background preloader

Julien061098

Facebook Twitter

Le low-cost envahit tous les secteurs d'activités. Le Parisien | Son principe?

Le low-cost envahit tous les secteurs d'activités

Des coûts réduits à l'essentiel qui permettent de tirer les prix vers le bas. Selon Pascal Perri, économiste et spécialiste du sujet, le low-cost répond à la demande des consommateurs actuels et est donc voué à se développer. « C'est un modèle qui repose sur la simplicité d'une offre ou d'un produit.

On enlève le superflu pour ne garder que l'indispensable. Le low-cost est déjà bien implanté en France dans plusieurs secteurs. (Paris - Relax news) - Le rapport de Charles Beigbeder, président de Poweo, sur la mission "low-cost et pouvoir d'achat", présenté ce mercredi, fait un état des lieux des services low-cost proposés aux Français dans plusieurs secteurs.

Le low-cost est déjà bien implanté en France dans plusieurs secteurs

Le bas coût est déjà présent dans l'alimentaire, les transports et de plus en plus dans les services. Dans l'aérienLes compagnies aériennes proposant des offres à bas coût s'installent en priorité dans les aéroports secondaires, constate le rapport. Cela leur permet de payer des redevances aéroportuaires moins importantes que dans les grands aéroports et de bénéficier de rotations plus rapides. Pour faire diminuer les coûts, les offres sont standardisées, avec une classe unique et un service à bord réduit au minimum, voire payant. La prédominance d'Internet dans le système de réservation permet aussi de réduire les coûts. Le low cost dans tous ses états. Banques : une offre "low cost" pour les clients les plus fragiles. Pour des centaines de milliers de Français asphyxiés financièrement, ce pourrait être une bouffée d'oxygène.

Banques : une offre "low cost" pour les clients les plus fragiles

Toutes les banques mettent en place à partir de mercredi, comme la loi bancaire de 2013 les y oblige, une offre destinées à leurs clients les plus fragiles. Au tarif maximum de 3 euros par mois, ce compte "low cost" proposera de vraies prestations : pas de chéquier, certes, mais une carte de paiement à autorisation systématique (débit immédiat), ainsi que deux chèques de banque, quatre virements gratuits par mois ou des prélèvements en nombre illimité. "Cette officialisation d'une offre spécifique pour les clients fragiles, jusqu'ici appliquée de manière disparate, est une bonne nouvelle pour tous ceux qui se retrouvaient à devoir changer de banque ou qui se voyaient retirer leurs instruments de paiement, estime Jean-Louis Kiehl, président de Crésus, l'association d'accompagnement des familles souffrant de surendettement.

Crainte que les banques "ne traînent des pieds" Comparatif Banque en Ligne – ActuBancaire. Manque de transparence, facturation de services inutiles ou peu utiles, perte de confiance depuis la crise, les banques traditionnelles sont accusées de beaucoup de maux.

Comparatif Banque en Ligne – ActuBancaire

La commission Européenne dénonce les banques Françaises, les frais bancaires représentent annuellement 120€ à 160€ par an et par compte, plus du double comparé aux banques Belges. Face à ce constat de nouvelles banques low-cost ont fait leur apparition : les banques en ligne. Aujourd’hui les offres en ligne ne sont pas toutes égales, et il est indispensable de connaitre ce qui se cache derrière la gratuité de ces offres.

Bien choisir sa banque en ligne, c’est bien la connaitre, voici donc notre comparatif des offres bancaires sur internet avec au banc d’essai : NET Agence, Fortuneo, Boursorama, ING Direct, Monabanq. Le classement des banques en ligne par la rédaction 1. Profitez dès à présent du parrainage Boursorama! Remplissez le formulaire ci-dessous et recevez dans l’heure votre offre de parrainage. 2. Emmanuel Combe. Le «low cost» est un modèle novateur de concurrence, qui repose sur une équation simple : simplifier les produits et services, pour diminuer les coûts et les prix.

Emmanuel Combe

Ce modèle se distingue de pratiques commerciales telles que les promotions, les soldes, les prix d’appel, consistant simplement à baisser occasionnellement les prix, mais sans s’attaquer à la question des coûts de production. et à la redéfinition des besoins des consommateurs. Le «low cost» ne se limite plus aujourd’hui au seul transport aérien et envahit tous les secteurs de l’économie, à l’exception peut-être du luxe : services à la personne (coiffure, banque directe, hôtel, etc.), automobile, téléphonie mobile, maisons et, bien entendu, distribution alimentaire et commerce en ligne.

Je vous invite à découvrir les ressorts de ce modèle et son impact sur la concurrence et le pouvoir d’achat. News 2013/2014. Le low-cost bancaire. Économiste et vice président de l'Autorité de la concurrence, Emmanuel Combe nous explique les grands principes du low-cost.

Le low-cost bancaire

Qu'est-ce que le low-cost bancaire ? Il y a des confusions sur la notion même de low cost : ce n'est pas parce que l'on vend un produit bon marché qu'on est low-cost et ce n'est pas parce que l'on produit en Chine avec des coûts de production plus faibles que l'on est low-cost. Le low-cost consiste à prendre un produit complexe, riche et à le dépouiller de tous ses accessoires et options pour en faire un produit basique, simple. Donc le low-cost se définit comme un produit peu cher car simplifié à l'extrême sans avoir toutes les options . Le premier compte bancaire low cost : « compte Nickel » - Le blog de UFC Que Choisir 43. Le discount fait son apparition dans le domaine bancaire avec la création d’un nouveau compte bancaire appelé « Nickel », dont le fonctionnement est simplissime.

Le premier compte bancaire low cost : « compte Nickel » - Le blog de UFC Que Choisir 43

Il s’agit d’un coffret avec une Mastercard. La particularité majeure de ce produit est qu’il n’est pas lié à un réseau bancaire. L’ouverture du compte se fait auprès d’un buraliste (les bureaux de tabac réalisent le réseau de distribution du produit) sur simple présentation d’une pièce d’identité et d’un numéro de mobile. Ce compte offre toutes les possibilités de paiement classique : mastercard, relevé de compte, retrait et dépôt d’espèce. Les inconvénients majeurs résident en l’absence de chéquier et de découvert. Il n’y a pas de guichet car la gestion du compte se fait en ligne. Ce compte bancaire s’adresse à un public pour qui les offres bancaires classiques sont trop chères. Il est intéressant de se pencher sur le coût de revient du compte « Nickel ». UFC Que Choisir 43 G.A. (20+) Le compte Nickel fait sauter les banques. C’est une petite révolution dans ce monde sans pitié pour le quidam en délicatesse avec son banquier.

(20+) Le compte Nickel fait sauter les banques

Lancé le 11 février 2014, le compte Nickel, une offre bancaire alternative lancée par la Financière de paiements électroniques (FPE), a conquis en un an plus de 100 000 clients. Explications. Nickel, c’est quoi donc ? Une solution de dépôt et de retrait d’argent pour tous, sans conditions de ressources ni de revenus, qui n’est adossée à aucun établissement bancaire, qui n’autorise ni découvert ni épargne, et n’accorde aucun prêt à ses clients. Son réseau ? Créée par deux amis, l’un informaticien, Ryad Boulanouar, l’autre financier, Hugues Le Bret (ancien directeur de la communication de la Société générale puis PDG de sa filiale en ligne Boursorama), la FPE, qui s’appuie donc sur le réseau des 26 500 buralistes français, commence à chatouiller vigoureusement les banques traditionnelles. Le premier compte bancaire low cost : « compte Nickel » - Le blog de UFC Que Choisir 43.

Low cost : la banque aussi. "Nickel", le compte en banque "low-cost" LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne Michel "Le journal, un paquet de cigarettes… et un compte bancaire, s'il vous plaît" : à partir du mois de novembre, en France, il sera possible d'ouvrir un compte en banque dans un bureau de tabac.

"Nickel", le compte en banque "low-cost"

Un authentique compte en banque, baptisé "compte Nickel" pour en symboliser l'accès simple et le bas tarif. Des moyens de paiement y seront associés : pas de chèques, mais des virements et, surtout, une carte bancaire Mastercard acceptée en France et à l'étranger à 20 euros l'an. Aucun découvert ne sera autorisé, ce qui exclura de facto les tarifications "punitives". S'il manque de l'argent sur le compte avant la tombée d'un prélèvement, le titulaire sera prévenu par texto. Ce compte sera accessible sans condition de revenus, dépôts ou patrimoine : toutes les personnes âgées de plus de dix-huit ans en possession d'un document d'identité valide (carte d'identité, permis de séjour…) pourront en faire la demande.