background preloader

Mémoires

Facebook Twitter

Comment « mieux apprendre » pour consolider les apprentissages scolaires ? Étude d’Alice Latimier, docteure en sciences cognitives (département d’Études cognitives, l’École Normale Supérieure) et actuellement chercheure postdoctorale à l’Université de Bourgogne Franche-Comté. Elle est également présidente de l’association Cog’Innov, qui valorise la recherche par des actions de médiation et de vulgarisation scientifique auprès du grand public. Juin 2020 – 10 minutes Quels sont les moyens pédagogiques pour garantir l’optimisation des apprentissages et la mémorisation à long terme des connaissances ?

Quelles stratégies mettre en place dans la présentation des contenus d’un cours ? Comment apprendre à apprendre ? Alice Latimier nous livre ici les méthodes d’un apprentissage efficace. L’apprentissage est un processus composé de trois étapes successives : l’encodage, le stockage et la récupération. Dans le contexte scolaire, le but de tout apprentissage est donc de garantir la consolidation des connaissances pour assurer l’étape finale de récupération. Fonctions exécutives | Fonctions exécutives. Le cerveau_episode5 by eric.zahnd86 on Genially.

Un cerveau qui apprend. ,Chaque semaine, découvre comment est fait ton cerveau et apprends comment il fonctionne. ,Episode 5,Pour démarrer clique ici. ,Te souviens-tu de ce que tu as appris dans l'épisode 4? ,Clique ici pour tester tes connaissances,1,,C,Toutes les zones de ton cerveau s'activent en même temps.,,,1. Quand tu fais quelque chose (Tracer un trait avec un crayon par exemple) :,B,,A,QUIZ Le fonctionnement du cerveau,,,Ton cerveau le décompose en petites étapes. ,Ton cerveau active tes 5 sens.,2,,C,Les neurones de ton cerveau ne sont pas prêts à le faire.,,,2. Si tu n'arrives pas à faire quelque chose, c'est que: ,B,,A,QUIZ Le fonctionnement du cerveau,,,Ton cerveau ne pourra jamais le faire.

Le cerveau_episode2 by eric.zahnd86 on Genially. Un cerveau qui apprend. ,Chaque semaine, découvre comment est fait ton cerveau et apprends comment il fonctionne. ,Episode 2,Pour démarrer clique ici. ,Te souviens-tu de ce que tu as appris dans l'épisode 1? ,Clique ici pour tester tes connaissances,1,,C,Les neurones,,,1. Les toutes petites cellules de ton cerveau s'appellent:,B,,A,QUIZ Le fonctionnement du cerveau,,,Les drones ,Les hexagones,2,,C,une réaction,,,2. CUA et numérique by RÉCIT AS on Genially. Conception universelle d'appentissage,Principe 1,Offrir plusieurs moyens de représentations,Principe 2,Principe 3,Offrir plusieurs moyens d'action et d'expression,Offrir plusieurs moyens d'engagement,Pour en savoir plus ... ,Cette présentation est un résumé des outils numériques présentés en lien avec la CUA dans un contexte d'enseignement en ligne lors du 2e webinaire du RÉCIT en adaptation scolaire, le mardi 19 mai 2020.La liste est loin d'être exhaustive et pourrait être complétée.

Certaines lignes directrices n'ont pas d'outils associés dans cette présentation, mais c'est loin de prendre pour acquis qu'il n'en n'existe pas. ,Suivez l'étoile orange ! Elle vous guidera vers les ressources numériques. Éviter d'activer des idées ou des stratégies inappropriées. Des usages numériques adaptés pour renforcer la capacité de mémorisation des élèves. Le groupe projet « Des usages numériques en Économie et gestion » a fait émerger lors d’un travail en design thinking, l’importance de la mémorisation dans le cycle des apprentissages.

Les outils numériques offrent une multitude d’opportunités et une problématique a émergé. Dans quelle mesure les usages numériques contribuent-ils à un renforcement de la capacité de mémorisation des élèves ? Comment à travers des usages numériques adaptés, améliorer l’apprentissage pour réduire les effets de la courbe de l’oubli sur les savoirs et les savoir-faire ? Pour contribuer à votre réflexion, le groupe projet « Des usages numériques en Économie et gestion » vous propose une vue de quelques apports théoriques ainsi que deux guides pédagogiques mettant en scène des usages numériques à des fins d’amélioration de la mémorisation :

Les clés pour mieux mémoriser. Le gros problème de la mémoire ? C’est qu’elle oublie ! Le cerveau efface en permanence les informations dont il n’a plus l’utilité. Mais les neurosciences et les nombreuses recherches sur le sujet nous permettent aujourd’hui de savoir comment consolider notre mémoire à long terme. Apprendre oui, mais en connaissant le fonctionnement de son cerveau, c’est encore mieux ! Dans cet article, on vous donne la recette pour mieux mémoriser. Avec en bonus un focus sur quelques techniques qui aideront vos élèves à mieux retenir leurs leçons. ???? Les 3 mémoires En réalité, il n’y a pas une mémoire mais trois, comme les recherches d’Atkinson & Shiffrin (1960) l’ont montré : la mémoire sensorielle, la mémoire à court terme (ou de travail) et la mémoire à long terme.

Mais « long terme » peut signifier un jour comme plusieurs années : tout dépend du nombre de fois où l’information a été récupérée dans la mémoire à long terme pour être « réactualisée » dans la mémoire de travail. Utiliser les mots. Mila fait des petits Mickeys – Sketchnotes (work in progress) L’art de mémoriser et d’apprendre en période d’examen… et pour la vie. L’effet test, les répétitions espacées et les palais de mémoire sont des outils qui permettent de mieux retenir les nouveaux apprentissages, tant pour se préparer à un examen qu’à d’autres fins.

Comment améliorer sa mémoire et optimiser sa capacité d’apprendre, particulièrement en cette fin de trimestre? L'Association des étudiants et étudiantes en physique de l'Université de Montréal (PHYSUM) a récemment demandé à Francis Blondin de venir partager avec ses membres l’art de mémoriser et d’apprendre, lui qui a remporté à deux reprises le Championnat canadien de la mémoire, en 2016 et en 2017. Pour M. Blondin, qui n’avait au départ aucun talent particulier pour mémoriser, «le cerveau se transforme tout au long de la vie et l'on peut apprendre à mémoriser ainsi qu’acquérir n’importe quelle habileté». Aussi a-t-il commencé, il y a quelques années, à travailler sa mémoire avec assiduité tout en s’adonnant à de nouvelles activités.

«Ne vous laissez pas impressionner, a-t-il lancé humblement. LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Pour mieux retenir, attendez quelques heures, puis allez courir ! « La cognition incarnée », séance 1 : Survol historique des sciences cognitives et présentation du cours « La cognition incarnée », séance 4 : Plasticité et mémoires : l’inévitable hippocampe « La cognition incarnée », séance 13 : Les formes radicales de la cognition incarnée (se servir du corps et de l’environnement pour penser) La seule présence de votre téléphone intelligent près de vous affecte vos capacités cognitives Nos réseaux cérébraux s’inscrivent dans un gradient « unimodal – multimodal » Andy Clark : une vision unifiée du cerveau-corps-environnement La cognition étendue : externaliser pour mieux penser Une première édition pour l’école d’été en neuroéducation La mémoire sensorielle est cette mémoire automatique, fruit de nos capacités perceptives, s'évanouissant généralement en moins d'une seconde.

La mémoire à court terme dépend de l'attention portée aux éléments de la mémoire sensorielle. Cogni'classe 2nde 2018/2019. Dossier : La mémoire en long, en large et en travers. La mémorisation en classe: un fâcheux oubli. La mémorisation est le parent pauvre des activités réalisées en classe. Dommage ! Car la phase de mémorisation initiale massée est déterminante pour toute la suite de la rétention. L’enseignant peut : . Ménager des pauses de mémorisation en classe, brèves mais efficaces . . . . Rappel des principes de base de la mémorisation Essentiels à connaître pour l’acquisition des éléments indispensables à la compréhension, la communication orale et écrite, la rigueur des savoirs, le traitement des tâches.

Il est capital et urgent d’intégrer des pratiques adaptées au fonctionnement naturel du cerveau: Plusieurs reprises indispensables, expansées temporellement, des éléments sémantiques essentiels Les éléments sémantiques sont rarement acquis définitivement. Individualisation souhaitable des parcours de mémorisation afin de gagner un temps précieux pour chacunMémorisation active consistant à s’interroger et non à lireFeedback proche entre la question et la réponse Pourquoi ? Comment ? Hypothèses : Remarques : Cerveau et mémoire by astrid.gremillet on Genial.ly. Comment transformer un cours en sketchnote (et le retenir plus rapidement) Une des façons de comprendre et de mémoriser plus rapidement les informations présentes dans un cours est de l’enrichir ou de le transformer en sketchnote, mélange de dessins, annotations et couleurs. Cette façon de prendre des notes ou de synthétiser permet de faire appel à plusieurs astuces appréciées du cerveau : les moyens mnémotechniques qui associent le texte, l’image et la couleurles émotions positives (dessiner provoque la sécrétion de dopamine)la mémoire kinésique (mémoire du mouvement)l’esprit de synthèse : dessiner oblige à extraire et traduire les informations essentielles Dans leur livre Apprendre avec le sketchnoting, Isabelle Pailleau, Philippe Boukozba et Audrey Akoun nous suggèrent plusieurs étapes successives pour passer d’un texte au sketchnoting : Voici l’exemple donné dans l’ouvrage avec un cours de 5ème : Source : « Apprendre avec le sketchnoting » est disponible :

CERVEAU et NEUROSCIENCES | Fantadys. L'effet de supériorité du dessin en mémorisation : les bénéfices du Sketchnoting. Une expérience intéressante sur les effets du dessin dans le processus de mémorisation Pour mieux mémoriser, la reformulation et la transformation sont de précieux alliés. En ce sens, l’usage de l’image et de la main favorise une mémorisation de qualité à long terme. Plusieurs chercheurs américains ont essayé de mieux comprendre le fonctionnement de la mémoire humaine en menant sept expériences avec des étudiants. Ils ont recruté 55 étudiants âgés de 18 à 47 ans. Le test consistait en une série de 80 mots plutôt simples à dessiner (pomme, ballon, fourchette…) que les volontaires devaient, en 40 secondes, soit recopier sur un bloc de papier (autant de fois que souhaité), soit dessiner.

Par la suite, ils devaient en restituer un maximum en une minute. Les volontaires ont essayé, dans le cadre de cette expérience, de retenir ces mots soit en les écrivant, soit en les dessinant, soit en listant leurs caractéristiques. Pour expliquer ces résultats, on peut citer les bienfaits des dessins : 3 conseils pour augmenter sa capacité de mémorisation et d'apprentissage. Jean-François Michel est l’auteur du livre Les 7 profils d’apprentissage. Il estime qu’avec ces 3 conseils, tout le monde peut améliorer grandement sa capacité de mémorisation au service d’apprentissages de qualité. 1.Passer le test des profils d’apprentissage pour déterminer comment on apprend Avec les 7 profils d’apprentissage déterminés par Jean-François Michel, il est possible pour les apprenants de comprendre comment ils apprennent et pour les enseignants de savoir comment les élèves apprennent.

Les profils d’apprentissage sont construits sur 3 niveaux : les profils d’identité (le comportement de la personne en train d’apprendre)les profils de motivation (quel est l’élément qui motive dans le fait d’apprendre ?) Les profils de compréhension (le mode d’intégration de l’information) Jean-François Michel prévient : Les profils d’apprentissage permettent de conceptualiser une stratégie d’apprentissage, de donner une carte sur la façon d’apprendre de quelqu’un. Related In "Collège" Comment être sûr d'avoir compris et de mémoriser à long terme quand on apprend ? Dans le livre Mets-toi ça dans la tête ! , plusieurs professeurs de psychologie américains reconnaissent qu’il est difficile de convaincre les élèves de tout âge que c’est en s’auto-testant qu’on apprend mieux et plus (lire et relire les livres de cours étant largement inefficace).

Consacrer plus de temps à lire, relire et souligner les cours peut se faire en pure perte : lire un peu puis se tester sur cette lecture permet d’éviter l’illusion de savoir (croire savoir et se rendre compte lors d’un test qu’il n’en est rien). Quand un étudiant loupe une question d’examen, il accuse souvent le sujet de contenir des questions pièges. Mais remettre en cause le contenu du sujet n’est pas le bon terrain pour résoudre le problème. Le testing est en revanche une stratégie efficace pour progresser. Ce testing peut prendre plusieurs forme : En classe Les questions Les groupes de testing Les fiches de résumé Le paragraphe de restitution A la maison lors de révisions personnelles L’auto testing Le rappel libre.

Comment mémoriser mes leçons ? (accompagnement individuel) – Les capsules pédagogiques. Objectifs : – (Re)prendre confiance en ses capacités de mémorisation – Comprendre ce que veut dire "mémoriser" – S'approprier une technique de travail qui favorise la réactivation des informations Activités : 1) Activité n°1 : Il arrive fréquemment que les élèves en difficulté scolaire aient comme acquis la conviction qu'ils n'étaient pas doués pour mémoriser des informations, et que quoiqu'ils fassent, aucun progrès sur ce plan n'était envisageable. Cet exercice a pour projet de les réconcilier avec leurs capacités de mémorisation. Les élèves obtiennent le plus souvent de très bons résultats à ce test, dès lors qu'ils sont suffisamment impliqués et concentrés. L'intérêt de cet exercice tient également au dialogue que vous saurez mettre en place pour amener l'élève à identifier les stratégies qu'il a su mettre en oeuvre, même s'il n'en a pas conscience : quelles sont les informations qui lui ont permis de distinguer si facilement les images ?

Imaginez que votre cerveau soit une forêt. 5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation. Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre : Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations. 1.

Focalisez l’attention de vos apprenants sur l’essentiel Tous les êtres humains disposent d’une mémoire de travail. 2. 3. C’est ici qu’entre en jeu notre cervelet. 4. 5. Source : J. Une exercice à proposer aux ados pour booster leur confiance en soi. « Pour mémoriser, le plus efficace, c’est de s’amuser »