confiance dans les labels… Sa volonté est donc d’innover socialement et de rassembler des habitants de Nancy pour se saisir de ces enjeux et y répondre collectivement par la création d’une épicerie qui rassemblerait des produits répondant à un cahier des charges fixé par la communauté.

Cette épicerie proposerait des produits à coûts modérés (en moyenne -20% de ceux pratiqués en distribution classique) en contrepartie d’une participation active de chacun dans son fonctionnement (environ 3h / mois). Quelle est la plus-value sociale du projet ? Ce projet permet la réappropriation collective d’un sujet central, celui de notre alimentation et de sa production. Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Coopérative de consommation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les coopératives de consommation font partie de l'économie sociale. Exemples de coopératives de consommation[modifier | modifier le code] Elles ont été très nombreuses. Histoire[modifier | modifier le code] Une tradition populaire[modifier | modifier le code] Une tradition populaire du travail « en coopération » a existé en France bien avant la Révolution française à l’exemple des « fruitières » du Jura, mode d’organisation ancestral des éleveurs depuis le XIIIe siècle.

Les éleveurs apportent leur lait à la « fruitière », assurent la fabrication du fromage et se partagent les bénéfices issus de la vente en fonction de la quantité de lait fournie. Un concept nouveau[modifier | modifier le code] La France voit fleurir de nombreuses théories : De Saint-Simon (1760-1824) à Charles Fourier (1772-1837) qui, pour la plupart, ne sont pas suivies d'applications. Les premières épiceries coopératives[modifier | modifier le code] Portail de l’économie. Epicerie saveurs. Le Jardin de l'Avenir. Le Jardin de l'Avenir, exploitation convertie à l'agriculture biologique en 1974, propose une "libre cueillette" de fruits et légumes. Le matériel nécessaire à la cueillette est prêté sur place (brouette, paniers, couteau, plan du jardin, etc). Le jardin peut également être visité en groupe : historique de l’entreprise, principes de l’agriculture biologique (vie du sol, rotations des cultures, compostage…), définition du sol (formation, entretien d’un sol, faune et flore…), explications pour faire son propre jardin en agriculture biologique et visite commentée du jardin (découverte des cultures, questions réponses…).

Le jardin de l'avenir a également un magasin proposant des produits issus de l'agriculture biologique :- Les fruits et légumes du jardin. (livraison de paniers possible)- Des produits provenant directement de producteurs locaux ou régionaux- Des produits divers : épicerie salée et sucrée, vins, produits surgelés, pain, produits d'entretien, etc... Artisans du Soleil. SoliBio. La Quadrature du Net | Internet & Libertés.